Dimanche 25 octobre 2020
Singapour
Singapour

Olivier Tallot, parcours d’un expert du secteur cosmétique asiatique

Par Karima Barbier | Publié le 13/10/2020 à 14:30 | Mis à jour le 19/10/2020 à 20:52
Photo : Olivier Tallot
Olivier Tallot cosmétique asie singapour

Passionné de l’Asie où il y travaille 17 ans dans le secteur cosmétique, Olivier Tallot a parcouru Taiwan, la Thaïlande et Singapour. Aujourd'hui, installé depuis 13 ans dans la cité-Etat, il dirige les ventes Nord Asie de Yves Rocher et s’investit dans des activités caritative et sportive. Retour sur son parcours atypique.

Destiné à une carrière d’avocat fiscaliste en France

Originaire de Bretagne, Olivier Tallot a toujours voulu faire sa vie en France. Il s'oriente par hasard vers des études juridiques à Paris pour devenir avocat fiscaliste.

Après 5 ans d’études de droit, Olivier se rend compte lors d’un stage que le domaine ne lui correspond pas. “Je m’en suis aperçu tardivement car mes études m’intéressaient mais la réalité du travail m’a fait comprendre que j’allais m’orienter vers une mauvaise carrière. Je n’avais pas vu un seul client lors de mon stage”. Un besoin d'interaction avec les clients qui se fait sentir très tôt et qui contribuera plus tard au succès de sa carrière.

Avec cette envie de changer de cursus, c’est pendant un examen qu’il réalise vraiment et confie cette anecdote : “Au bout d’une heure d’examen, je me rends compte à ce moment que je ne suis pas à ma place et je quitte la salle bien décidé d’arrêter le concours d’avocat”. Une prise de risque rare à ce stade d’études d’autant plus que ses camarades de promotion sont aujourd’hui tous avocats.

Bien décidé à suivre son instinct, Olivier se prépare aussitôt aux admissions parallèles des écoles de commerce. Tout s'enchaîne vite, il est admis à l’EDHEC Business School et termine ses études avec un stage obligatoire à l’étranger. C’est à ce moment que démarre son histoire avec l’Asie.

 

Premiers pas en Asie

 

olivier tallot yves rocher singapour
@Unsplash.com

 

Olivier continue de suivre son intuition et le choix du secteur se fait logiquement car il a une grande affinité pour les cosmétiques et les parfums : “Je suis très sensible à ces produits, d’autres sont passionnés par l’alimentaire ou l’automobile, moi ce sont les cosmétiques et les parfums”. Pour son stage à l’étranger, il trouve une opportunité chez L’Oréal à Taipei en 2003.

Dès les premiers jours “Je savais que c’était le début de l’aventure en Asie et qu’elle allait durer. Je me sentais déjà à l’aise parce que j’avais beaucoup d’affinité avec l'Asie”. Son stage est un vrai épanouissement, il souhaite rester mais peu d'opportunités d’emploi s’offrent à Taiwan sans maîtriser la langue locale.

Avant son retour en France, il décide de voyager en Thaïlande quelques semaines en sac à dos. Lors d’une pause dans un café internet sur une île thaïlandaise, Olivier raconte : “Je vois une offre de Marketing & Sales Manager pour 6 mois à Bangkok d’une ancienne de l’EDHEC pour son remplacement de congé maternité. Elle travaillait chez Arc International, je voulais avoir un entretien avec elle mais elle n’était pas à Bangkok et de mon côté j’avais mon vol programmé pour mon retour en France un jour avant son retour à Bangkok.”

Olivier continue avec enthousiasme : “À ma plus grande surprise, mon vol a eu 24h de délai. J’ai donc pu la rencontrer dans ses locaux à Bangkok. Une semaine après je décroche l’entretien au siège en France et j’obtiens le poste dans la foulée. Sans ce délai de vol, je n’aurais probablement pas eu ce poste”.

Une nouvelle aventure commence à Bangkok en 2004. Olivier s’épanouit en interagissant avec ses clients ”Je négociais avec des clients chinois dans le Chinatown de Bangkok mais aussi avec des distributeurs thaïlandais, ce fut vraiment une expérience inoubliable.

 

Précurseur des cosmétiques pour homme et une carrière qui s’accélère

 

olivier tallot yves rocher singapour
@Unsplash.com | Olivier Tallot

 

Basé à Bangkok, Olivier contacte L’Oréal qui souhaite démarrer un projet précurseur en 2005 : lancer des cosmétiques pour hommes. Olivier revient chez L’Oréal et permet à la gamme Men Expert de L’Oréal Paris de connaître un succès dans tout le pays.

Fort de ce succès en Thaïlande, L'Oréal propose à Olivier de lancer en 2007 cette même gamme homme sur le marché singapourien et lui confie aussi la responsabilité de la gamme Elsève “Je me retrouve avec ces deux casquettes avec un poste très stimulant, un apprentissage incroyable et un très haut niveau d’exigence.” Il ajoute “J’étais destiné à une carrière d’avocat fiscaliste et me voyais vivre en France toute ma vie. Finalement, je travaille en Asie pour le leader mondial de la beauté. Je ne regrette absolument pas d’avoir arrêté mes études de droit.”

Son évolution ne s’arrête pas là, en 2009, Olivier rejoint Clarins en tant que Marketing Manager Travel Retail et couvre la plupart des pays d’Asie qui connaissent une belle croissance. Ensuite, “après 5 ans en marketing, j’ai eu envie de faire du commercial parce que je trouve très stimulant de faire des ventes. Clarins m’a alors transféré sur les parfums sur toute la zone APAC.

Le contact avec les distributeurs dans différents pays de l’Asie le passionne “Il faut savoir être pushy, il faut en permanence stimuler les distributeurs et avoir une bonne connaissance du marché de la beauté sur chaque pays.” 

Puis, en 2016, Olivier devient Directeur Commercial Asie du Nord chez Yves Rocher qu’il occupe depuis maintenant 4 ans “On trouve de nouveaux moyens de développer nos ventes : e-commerce, réseaux sociaux, etc... On a également eu l’opportunité d’ouvrir des nouveaux points de vente en Corée du Sud, à Taïwan et en Inde, et de lancer la marque au Japon pour la première fois.”

 

Une affinité forte avec l’Asie

 

olivier tallot singapour
@Olivier Tallot | Unsplash.com

 

Installé depuis 13 ans à Singapour, Olivier partage son amour pour la cité-Etat : “Le charme de Singapour se découvre par ses quartiers et ses restaurants et beaucoup d’endroits restent à visiter surtout en cette période de Covid”. A cela s'ajoute son attachement auprès de l'association Willing Hearts où il distribue et prépare bénévolement des repas aux personnes dans le besoin.

Olivier a toujours eu la volonté de rester à Singapour “C’est un privilège et un bonheur d’y vivre” mais s’il venait à découvrir un nouveau pays, le Japon serait sans doute en haut de sa liste.

En effet, “depuis que je travaille sur le Japon avec Yves Rocher, j'apprends la langue et la culture m’intéresse beaucoup.” Sans oublier qu’“apprendre le japonais m’aide aussi à me rapprocher de la culture de ma fiancée et de pouvoir discuter en japonais avec certains membres de sa famille.”

 

olivier tallot singapour
@Unsplash.com | Olivier Tallot

 

Sa passion est le surf qu’il a débuté en Bretagne à Quiberon : “Dans mon enfance, j’ai fait beaucoup d’activités nautiques, bateau, planche à voile, surf, ... Du coup avec la proximité de Singapour, j’en ai profité pour surfer régulièrement à Bali où l’on trouve les meilleurs spots. Particulièrement dans la péninsule de Bukit”.

Finalement, grâce à son instinct, un mélange d’opportunité et de choix, et une passion éternelle pour l’Asie, Olivier Tallot a su suivre la voix qui lui a permis d’évoluer dans l’industrie de la beauté pendant 17 ans au sein de grands groupes français, d’y s’épanouir pleinement et de devenir un expert du marché asiatique.

Photo Bio Karima

Karima Barbier

Experte en marketing international, Karima est une voyageuse dans l'âme et aime découvrir de nouvelles cultures. Karima est passionnée par l'univers des cosmétiques qu'elle partage sur son blog.
0 Commentaire (s)Réagir