Lundi 21 juin 2021
Stockholm
Stockholm

La sieste nordique, vous connaissez ?

Par Lepetitjournal Stockholm | Publié le 29/04/2021 à 06:00 | Mis à jour le 29/04/2021 à 08:58
Photo : Åsa Eriksson
enfant suédois faisant sieste dans landau

Dans les pays nordiques, il est courant de voir des enfants en bas âge faire la sieste à l'extérieur, dans leurs landaus, même en plein hiver et parfois sous la neige.

 

Pourquoi ? Mais parce qu'il "n'y a pas de mauvais temps, seulement de mauvais vêtements": ce proverbe reflète complètement l'état d'esprit scandinave. Pourtant, les activités en extérieur sont bénéfiques pour la santé, et ce, quelque soit le temps et  les poussettes, tout comme les vêtements, sont conçues pour résister aux hivers rigoureux.

 

D'où vient cette coutume ?

En 1940, le taux de mortalité infantile était élevé en raison de la mauvaise qualité de l'air à l'intérieur. Les constructions étaient en tourbe et très mal aérées. Il était donc préférable de laisser les enfants dormir à l'extérieur que dans l'air confiné des logements. Depuis, cette tradition est restée ancrée dans les moeurs bien que les bénéfices réels soient encore peu démontrés par les scientifiques.

 

Qu'en dit la science ?

Le chercheur finlandais Marjo Tourula, de l'Université d'Oulu, a révélé, dans une étude de 2011, que les siestes des bébés seraient deux à trois fois plus longues à l'extérieur qu'à l'intérieur en raison de l'emmaillotage des enfants dans leurs landaus. De plus, l'air extérieur, plus sain, permet d'augmenter la résistance aux infections. Selon M. Tourula, la température optimale pour pratiquer la sieste nordique se situe autour de moins cinq degrés.

Le Professeur Rintämaki de l'Institut finlandais de santé au travail, interrogé par la BBC en 2015, a confirmé ces résultats, ajoutant que les enfants avaient meilleur appétit et étaient plus actifs après une sieste en plein air.

 

Kit de survie pour sieste nordique

Pratiquer ce type de sieste demande de l'organisation, et du matériel ! Rien ne peut être laissé au hasard et il est recommandé de superposer les couches de vêtements, de préférence en laine, pour procurer une isolation suffisante, et pouvoir si besoin, couvrir ou découvrir le bébé. Aucune partie du corps de l'enfant ne doit être négligée : bonnet, moufles, body, pyjama, surpyjama, nid d'ange et couverture en peau de mouton seront vos meilleurs alliés ! Et n'oubliez pas de vous munir d'un thermomètre à
sonde pour surveiller la température à l'intérieur et à l'extérieur du landau. Ca y est, vous êtes parés !

 

Nadège Lemire 

Nous vous recommandons
lepetitjournal Stockholm

Lepetitjournal Stockholm

L'édition de Stockholm de lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir