La plupart des contraintes Covid sont levées à Singapour

Par Jean-Michel Bardin | Publié le 25/04/2022 à 17:35 | Mis à jour le 25/04/2022 à 19:23
Photo : @shawnanggg
L'aéroport de Changi à Singapour pendant la pandémie

Avec la réduction du nombre de cas hospitalisés malgré l’allégement des mesures intervenu au début de ce mois, le gouvernement singapourien a annoncé la semaine dernière la levée de la plupart des mesures Covid dès ce mardi 26 avril. Si cela est un soulagement pour beaucoup, il reste pourtant quelques mesures qu’il vaut mieux connaitre pour ne pas se trouver en défaut. Cet article n’est bien sûr pas exhaustif, et il est conseillé de consulter les sites cités en fin d’article pour plus de détails ou d’éventuels changements.

Fin des restrictions concernant la taille des groupes à Singapour

Il n’y a plus de limites sur le nombre de personnes que l’on peut recevoir à son domicile. Il en est de même pour les sorties au restaurant ou les évènements, quelle que soit leur nature. Tous les employés peuvent revenir sur leur lieu de travail, mais les employeurs sont encouragés à permettre une certaine flexibilité. La distanciation sociale n’a plus lieu d’être non plus.

En revanche les masques restent obligatoires dans les lieux fermés (hors les domiciles privés) et les transports, y compris les marchés, coffee shops et hawker centres. La seule exception concerne les lieux de travail où les employés peuvent retirer leur masque lorsqu’ils sont seuls à leur poste de travail. En revanche, ils doivent le porter s’ils sont en groupe ou s’ils rencontrent des clients.

Les personnes non complétement vaccinées vont continuer à subir quelques restrictions

Elles ne pourront toujours pas assister à des événements rassemblant plus de 500 personnes, fréquenter les boites de nuit où on danse, ou aller dans les lieux de restauration (qu’íl s’agisse de restaurants, food courts, ou hawker centres).

Des vérifications systématiques de vaccination seront faites à l’entrée des événements de plus de 500 personnes et des boites de nuit. Ces vérifications ne seront plus obligatoires à l’entrée des autres lieux, comme les centres commerciaux, les magasins et les restaurants. En revanche des vérifications surprises pourront avoir lieu dans les lieux de restauration pour débusquer les éventuelles personnes non complétement vaccinées qui s’y seraient aventurées. Donc mieux vaut ne pas désinstaller votre application Trace Together et ne pas oublier de recevoir votre booster moins de 9 mois après la deuxième injection, si ce n’est pas déjà fait.

Dans le même esprit, les « Health Risk Notices », informant les personnes qu’elles sont un cas contact, sont supprimées. Mais les personnes contaminées doivent être suffisamment responsables pour informer directement les personnes qu’elles ont récemment fréquentées, pour que celles-ci se testent.

contraintes singapour 26 avril 2022

 

Plus besoin des tests avant départ pour les personnes vaccinées allant à Singapour

Cela est valable quel que soit le pays d’origine et le mode de transport. Mais les personnes non totalement vaccinées âgées de plus de 12 ans restent soumises à ce test avant départ et à la quarantaine de 7 jours à l’arrivée suivie d’un test PCR négatif.

Cependant tous les voyageurs à destination de Singapour devront toujours dans les trois jours précédant leur vol remplir une SG arrival card incluant des informations de santé en ligne sur le site de l’ICA : cela remplace la traditionnelle carte de débarquement papier.

Rappelons que, sauf exception, il n’est toujours pas possible pour les personnes non complètement vaccinées âgées de plus de 12 ans qui ne sont ni singapouriennes ni PR d’entrer à Singapour.

Rappelons aussi que ces règles concernent uniquement l’arrivée à Singapour. Pour le départ de Singapour, il convient de s’informer sur les règles du pays de destination.

Pour plus d’informations sur ces sujets, vous pouvez consulter le dossier de presse du Ministère de la Santé du 22 avril et le site de l’ICA.

idpix3

Jean-Michel Bardin

Scientifique de formation, mais curieux de tout. Ingénieur IT de profession, mais artiste de coeur. Citoyen du monde, d'une jeunesse au Maroc à la retraite à Singapour.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Singapour !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale