Mardi 25 septembre 2018
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Football : l’Allsvenskan reprend ses droits

Par Kristen Collie | Publié le 10/04/2018 à 07:00 | Mis à jour le 10/04/2018 à 07:00
Photo : 16 équipes, 30 journées, et un championnat de plus en plus compétitif. La saison 2018 est lancée. ©svenskelitfotboll.se
Allsvenskan Suède

La saison 2018 du championnat suédois a enfin repris ses droits le week-end de Pâques, après la traditionnelle longue trêve hivernale. La rédaction vous propose un petit tour d’horizon de cette nouvelle édition.

Voilà une nouvelle qui devrait plaire à tous les amateurs de football. Le retour de la ligue des champions ? Non, beaucoup mieux… Le retour du championnat suédois ! Alors oui, l’Allsvenskan n’est pas la ligue la plus médiatique, encore moins la plus compétitive, mais rien que pour la passion qu’elle engendre, l’ambiance dans les stades et le spectacle qu’elle propose, on vous conseille vivement de suivre cette édition 2018 avec intérêt. Petit tour d’horizon.

Allsvenskan Suède
La Tele2 Arena de Stockholm affichait complet pour accueillir le club local d’Hammarby en cette 1ère journée d’Allsvenskan.  ©Hammarbyfotboll

16 équipes pour un titre

L’élite du football suédois est composée de 16 équipes et se joue en championnat aller-retour pour un total de 30 journées (confrontations). Double tenant du titre, le club formateur de Zlatan Ibrahimovic, Malmö FF, part évidemment favori mais d’autres équipes sont amenées à se mêler à la course au titre, comme nous l’explique Nicolas Chartrain, co-rédacteur en chef de Nordisk Football, le site français spécialisé dans le football nordique : "Malgré la domination de Malmö ces deux dernières années, le titre devrait se jouer entre plusieurs équipes. Malmö part favori mais les deux équipes de Stockholm, l’AIK et Djurgården, auront leur mot à dire. Il ne faut pas oublier Östersund qui après son beau parcours en Europa League devrait jouer le haut de tableau. Une chose est certaine, le suspense est à son comble cette saison".

 

Dallkurd FF
Le promu Dalkurd FF, fondé en 2004 par des immigrants kurdes sera une des équipes à suivre cette saison. ©DalkurdFF

 

De belles histoires

L’Allsvenskan c’est aussi de belles histoires. Tout juste promu en 1ère division suédoise, le club de Dalkurd FF fondé par des immigrants kurdes en 2004, est devenu le symbole et le porteur d’espoir de cette communauté. Affichant de hautes ambitions, elle pourrait être une des équipes surprises de cette nouvelle édition. Et que dire du club septentrional d’Östersund. Après son épopée en Europa League, les hommes de Graham Potter seront inévitablement attendus. "Après son beau parcours européen, Östersund sera une des équipes à suivre cette saison. Encore en 4ème division en 2011, il sera intéressant de voir si, après la découverte médiatique, l’équipe continuera à progresser en championnat après la belle 5ème place l’an passé pour espérer retrouver bientôt l’Europe", précise Nicolas Chartrain. "Le beau jeu prôné par leur entraîneur Graham Potter est un vrai plaisir à regarder", louange-t-il.

 

Allsvenskan Östersund
La ville d’Ostersund, à 500 Km au nord de Stockholm, vit au rythme des exploits de son équipe de football. ©BBC sport

 

En bref, un championnat à suivre

"L’Allsvenskan est le deuxième championnat nordique le plus compétitif derrière la Superligaen danoise. D’année en année, le niveau général ne cesse d’augmenter avec des mercatos (périodes de transferts) intelligents et des équipes qui ont des projets à long terme", nous confie le co-rédac’ chef de Nordisk Football. Bien loin de la Premier League anglaise ou de La Liga espagnole, le championnat suédois possède un charme particulier, si rare dans le foot-business actuel. En terme de niveau intrinsèque, l’Allsvenskan compte tout de même de nombreux joueurs talentueux tels que l’international iranien d’Östersund, Saman Ghoddos, ou l’attaquant argentin de l’AIK (recruté pour 1,5 millions d’€) Nicolas Stefanelli. Elle est surtout l’occasion pour les jeunes joueurs suédois de briller dans leur pays, pour mieux s’exporter à l’étranger. On pense à Alexander Isak, recruté en 2016 par le club allemand du Borussia Dortmund, ou, il y a de ça presque deux décennies, un certain Zlatan Ibrahimovic, parti de Malmö pour l’Ajax Amsterdam.

Allsvenskan Suède Cmore
L’Allsvenskan, c’est aussi des moments insolites. ©CMore

4 raisons de suivre l’Allsvenskan selon Nordisk Football :

1/ Loin du foot-business d’aujourd’hui avec de belles histoires comme Östersund ou Dalkurd.

2/ Des moments funs comme dernièrement avec les supporters de Sundsvall qui s’amusaient à glisser sur la neige.

3/ Du jeu et des buts (environ 3 buts en moyenne par match)

4/ Le nec plus ultra : une saison qui promet avec des équipes homogènes devant qui vont se tirer la bourre jusqu’à la dernière journée.

En collaboration avec Nordisk Football

Nordisk Football

Kristen Collie, 10 avril 2018

Nous vous recommandons

Kristen Collie

Kristen Collie

Franco-britannique diplômé d’un Master en Histoire sciences et techniques et étudiant en Master de journalisme sportif à l’Ecole du journalisme de Nice. Féru d'Histoire, de sports et de Scandinavie.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet