Mardi 28 septembre 2021
TEST: 2293

Laurent Dubois | Innovation, modèle économique et société japonaise

Par Isabelle Vansteenkiste | Publié le 17/06/2021 à 05:17 | Mis à jour le 17/06/2021 à 09:05
laurent-dubois-sesame

Installé au Japon depuis plus de 40 ans, Laurent Dubois présente ici son parcours professionnel en tant qu’avocat et son travail pour aider les entreprises étrangères à s’implanter au Japon. 

 

Une interview réalisée par Raphaël Seghier de la chaine de podcasts SÉSAME ASIEpartenaire de lepetitjournal.com sur différentes éditions ! 

 

Historiquement, le Japon a acheté, voir « emprunté » l’innovation pour préserver son modèle de société.

 

Arrivée au Japon

L’avocat Laurent Dubois raconte sa découverte du Japon. Le point de départ : un voyage initiatique en Inde. Il y rencontre un Canadien en partance pour l'archipel nippon et décide alors de l’accompagner afin d’aller « jusqu’au bout » de son voyage en Asie. Il continue ses déambulations, sans contact, avec de nombreuses difficultés pour se loger et sans parler japonais. Au bout de quelques mois à exercer comme professeur de français et à voyager, Laurent rentre en France avec l’intention de revenir de manière professionnelle. Il reprend alors son activité d’avocat et fait de son mieux pour trouver un poste au Japon Alors qu’il s’apprête à abandonner, il finit par obtenir (par chance) un poste d’attaché juridique.

Innovation et appropriation

La présence de Laurent est très appréciée, en effet le Japon fait face à un gros problème de circulation de contrefaçons. Toutes les semaines, l’avocat se rend au bureau des brevets pour relever le dépôt des marques françaises faites par des Japonais.
Pour Laurent, plutôt que de développer une société créative et accepter le « désordre » qui en découlerait, les Japonais ont préféré acheter ou même « emprunter » les innovations qu'ils convoitaient.
Importer des technologies et de les améliorer serait une tradition japonaise très ancienne. On peut ainsi penser aux importations chinoises comme la calligraphie, les instruments de musique ou les caractères d’écriture (devenus les kanji). Ces produits importés et retravaillés au Japon deviennent ensuite des produits « typiquement japonais » qui s’exportent vers le reste du monde.
Un modèle qui peut surprendre. Le Japon est-il trop homogène pour être créatif ? Le pays a conscience de son incapacité à accueillir la diversité et refuse de gérer le trouble qu’il en résulterait. Une attitude ne change pas depuis 40 ans. Un inconvénient  cependant compensé par d’autres qualités : capacité à travailler ensemble, recherche de perfection et technicité. 

Différences culturelles et relations professionnelles

Associé à un cabinet d’avocats japonais, Laurent Dubois sert d’interface entre des étrangers souhaitant pénétrer le marché et ses collaborateurs japonais. Étant français, il décrypte les attitudes et sert de modérateur dans les échanges parfois difficiles entre deux modèles culturels très différents.
Laurent explique par exemple que la perception du droit en France est plus liée au sens, à l’objectif. Côté japonais, on applique la règle de façon plus froide, parfois détachée de son contexte.  
 

Découvrez l’intégralité de l’interview de Laurent Dubois juste ici :

 

Principaux sujets abordés dans cet épisode :

  • Faire un voyage initiatique jusqu’en Inde par la route dans les années 70
  • Aller jusqu’au Japon, découvrir ce pays de déjà 120M d’habitants, développé sur un modèle différent
  • Le monde japonais est plus économique que social
  • La société japonaise, comparaison avec la France, le suicide
  • Rentrer en France reprendre une activité d’avocat
  • Préparer son retour au Japon, ou la pratique du droit était interdite aux étrangers
  • Rejoindre un consultant, aider à l’implantation des entreprises étrangères
  • Sujet de la propriété intellectuelle, la contrefaçon était omniprésente
  • Innovation au Japon, système éducatif, diversité de la société, créativité
  • Les Japonais brésiliens, immigrations au japon, intégration dans la société
  • Historiquement, le Japon a acheté, voir « emprunté » l’innovation pour préserver son modèle de société
  • Avocats japonais, capacité à donner des opinions juridiques, différence culturelle comment donner les bons conseils aux entreprises étrangères
  • L’affaire Carlos Ghosn, choix du bon avocat, perception du droit, règle du droit
  • La peur de l’échec
  • Faire une JV au Japon, difficultés à surmonter, rapport de force, choix stratégiques
  • Avoir la majorité n’est pas suffisant, placer des Français aux postes clefs, être présent
  • Le perfectionnisme japonais, l’attention aux détails
  • La notion du temps au japon, une temporalité différente
  • Etre étranger au japon, s’intégrer (ou non), on est invité au Japon, bien recu, il faut profiter de sa liberté, mais ne pas essayer de changer les règles

 

Isabelle Vansteenkiste

Isabelle Vansteenkiste

Isabelle vit à Tokyo tout en exerçant comme rédactrice web, consultante SEO et journaliste (membre du FCCJ club) Passionnée de théâtre, de littérature, de musique, de cinéma, mais également de jeux vidéos, elle exerce sa plume sur tous les sujets.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

jean@barthelemy.jp jeu 26/08/2021 - 11:43

Excellent décodage du Japon, partageant à la fois un long vécu et un recul lucide.

Des conseils utiles aux nouveaux arrivants et aussi pour clarifier sa propre compréhension.

Un guide d'accès de qualité, qui mérite un auditoire et une visibilité accrus.

Répondre