Lundi 19 avril 2021

Pascal Gerbert-Gaillard, l'aventure Bio C'Bon et AEON

Par Isabelle Vansteenkiste | Publié le 18/03/2021 à 00:00 | Mis à jour le 22/03/2021 à 11:32
Pascal Gerbert-Gaillard

Travaillant à plein temps dans la zone Asie depuis 2008, Pascal est administrateur de la CCI France Japon et manager de Bio C’ Bon au Japon. Dans un podcast passionnant, il se confie sur son parcours professionnel : carrière en Chine et au Japon, ouverture d'une vingtaine de magasins Bio C’ Bon dans la région de Tokyo grâce à une joint venture avec le groupe Aeon…

Une interview réalisée par Raphaël Seghier de la chaine de podcasts SÉSAME ASIE, partenaire de lepetitjournal.com sur différentes éditions et pour la première fois au Japon ! 

À la découverte de l’Asie

Comme beaucoup d’Occidentaux, Pascal découvre le Japon à travers la pratique des arts martiaux. Son intérêt pour la culture japonaise se développe. Il cherche alors à concilier cet intérêt avec ses ambitions professionnelles : création d’un club Japon, échanges universitaires, apprentissage du Japonais, mais également du chinois… En 2002 il découvre un Japon moderne, avec une avance technologique incontestable sur l’Europe. Ce premier contact marquant avec l’Asie le poussera à s’intéresser plus en profondeur aux cultures japonaises et chinoises.
Deux pays, deux manières de travailler différentes, deux manières de faire des affaires… Deux sociétés qui ont évolué de manière très contrastée et qui entretiennent des relations complexes. 

 

Un projet qui va à l’encontre des clichés sur le Japon

L’aventure Bio C’ Bon/AEON

Fort d’un parcours riche (fusion-acquisition, création d'une société, trading…) et de la gestion de nombreux projets en Chine puis au Japon, notamment auprès du groupe L’Oréal, Pascal est capable d’apporter une expertise unique aux entreprises japonaises cherchant à conquérir le marché international. 
Lorsqu’on l’appelle pour chapeauter le développement de Bio C’ Bon au Japon, l’entrepreneur sait combien le marché peut être complexe.
Le géant AEON (supermarchés, convenient store, pet shop, dating… plus de 150 sociétés font partie du groupe) accepte une joint venture avec la petite entreprise française, c’est le début d’une véritable aventure. La mission de Pascal est vitale : gérer la communication entre la France et le Japon et définir la meilleure stratégie possible pour pénétrer un marché du retail très fermé. 

 

 

sesame asie

 

Sujets abordés dans le podcast :

– Faire polytechnique, les mines, Sciences Po

– Être passionné par le Japon, le Judo, le Japonais dès les études

– Pitcher Anne Lauvergeon en 1 min pour travailler chez Areva

– Comparaison de la Chine et du Japon

– Donner des cours universitaires en Chine, en Chinois

– Élèves chinois vs élèves occidentaux

– Sakoku, fermeture du Japon, l’avenir de la Chine ?

– Faire du trading de matières premières entre Asie et Afrique

– Démarrer Bio c' Bon au japon en faisant une JV avec le groupe Aeon

– AEON : opérateur retail (shoppping mall, supermarchés…) dans plusieurs pays d’Asie

– Les produits bio au japon : besoin de créer offre et demande

– Stratégie de développement de l’enseigne

– Situation de Bio c bon en France, rachat par Carrefour

– JV à 50-50 avec un grand groupe japonais, comment en tirer profits et éviter les écueils

Isabelle Vansteenkiste

Isabelle Vansteenkiste

Isabelle vit à Tokyo tout en exerçant comme rédactrice web, consultante SEO et journaliste. Passionnée de théâtre, de littérature, de musique, de cinéma, mais également de jeux vidéos, elle exerce sa plume sur tous les sujets.
0 Commentaire (s)Réagir