Vesak Day, jour de la naissance de Bouddha

Par Lepetitjournal Singapour | Publié le 15/05/2022 à 18:30 | Mis à jour le 15/05/2022 à 18:30
Photo : @kloud-walker unsplash
Vesak day singapour buddha @kloud-walker Unsplash

Vesak Day est jour férié dans la cité-Etat et commémore la naissance, l'éveil et la mort de Bouddha par les bouddhistes. Cette célébration a lieu lors de la pleine lune, soit le 15 mai cette année.

Vesak est une fête annuelle publique observée traditionnellement par les pratiquants bouddhistes en Asie du Sud et dans les pays d'Asie comme le Népal, Singapour, le Vietnam, la Thaïlande, le Cambodge, la Malaisie, le Sri Lanka, le Myanmar, l'Indonésie, le Pakistan et l'Inde. 

Parfois, officieusement appelé "naissance de Bouddha", Vesak célèbre trois étapes de la vie les plus importantes du Bouddha : sa naissance, puis celle où il a atteint l'illumination et enfin son entrée au Nirvana.
 

La légende de la naissance de Bouddha

Son père, Suddhodona était le roi des Sakya ayant épousé la reine Maya, fort sage et vertueuse. Elle eut un jour un songe : elle vit – sans en ressentir la moindre douleur – un petit éléphant blanc à six défenses pénétrer dans son flanc.

 

maya et elephant blanc sculpture
@wikipedia

 

Dix mois après ce rêve prémonitoire, l'enfant serait né dans un bosquet du parc de Lumbini à l'ombre d'un figuier. La légende dit qu'à ce moment précis toute la nature exulta en prodiges extraordinaires : les fleurs en boutons s'ouvrirent spontanément, et de divines musiques résonnèrent à toutes les oreilles... L'enfant se leva alors, regarda autour de lui puis fit 7 pas en direction des 4 points cardinaux, atteignant ainsi le sommet du monde. Il fut extraordinairement doué dès sa naissance et fit preuve rapidement de qualités d'intelligence remarquables.

Par les devins penchés sur son berceau, son père apprit que Siddharta aurait une destinée exceptionnelle ; qu'il deviendrait soit un puissant monarque, soit un sage... Adolescent, il découvrit les 4 maux des hommes au cours de 4 ballades....

 

Une célébration importante pour la communauté bouddhiste en Asie 

En Corée du Sud, des lanternes en forme de lotus ornent les temples. 

Au Sri Lanka, où les lanternes colorées sont également utilisées, les écrans projettent des images représentant les différentes histoires de la vie de Bouddha. 

En Indonésie, se déroule un festival au temple de Borobudur dans le centre de Java. Une procession au flambeau démarre du temple de Mendut, situé à 8 km, passe par celui de Pawon et arrive au temple de Borobudur. Là, des centaines de moines en robe safran grimpent les marches jusqu'au sommet en portant des fleurs et des cierges qu'ils allument au moment où la lune apparaît à l'horizon. Les moines commencent alors leurs prières, leur méditation et leurs chants jusque tard dans la nuit.

A Taiwan, les adeptes versent de l'eau parfumée sur les statues représentant Bouddha pour symboliser un nouveau départ dans la vie.

A Singapour

La journée commence avec le chant des "sutras" des moines, alors que les croyants visitent les temples pour prier, méditer, faire des offrandes et procéder à la cérémonie du bain de Bouddha. Ce rituel appelé le The ceremonial bathing of baby Prince Siddharatha, consiste à 'doucher' une statuette permettant ainsi de se débarrasser des mauvais sentiments tels que l'envie, la haine ou l'ignorance et de purifier le corps, la parole et l'esprit.

A l'intérieur des temples, outre les chants sacrés, un grand nombre d'oiseaux emprisonnés dans des cages sont remis en liberté. Cette libération est considérée comme un geste gracieux, une marque de respect envers toutes les créatures vivantes dans le monde.
En ce jour de fête, les jeunes bouddhistes organisent des collectes de dons de sang et distribuent des cadeaux aux pauvres. Les processions aux chandelles dans les rues de Singapour concluent les festivités.

 

Où aller voir ces cérémonies à Singapour ? 

L'un des plus grands lieux qui accueillera la célébration est la bibliothèque bouddhiste à un 2 Lor 24A Geylang. Elle permet aux fidèles d'offrir des bougies pendant le mois de Vesak aux dates suivantes : 2, 9, 16, 23 et 26 mai. Non seulement des bougies, mais le lieu accueille également des offrandes de fleurs.

 

temple boudiste singapour
Le temple et musée de la relique de la dent de Bouddha

 

La célébration du Vesak, cependant, ne se limite pas à une procession religieuse. Si vous êtes tenté de visiter ou de revisiter des lieux sur le thème du bouddhisme, vous devriez vraiment essayer le

à Chinatown. Le musée et le temple de 5 étages exposent de nombreux arts bouddhistes, ainsi que l'histoire d'une culture qui a duré des milliers d'années. Il abrite également des artefacts vénérés du Bouddha, tels que des reliques d'os et de langue. Cependant, la pièce maîtresse du temple est la relique de la dent de Bouddha, logée dans un stupa géant qui pèse plus de 3 tonnes et est fabriqué à partir de 320 kilogrammes d'or pur.

Une autre étape à ne pas manquer est le monastère Lian Shan Shuang Lin, un site historique qui existe depuis plus de 100 ans. Le monastère, également connu sous le nom de temple Siong Lim, est situé à Toa Payoh, à Singapour. Il a été construit en 1902 mais rénové en 1991. Le monastère abrite une pagode au sommet d'or, une réplique de la pagode Shanfeng du Fujian, en Chine.

  

Article écrit par Carole Chomat, mis à jour le 9 mai 2022

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Singapour !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale