TEST: 2288

Singapour, chef de file mondial de la promotion de l’apprentissage

Par Laetitia Person | Publié le 28/04/2019 à 14:15 | Mis à jour le 29/04/2019 à 12:55
Photo : @ Bram Naus
Compétences, Apprentissage, Singapour

Singapour veut faire de la méritocratie des compétences, le socle de la mobilité sociale. Une volonté qui passera par la formation et l’apprentissage tout au long de la vie. Explications en détail…

 

Dans un pays qui encourage le développement d’une économie fondée sur le savoir, l’investissement pédagogique est la source essentielle de la prospérité. L’objectif du programme national est d’assurer la réussite de l’apprentissage scolaire des élèves tout en y incluant l’optimisation de leurs dispositions. Il s’agit de former des citoyens capables d’une pensée plus créative, plus autonome pour répondre aux défis économiques et d’enseigner des contenus scolaires liés à des savoirs spécifiques, tout en tenant compte des besoins de chaque élève et en valorisant les capacités et les talents de chacun. Cela implique une redéfinition des notions de savoir et d’apprentissage, de valorisation des processus d’apprentissage, de dépassement de la culture des résultats.

 

Mais Singapour veut aller plus loin que la période scolaire et s’imposer comme un chef de file mondial dans la promotion de l’apprentissage tout au long de la vie. En témoigne les récentes déclarations de Tharman Shanmugaratnam, ministre de la Coordination des politiques sociales, à la tête de l’organisation nationale SkillsFuture, dont l’enjeu est d’accompagner la prochaine étape de développement de Singapour vers une économie avancée et une société inclusive. Sa mission : changer la façon dont les gens perçoivent leurs compétences, leurs empois et leur apprentissage. Tharman Shanmugaratnam a également expliqué que, sur le plan social, Singapour voulait instaurer une méritocratie des compétences, socle de la mobilité sociale. Dans ce nouveau modèle, les citoyens seraient satisfaits d’apprendre à chaque étape de leur vie et d’appartenir à une communauté d’apprenants.

 

Un véritable écosystème est en train de se mettre en place dans l’île. Dans cette course à la promotion de l’apprentissage, SkillsFuture travaille main dans la main avec l’Institute for Adult Learning (IAL) et la Singapore University of Social Sciences (SUSS). De nouvelles formations, dédiées à l’apprentissage des adultes, ont récemment été créées et d’autres verront le jour dans les prochains mois. Mais la collaboration ne s’arrête pas là et mobilise tous les acteurs pédagogiques : universités, écoles polytechniques, instituts d’enseignements techniques, prestataires de formations privées, syndicats et entreprises.

 

Laetitia Person

Laetitia Person

Diplômée en droit, Laetitia conçoit des stratégies éditoriales et contribue à la production de contenus en free lance depuis 2011. Elle se passionne pour la course à pied.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Singapour !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale