Mercredi 23 septembre 2020
Singapour
Singapour

Singapour : Après la déception du 1er juin, la liesse du 19 juin !

Par Catherine Zaccaria | Publié le 16/06/2020 à 14:30 | Mis à jour le 16/06/2020 à 14:30
Photo : @johnmarvindj unsplash
déconfinement Singapour

On se souvient tous de notre déception en mai lorsque le gouvernement a annoncé l’allongement du circuit breaker alors que nous attendions tous une ouverture sur nos libertés mises à mal depuis début avril. Aujourd’hui, on peut mettre le champagne au frais pour vendredi, composer quelques numéros de téléphone et lancer des invitations !

L'annonce intervient environ deux semaines après le début de la première phase, le 2 juin. Au cours de cette période, un plus grand nombre de travailleurs ont repris le travail, à commencer par les entreprises des secteurs critiques. Les écoles et les lieux de culte ont rouvert mais la plupart des points de vente sont restés fermés.

Dans la deuxième phase, les points de vente au détail seront autorisés à rouvrir avec des mesures de distanciation sûres en place.

 

Voici ce que vous pourrez faire à partir du 19 juin :

La plupart des commerces et activités sociales seront autorisés à reprendre à partir du vendredi 19 juin.

- Les commerces de détail peuvent rouvrir leurs points de vente physiques, et les restaurants seront également autorisés à rouvrir, bien qu'il ne puisse y avoir plus de cinq convives par table. Les ventes et la consommation d'alcool doivent cesser à 22h30. La musique live et les projections télévisées et vidéo (sport ou karaoké) ne seront pas autorisées dans tous les points de vente F&B.

- Les rassemblements sociaux en petit groupe de cinq personnes maximum peuvent reprendre. Les ménages peuvent recevoir jusqu'à cinq visiteurs à la fois.

- Les cours et autres cours privés de soutien scolaire peuvent reprendre, à l'exception des cours de chant ou de formation vocale.

- Tous les services de santé peuvent reprendre, y compris les services de soins aux personnes âgées.

- Les visites dans les établissements pour personnes âgées, y compris les maisons de soins infirmiers et de bien-être, peuvent reprendre.

 

activite phase 2 singapour
@mothership

 

- Les sports, les parcs et autres installations publiques peuvent rouvrir, tels que les stades, les piscines, les terrains de jeux, les plages, les pelouses et les champs, les courts de tennis, les gymnases, les studios de fitness, les centres de bowling et les salles de réception. Cela s'applique à des installations similaires dans des environnements privés tels que les copropriétés et les clubs.

- Les lieux publics de plus grande fréquentation tels que les centres commerciaux seront soumis à des limites de capacité. Les responsables doivent empêcher les longues files d'attente ou les foules de s'accumuler.

- La santé et le bien-être personnels et les services à domicile seront également autorisés à reprendre, y compris les massages et les spas.

- Les clubs et sociétés seront autorisés à reprendre leurs activités dans leurs locaux.

- Les célébrations de mariage peuvent avoir lieu avec maximum 10 personnes (à l'exclusion du célébrant) à la maison et/ou au Registre des mariages (ROM) et au Registre des mariages musulmans.

- Jusqu'à 20 personnes peuvent être présentes à tout moment pour des veilles et des funérailles, contre 10 actuellement.

- Les étudiants de tous niveaux retourneront à l'école tous les jours à partir du 29 juin. Les instituts d'enseignement supérieur augmenteront progressivement le nombre d'étudiants de retour sur leur campus.

 

Et ce que vous ne pourrez toujours pas faire :

Un petit nombre d'activités où un grand nombre de personnes sont susceptibles d'entrer en contact étroit, souvent dans des espaces clos et pendant des périodes prolongées, ne seront pas encore autorisées :

- Services religieux et congrégations.

- Grands lieux culturels tels que les bibliothèques et les musées.

- Événements à grande échelle, tels que conférences, expositions, concerts et foires commerciales ; et les lieux de divertissement tels que les bars, les discothèques, les karaokés, les cinémas, les théâtres et les centres d’attractions intérieures et extérieures.

 

mothership singapour
@mothership

 

Les règles de distances de sécurité toujours d’actualité

- Les gens doivent maintenir une distance de sécurité d'au moins 1 mètre en tout temps.

- Lorsque cela n'est pas possible, une distance de sécurité doit être maintenue entre les groupes, chaque groupe ne comptant pas plus de cinq personnes. Les groupes doivent maintenir une distance de 1 m les uns des autres.

- Pour les lieux de travail, les mesures actuelles de gestion sécuritaire continueront de s'appliquer. Le télétravail doit rester la valeur par défaut pour toutes les entreprises lorsque cela est possible.

- Il ne doit pas y avoir de rencontres sociales entre les employés et une distance de sécurité d'au moins 1 m doit être maintenue en tout temps.

- Les masques doivent continuer à être portés à l'extérieur et sur les lieux de travail.

 

Pour les voyages, il faudra encore attendre

Tous les voyageurs non-Singapouriens ou PR entrant à Singapour à partir du 18 juin 2020 devront subir le test Covid-19 et devront le payer. Ils seront testés en arrivant à Singapour et quelques jours avant la fin de leur quarantaine.

Les tests Covid-19 coûtent jusqu'à S $ 200 chacun, et les séjours SHN (Stay Home Notice) dans les hôtels désignés coûtent en moyenne S $ 2 000.

Quelques exceptions pour les voyageurs en provenance d’Australie, du Brunei, de Hong Kong, du Japon, de Macao, de Chine, de Nouvelle Zélande, de Corée du Sud, de Taiwan et du Vietnam.

Tous les voyageurs entrant à Singapour à partir du mercredi 17 juin à 23 h 59 et qui étaient dans ces pays au cours des 14 derniers jours consécutifs précédents leur entrée, n'auront plus à servir leur SHN dans des installations dédiées.

Les citoyens et les résidents permanents de Singapour peuvent servir leur SHN de 14 jours sur leur lieu de résidence. Les détenteurs d'un permis de séjour peuvent servir leur SHN de 14 jours dans leur lieu de résidence avec les membres de leur famille ou dans un hôtel, à leurs frais. Toutes les personnes qui servent SHN doivent rester en tout temps à leur lieu de résidence.

Ils continueront d'être soumis à une surveillance étroite grâce à une surveillance électronique ainsi qu'à des contrôles physiques sur place. Des mesures strictes seront prises contre ceux qui enfreignent les exigences du SHN.

 

mom singapour
@moh.gov.sg

 

Facilitation des retours des détenteurs de permis de résidence dans les semaines à venir

Nonobstant les changements ci-dessus, tous les détenteurs d'un pass long terme devront avoir l’approbation du gouvernement avant d'entrer à Singapour. Au fur et à mesure que la situation sanitaire mondiale et locale s'améliore, le gouvernement augmentera progressivement le nombre d'autorisations d'entrée.

Le gouvernement étudiera également comment faciliter les voyages d'affaires, en particulier pour les professionnels basés à Singapour qui doivent voyager fréquemment dans le cadre de leur travail, avec les garanties nécessaires.

Mais pour l'instant, le gouvernement n'autorise pas encore les visiteurs à court terme, à l'exception de ceux qui entrent dans le cadre des accords Green/Fast Lane (en commençant par la Chine, et couvrant petit à petit plus de pays/régions), ou avec une approbation préalable spéciale.

 

 

lepetitjournal.com

Rejoignez le Club des lecteurs contributeurs ! 

Suivez-nous sur Instagram, likez notre Page Facebook et abonnez-vous à notre newsletter !

 

cfa8e6ee-7c8d-492d-b42e-9fd83446f1ef

Catherine Zaccaria

Éducatrice et enseignante, Catherine réoriente ses activités au fil des années. Elle est aujourd'hui Rédactrice en chef.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Singapour ?

DÉCOUVERTE

Balade à travers les lieux insolites de Singapour

Lorsque l’on pense à Singapour, on imagine la silhouette élégante du Marina Bay Sands, du “Arts and Sciences Museum”, du “Helix Bridge”, ou encore des “Supertrees”. La Cité-Etat est en effet une cité

Expat Mag

Chennai Appercu
CINÉ

Le cinéma indien: l’usine à rêves

L’Inde est de loin le pays qui entretient le rapport le plus passionné avec le monde cinématographique. Cet engouement pour le septième art dépasse les frontières. Bollywood ? oui, mais pas que.