Mercredi 19 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La guest house Villa Sacra à Kamakura

Par Contributeur Tokyo | Publié le 09/01/2019 à 08:25 | Mis à jour le 10/01/2019 à 08:41
villa sacra kamakura japon

(Publi-reportage) Kamakura est une ville côtière située dans la préfecture de Kanagawa à une cinquantaine de kilomètres au sud de Tokyo. Facilement accessible en train au départ de Tokyo, la ville, qui se présente aujourd’hui comme une station balnéaire, est un lieu de sortie très apprécié le week-end par beaucoup de Japonais.

 

Ancien centre politique du Japon pendant l’époque médiévale, la multitude de temples et sanctuaires qui la composent la rend également très populaire auprès des touristes étrangers. Si vous avez la chance de vous y rendre pendant votre voyage au Japon ou votre expatriation, deux jours paraissent idéaux pour en découvrir la plupart des merveilles. Et pour passer votre nuit, nous avons déniché une guest house exceptionnelle et unique en son genre au nom de Villa Sacra. Cet "hôtel d'artistes" idéalement situé à Kamakura donnera immanquablement à votre séjour un cachet unique d'authenticité et d'originalité !

 

kamakura Japon

 

Villa Sacra, une guest house insolite dans une vieille maison japonaise 

 

Villa Sacra est une petite guest house qui saura entourer votre ou vos nuits à Kamakura d'un doux parfum d'exotisme mêlé au charme du traditionnel japonais. Le bâtiment d'un seul tenant qui abrite la guest house est en effet une vieille maison en bois de plus de 80 ans. Rénovée et décorée par des artistes locaux, elle offre une atmosphère particulière qui lui confère un cachet unique. Si vous recherchez la paix et le calme durant votre séjour, loin du tumulte des grandes villes, vous devriez trouver votre bonheur à Villa Sacra. La guest house n'est pas repérable de la route si ce n'est par son panneau lumineux en bord de route. Il faudra avant d'atteindre l'entrée de la vieille maison emprunter un petit chemin, cachée derrière une palissade en bois, du plus bel effet.

Si vous êtes familier avec les anime japonais et plus particulièrement ceux de Ghibli, vous pourrez vous sentir littéralement immergé le temps d'un instant dans l'un d'eux. Chemin et bâtiment en bois vous projettent littéralement dans des temps reculés qui ne sont généralement pas pour déplaire aux visiteurs du Japon. L'entrée, dans son style old fashion, vous laissera d'emblée une sensation de bien-être qui vous préparera à l'intérieur de la guest house, décorée selon le goût séduisant et mystérieux du Japon. Qui dit maison traditionnelle au Japon signifie qu'il ne faut pas s'attendre à des espaces trop larges à l'intérieur. Les couloirs sont relativement étroits et on s'y croise assez difficilement, surtout si l'on y vient avec de grosses valises, mais c'est ce qui fait en même temps le charme de ces endroits si particuliers et décalés.

 

kamakura japon

 

Vous serez lors de l'entrée accueilli par un(e) réceptionniste qui saura vous recevoir avec la chaleur légendaire japonaise et pourra s'exprimer en anglais. Il vous invitera instantanément à vous sentir comme chez vous et, après avoir déposé vos chaussures dans un meuble adapté, à récupérer des chaussons. Après une petite visite des lieux, vous êtes amené à votre chambre. Il y en a six au total, quatre au rez-de-chaussée et deux à l'étage, accessibles là encore par un escalier étroit et raide. Selon le nombre de personnes qui composent votre groupe, vos goûts et ce que vous recherchez pour votre ou vos nuits, le choix de votre chambre pourra s'avérer crucial. Toutes ne sont pas très spacieuses mais, tout en étant équipées du minimum (pas de télévision par exemple), très confortables. Les murs de la maison sont fins, de sorte que vous pourrez être parfois amené à entendre les discussions de vos voisins. Des bouchons sont d'ailleurs laissés à disposition à la réception si vous pensez être incommodé à ce niveau. Ce peut être l'inconvénient de la guest house japonaise mais la promiscuité est aussi ce qui en fait le charme. On ne vient pas à Villa Sacra comme on irait dans un hôtel cinq étoiles et cela participe à l'originalité de l'expérience en guest house. Les nuits sont douces et excellentes, et vous n'en trouverez au final qu'un plaisir certain.

 

kamakura japon

 

Un hôtel d'artistes avec des chambres décorées de façon unique

 

Chacune des six chambres porte un nom différent et est décorée d'une façon particulière, ce qui la rend unique. La chambre Flowers (fleurs) est équipée d'un lit queen size avec baldaquin, un bureau et de très belles peintures traditionnelles japonaises sur le mur, représentant un phénix et des fleurs. La chambre Moon (lune) possède, avec son lit double, un lit supplémentaire. Elle est remplie d'écritures japonaises faisant l'effet, à l'aide des nuages peints sur les murs, d'être projetté dans un vieux conte. De plus, les lunes sur le mur sont en fait des lampes dont l'intensité peut se contrôler pour vous donner l'impression de dormir sous la belle étoile. La chambre Cranes (grues) est une chambre propre et lumineuse au coin de la maison, équipée d'un lit queen size avec des tatami. Les grues dessinées sur le mur prennent leur envol à la lumière des magnifiques abat-jours en papier. La chambre Tigers (tigres) est un endroit relativement petit et idéal pour se relaxer. Elle dispose d'un lit superposé qui imite l'ancien palanquin japonais et qui est installé entre les murs, avec également une table basse traditionnelle, un support de lampe traditionnel recouvert de papier et une échelle en bois pour accéder au lit superposé.

 

kamakura japon

 

La chambre Drips (gouttes) a la superficie de deux tatamis et dispose de deux futons ainsi que d'un canapé-lit. La décoration de la chambre est signée Eiji Yuzawa, une photographe japonaise en pleine ascension, qui a collé sur le mur noir une copie originale d'une de ses œuvres. La chambre Rainbow (arc-en-ciel) est plutôt destinée à un usage commercial parce que ses vieilles fenêtres de style japonais sont extrêmement belles. C'est la plus grande des six chambres (six tatamis) et elle dispose de quatre futons. Une petite table basse japonaise traditionnelle appelée Chabudai et une mini galerie traditionnelle japonaise appelée Tokonoma font également partie du mobilier de la chambre. Tout est fait pour vous rappeler que vous êtes bien au Japon ! Les chambres sont toutes au même prix sur la base de deux personnes, soit 10 000 yens (environ 80 euros), à l'exception des chambres Tigers, plus petite et moins chère (8 000 yens, soit environ 65 euros), et Rainbow, plus spacieuse et donc plus chère (16 000 yens, soit environ 130 euros). Les chambres ne sont pas équipées de toilettes ou salles de bain et il faudra les partager. De plus, un petit salon a été aménagé pour permettre aux clients de partager de petits moments de détente ou de discussions avant d'aller se coucher ou de partir en visite. Café, thé et gâteaux sont mis à disposition, avec un système de tri sélectif pour les déchets.

 

kamakura japon

 

Wanderkitchen, un restaurant chaleureux et original à Kamakura

 

Le petit-déjeuner n'est pas inclus dans les prix affichés plus haut mais pour 500 yens de plus par personne (environ 4 euros), ce serait dommage de s'en priver. D'autant plus qu'il est excellent ! La guest house n'étant pas assez grande, le petit déjeuner se prend dans une vieille maison privée qui a été aménagée en restaurant, à dix minutes à pied en revenant sur la gare et en empruntant la belle rue commerçante. Un peu en retrait, le restaurant qui vous accueille est là encore un endroit particulièrement remarquable. Avec un mobilier et une décoration rétro, l'environnement chaleureux est propice à la rêverie et la relaxation. Des expositions d'artistes y sont quelquefois réalisées. Les œuvres sont alors affichées aux murs et peuvent être proposées à la vente. Avec une large cuisine ouverte, une spacieuse salle de bain (une sacrée surprise vous y attend à l'intérieur), une salle principale, une secondaire et une autre à l'étage, WanderKitchen propose un environnement paisible loin de l'agitation, idéal pour passer un bon moment de détente avec une musique relaxante. Le cuisinier est une personne très agréable avec qui il est facile de discuter (lorsqu'il n'est pas occupé derrière les fourneaux), d'autant plus qu'il s'exprime très bien en anglais et même un peu en français. Il vous propose pour le petit-déjeuner un choix difficile entre une assiette japonaise à base de riz-poisson-soupe-salade et tofu ou une assiette continentale avec salade-omelette et bacon, accompagné de très bonnes tartines croustillantes.

 

Si vous revenez pour le repas ou le dîner, le choix est plus conséquent. Ce grand voyageur passionné pour les cuisines du monde maîtrise une large gamme de recettes variées et adaptées à tous les goûts. Dix plats venant de plusieurs pays, comme la Tanzanie ou le Yémen, sont ainsi proposés dans une gamme de prix très raisonnable qui va de 1100 à 1400 yens (soit de 9 à 11,5 euros environ). L'ardoise qu'il vous présente évolue en fonction des disponibilités et change d'un jour à l'autre. Vous pourrez même consulter des livres de recettes qu'il met à disposition de ses clients, justifiant ainsi le slogan en anglais de l'établissement, "La Terre dans l'assiette, l'Univers dans le verre". Vous ressortirez de cet endroit émerveillé par tant de richesse et n'aurez qu'une envie : y revenir au plus vite pour essayer un autre de ses plats délicieux !

 

kamakura japon

 

Kamakura, une ville à explorer à une heure de Tokyo

 

Villa Sacra et WanderKitchen sont situés à seulement cinq minutes à pied de la gare principale et du terminal de bus. Cette localisation idéale, proche de la rue commerçante et du principal temple de la ville, Tsurugaoka Hachimangu, facilitera votre visite de Kamakura. La ville est surtout célèbre grâce à son monument le plus remarquable, un Trésor national et une icône du Japon, qui attire le plus grand nombre de touristes : Daibutsu. Le Grand Bouddha du temple de Kotoku-in est une statue impressionnante faite en bronze qui mesure plus de 13 mètres de haut et pèse 120 tonnes avec son socle. Facilement accessible, la statue, qui représente Amida Buddha assise en position du lotus, a été inaugurée en 1252 et est citée comme l'une des plus grandes du Japon. Elle a survécu à un tsunami au XVe siècle et peut se visiter de l’intérieur pour 20 yens (après avoir payé l'entrée du temple à 200 yens par adulte et 150 yens par enfant). D'autres temples et sanctuaires sont dispersés dans Kamakura et ne manqueront pas d'attirer votre attention, comme Kencho-ji, le plus vieux temple bouddhiste de la ville, Meigetsu-in, le "temple des hortensias", une fleur très appréciée au Japon, ou encore Sasuke Inari, un petit sanctuaire paisible niché dans les hauteurs de Kamakura et totalement envahi de kitsune, le dieu-renard.

 

kamakura japon

 

A proximité de ce dernier, une mention spéciale doit être portée à Zeniarai Benten, un sanctuaire hors du commun pour sa localisation, qui est l'un des sites les plus visités de Kamakura. Entouré de parois rocheuses, il faut pour y accéder emprunter un tunnel creusé dans la colline. Le passage du monde temporel au monde sacré, matérialisé par un torii à l'entrée du tunnel, est rarement aussi impressionnant. De l'autre côté, le sanctuaire est lui aussi imposant et son hall principal est une grotte dans laquelle les Japonais viennent laver leur argent en vue de le faire fructifier. La nature est omniprésente à Kamakura et il faudra penser à lever les yeux. Le milan noir, une espèce de rapaces qui a compris que la présence en grand nombre de touristes signifiait un apport considérable de nourriture, a envahi l'espace aérien de la ville et peut se laisser aller à l'occasion à des attaques. Des panneaux sont là pour prévenir les visiteurs mais des blessures légères sont constatées chaque année. Plus pacifiques mais tout aussi présents, les écureuils se laissent facilement approcher en certains endroits et, avec beaucoup de chance, le fameux tanuki pourra aussi être aperçu en ville. Cette agréable ville côtière est réputée enfin pour sa plage Yuigahama et son très populaire spot de surf. Un peu plus loin, on peut facilement accéder à l'île d'Enoshima qui reste aussi un spot touristique attractif. Tout ceci fait de Kamakura un endroit qui mérite vraiment le détour et qu'il faudra prendre le temps de visiter à son rythme. Dans ces conditions, un séjour d'une ou de plusieurs nuits à Villa Sacra viendra magnifier votre visite de la ville, en lui attachant une incroyable expérience dans un milieu traditionnel et artistique.

 

kamakura japon

 

Informations :


Villa Sacra (réservations)
Email : info@villasacra.info
Tel : 0467-22-5311
Adresse : 13-29, Onarimachi, Kamakura-shi, 2480012 Kanagawa, JAPON

Wanderkitchen
info@wanderkitchen.info
Tel : 0467-61-47-51
Adresse : 10-15, Onarimachi, Kamakura-shi, 2480012 Kanagawa, JAPON  

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Bangkok Appercu
TOURISME

La grotte de Tham Luang devenue un haut lieu de pèlerinage touristique

Sumalee dépose des fleurs blanches et s'incline devant la statue de Saman Kunan. Ce plongeur est décédé lors du spectaculaire sauvetage des jeunes joueurs de foot thaïlandais et de leur entraîneur, pi