Mardi 10 décembre 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Ling Fang, une carrière au féminin de haut vol chez Alstom

Par Cécile Brosolo | Publié le 03/10/2017 à 15:23 | Mis à jour le 05/10/2017 à 01:12
ling_profile photo

Ling Fang, une carrière au féminin de haut vol chez Alstom

Ling Fang est depuis août 2015 Managing Director de Alstom Chine et Est Asie. Après une première expérience dans le conseil (Deloitte), elle a rejoint Alstom en 1995 au sein du département Audit interne, avant de prendre différents postes de direction, dont Directrice financière Chine en 2001, Vice-Présidente finance Asie Pacifique en 2003 et Vice-Présidente stratégie et développement commercial Asie Pacifique en 2009, puis Managing Director Chine de 2010 à 2015.

L’une des premières femmes d’origine chinoise au siège social à Paris il y a 22 ans, elle compte aujourd’hui parmi les cadres dirigeants d’Alstom. Le récit de sa carrière brillante au sein d’un grand groupe industriel est un témoignage de la richesse pour les entreprises de la diversité et de la parité aux postes à responsabilité.

Vous menez une carrière au cœur du métier d’un grand groupe industriel. Qu’est-ce qui vous motive ?

- Après presque cinq ans dans le conseil et l’audit interne (2 ans chez Deloitte et 2 ans ½ en tant qu’auditeur interne), je voulais un métier plus opérationnel. J’ai alors exercé plusieurs postes en finance dans différents pays pour Alstom power, avant de prendre la direction finance Chine puis Asie Pacifique.

En tant que VP stratégie et développement commercial Asie Pacifique, j’ai beaucoup apprécié d’être au cœur de la stratégie et du business développement, explorer des nouveaux marchés, construire des partenariats dans différents pays notamment. En qualité de Managing Director, je suis en charge de toutes les activités business de la région et du management des équipes.

J’aime prendre des responsabilités, et être au cœur du métier et de la stratégie d’une grande entreprise industrielle. Aussi, travailler dans ce secteur high-tech, à l'export d'un fleuron de la technologie française dans une région qui est très porteuse depuis plusieurs années, est très motivant pour moi même et pour les équipes.

Ling Fang Alstom
Ling Fang le 07/09/2017 à la FCCS Singapore - "22 years' journey witnessing and promoting diversity at Alstom"

Quelles sont vos responsabilités aujourd’hui en tant que Managing Director Chine et Est asiatique ?

- Je suis en charge de toutes les activités business de la région, qui va de la Chine à Singapour en passant par le Japon, la Corée, Hong-Kong, et les pays de l’ASEAN. Les activités consistent notamment à répondre aux appels d’offres, assurer la réalisation et le suivi des projets, la gestion des usines, l’ingénierie, les services supports, et également les ressources humaines.

Il y a une grande part de stratégie et de suivi opérationnel de projets internationaux, mais également du management au quotidien et une multitude de petites tâches diverses, qui sont tout aussi importantes.

J’ai aujourd’hui environ 1000 personnes sous ma responsabilité, et 2500 en incluant les employés dans nos Joint Ventures. C’est un environnement multiculturel et très enrichissant.
 

Mener de front une carrière professionnelle et une vie familiale est souvent perçu comme un frein pour les femmes à l’accès à des postes à responsabilité. Comment tout concilier ?

- C’est en effet un grand challenge, car avoir un poste de management et des responsabilités signifie également des déplacements professionnels, un emploi du temps chargé et peu flexible, ainsi qu’une pression grandissante des clients et du top management, mais aussi des équipes qui ont besoin votre soutien. Concilier carrière et vie de famille demande beaucoup d’organisation et d’anticipation, et surtout une grande flexibilité.

Il est important de préserver un espace pour sa famille, de ne pas tout sacrifier et de savoir ce qui est important dans la vie. Mais il faut être consciente et accepter le fait qu’on ne peut ni tout faire ni tout maîtriser et que, oui, il y a des choses que l’on va manquer parfois avec ses enfants. Mais il ne faut pas se sentir coupable, et avoir le courage d’assumer ses choix et aussi parfois savoir les imposer à son entreprise. C’est un équilibre à trouver.

Mais je pense qu’être une femme et avoir une famille m’aide aussi en tant que manager à être plus à l’écoute, plus compréhensive et plus performante.

 

Comment expliquer le manque de représentation des femmes aux postes de Direction ?

- Il y a, de mon point de vue plusieurs facteurs qui peuvent donner un éclairage. En France, les femmes sont très bien représentées tout au long du parcours éducatif jusque dans les études supérieures. Mais elles le sont beaucoup moins dans les entreprises. Il y a beaucoup de talents, mais je pense qu’il y a trop de contraintes. Il ne faut pas négliger les contraintes organisationnelles et matérielles. Les gouvernements ont un rôle important à jouer pour faciliter la vie des femmes au travail.

En Chine par exemple, des politiques publiques pour l’égalité homme/femme au travail ont débuté dès les années 50. Aujourd’hui, un tiers des entreprises chinoises sont dirigées par des femmes. Il y a par exemple plus de 40% de femmes chez Alibaba et un tiers dans le top management.

Il me semble par ailleurs que, nous, les femmes manquons parfois d’ambition et de confiance en nous, plus que les hommes. Nous nous sous-estimons plus facilement, et avons besoin d’être poussées pour aller au-delà de nos appréhensions. Nous devons être conscientes de nos qualités et avoir l’ambition de réussir.

Enfin, la société évolue, et nous allons vers plus de compréhension et de reconnaissance qu’avoir des enfants et des responsabilités dans une entreprise n’est pas un problème, mais au contraire un atout.
 

Quelle est la politique pour la parité chez Alstom ?

- Dans une entreprise d’ingénierie, les femmes occupent le plus souvent des postes dans les fonctions supports. Alstom mène de longue date des initiatives pour promouvoir la mixité des genres dans le cœur de métier, ce qu’on appelle la parité horizontale, et également pour respecter l'égalité homme/femme à tous les niveaux de management de l’entreprise, la parité verticale.

Il y a aujourd’hui chez Alstom 17% de femmes, 26% dans la région Chine et Est asiatique, et 30% en Chine (et 40% dans le management en Chine). Notre objectif est d’avoir 25% de femmes cadres et ingénieurs à l’horizon 2020.

 

Quel regard portez-vous sur l’évolution culturelle et la diversité chez Alstom ces vingt dernières années ?

- Il y a eu beaucoup de changements en 22 ans chez Alstom. En 1995, il y avait certes très peu de non français au siège social à Paris, mais il y avait cependant déjà une volonté d’internationalisation, et aujourd’hui vous y croisez des gens du monde entier.

Alstom encourage la mobilité fonctionnelle et géographique, et le recrutement de personnes de nationalités différentes. Une expérience internationale est indispensable pour prendre des hautes responsabilités dans l’entreprise.

Notre politique de ressources humaines est fondée sur le principe que le management des entreprises doit refléter nos activités et nos clients. 50% du chiffre d’affaire du groupe est effectué en dehors de l’Europe, et cela doit se refléter dans le management et la direction de l’entreprise.
 

Quelles actions menez-vous dans votre entité pour promouvoir la diversité et la parité ?

- Dans tous les pays sous ma responsabilité, les équipes sont multiculturelles. A Singapour par exemple, nous avons 130 personnes et 16 nationalités. Afin de promouvoir la parité et l’égalité des chances, je reçois, pour tout recrutement, 50% de femmes et 50% d’hommes, et je propose un salaire égal à poste égal.

Alstom encourage ses cadres à prendre des responsabilités tout en ayant une vie de famille. Le management est impliqué et met l’accent sur les questions de parité et de diversité.

Ling Fang Alstom
Ling Fang - FCCS Singapore - "22 years' journey witnessing and promoting diversity at Alstom"

Merci à la French Chamber of Commerce (FCCS) d’avoir organisé cette rencontre lors de l’événement du Business Women Committee du 07 septembre 2017 « 22 years' journey witnessing and promoting diversity at Alstom ».

 

Cecile Brosolo

Cécile Brosolo

Ingénieur de formation et passionnée par la photo, Cécile s'intéresse en particulier à la science et à la technique, à la photographie et à l'environnement.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Berlin Appercu
SOCIÉTÉ

La grève générale française vue par la presse allemande

La grève générale du 5 décembre et les contestations du projet de réforme des retraites envisagé par le gouvernement français attise la curiosité de la presse allemande. Petit tour d'horizon.

Sur le même sujet