Lundi 6 juillet 2020

GERER SON BUDGET - Truc n°4 : le vaad (charges de copropriété)

Par Lepetitjournal Tel Aviv | Publié le 28/03/2018 à 00:00 | Mis à jour le 28/03/2018 à 09:23
Vaad

Le montant du Vaad Bait (en français charges de copropriété) est différent dans chaque immeuble. Ainsi, certaines personnes payent 100 shekels par mois, d'autres 200 voire plus. Et d'autres presque rien! Pourquoi ?

Ces charges comprennent les charges courantes comme l'électricité dans l'immeuble, le ménage de la cage d'escalier ou encore les assurances. Il peut aussi y avoir des frais exceptionnels comme la peinture, les réparations diverses ou encore l'entretien du toit collectif.
 
Mais les frais commencent à grimper quand l'immeuble est doté d'un ascenseur. Ou si le chauffage est collectif. Là, en général en hiver, les frais montent en flèche. Notez que dans les immeubles neufs, dotés d'un concierge par exemple, les frais peuvent être très élevés.
 
Vérifiez le montant du vaad avant de signer un contrat de location ou d'achat. Si vous êtes locataire, vous devez payer le vaad bait ainsi qu'il est stipulé dans votre contrat. En fait, normalement, le locataire devra payer les dépenses courantes (nettoyage de la cage d'escalier, électricité...) mais pas les gros travaux (réfection du toit, peinture...) qui seront eux, à la charge du propriétaire. 
 
Un conseil, vérifiez ce que vous payez auprès des responsables du vaad de votre immeuble. J'ai rencontré dernièrement quelqu'un qui m'a dit avoir trouvé de sérieuses irrégularités dans le sien.
 
Crédit photo : Le Petit Journal Tel Aviv
 
Valérie HALFON  - www.lepetitjournal.com/tel-aviv) - mercredi 28 mars 2018 - reprogrammation
 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Copenhague Appercu
VOYAGES

Norvège : destination nature par la route du nord

Avec ses 387.000 km², ses 25.000 km (!) de côtes, fjords inclus, et ses quelques 5 millions d’habitants, voilà une destination qui ravira les amoureux de nature à l’état brut !