Le rôle de Singapour dans l’initiative « Belt & Road » de la Chine

Par Laurence Onfroy | Publié le 04/03/2021 à 14:30 | Mis à jour le 04/03/2021 à 14:30
Photo : Crédit : Alumni World Tour
alumni hec science po conference

Le Cercle Sciences Po - HEC Paris a tenu son 1er forum international dédié aux enjeux maritimes du 30 novembre au 4 décembre 2020. Les sections Alumni des deux écoles se sont mobilisées mobilisent pour offrir 5 conférences en ligne exceptionnelles sur des problématiques structurantes pour l'avenir du monde.

Le petitjournal.com de Singapour s’est associé au Cercle Sciences Po - HEC Paris pour l’organisation de la conférence à Singapour sur « Le Futur de nouvelle route de la soie, l’Initiative BRI, et le rôle associé de Singapour », et vous propose de revenir en vidéo sur les sujets partagés.

Découvrez les participants :

  • Henry Tillman (PDG et le président de Grisons Peak)
  • Emmanuel Véron (Délégué général du Fonds de dotation (FDBDA))
  • Laurence Onfroy, modératrice Le Petit Journal de Singapour
  • HEC Alumni - François de Moulliac
  • Scpo Alumni - Grégor Hochet (Mariana Losada)
  • Cercle - Maxime Prunier

 

Parmi les sujets abordés, les intervenants reviendront sur comment la Chine a dû modifier ses plans du BRI en matière d'infrastructures, de ports, de routes de la soie numériques et sanitaires à la suite de la pandémie.

alumni world tour hec science po
Crédit : Alumni World Tour

 

Lancé officiellement en 2013 par le président Xi Jinping, « Le Belt & Road Initiative » est un vaste ensemble d'initiatives de développement et d'investissement ayant pour objectif de s'étendre de l'Asie de l'Est à l'Europe, afin d’élargir de façon considérable l'influence économique et politique de la Chine. Vous verrez avec les intervenants que la BRI a déjà commencé dans les années 50 avec des premières initiatives.

À ce jour, plus de soixante pays - représentant les deux tiers de la population mondiale - ont signé des projets ou ont manifesté leur intérêt pour le faire.

Le président Xi Jinping explique la BRI : "La Chine va promouvoir activement la coopération internationale par le biais de l'initiative « Belt & Road ». Ce faisant, nous espérons parvenir à créer une connexion politique, financière, d’infrastructure, commerciale, et entre les peuples, et ainsi créer une nouvelle plate-forme de coopération internationale pour impulser de nouveaux moteurs de développement partagé".

L'initiative « Belt & Road » ("Ceinture et route") comporte deux volets principaux : l'un est appelé "ceinture économique de la route de la soie" (la ceinture) et l'autre "route maritime de la soie du 21e siècle" (la route).

La "route" n'est pas vraiment une route, mais plutôt une route maritime reliant la côte sud de la Chine à l'Afrique de l'Est et à la Méditerranée.

La "ceinture" est une série de corridors terrestres reliant la Chine à l'Europe, via l'Asie centrale et le Moyen-Orient.

La place de Singapour est intéressante dans la BRI, car la ville-État n'a pas besoin d'un financement extérieur massif ni d'une assistance technique pour la construction d'infrastructures nationales.

Ainsi, contrairement à la plupart des autres partenaires chinois de la BRI, Singapour n'est pas un bénéficiaire d'investissements, mais plutôt un cas de "flux inversés du BRI " : Singapour investit dans le développement de la région occidentale de la Chine, en particulier Chongqing. Les motivations sont plutôt liées à une quête de pertinence stratégique. Ce point sera également exploré avec les deux intervenants.

alumni hec science po conference maritime

 

- Henry Tillman : a passé une décennie à New York auprès de grandes banques d'investissement, conseillant principalement des organisations américaines sur les fusions et acquisitions et la levée de capitaux. Actuellement basé à Londres, M. Tillman a précédemment occupé (2011-2015) le poste de directeur non exécutif de Wells Fargo Securities (Europe). En 2016, M. Tillman a représenté le 48 Group (Royaume-Uni) lors du lancement de la Route maritime de la soie à Xiamen. Il est le PDG et le président de Grisons Peak, une banque d'affaires basée à Londres et axée sur l'Asie.

- Emmanuel Véron : docteur en géographie (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne), il est spécialiste de la Chine contemporaine. Il a enseigné la géographie et la géopolitique de la Chine à l'INALCO de 2014 à 2018, puis à l'Académie navale française, les relations internationales, la géopolitique et les institutions. Il est enseignant-chercheur associé à l'UMR IFRAE et à l'Académie navale française. Il est aujourd'hui Délégué général du Fonds de dotation (FDBDA), spécialisé dans l'Asie et les zones maritimes. L'action du FDBDA est divisée en trois actions : Recherche et analyse ; prix et distinctions et projets de construction. Il enseigne la géopolitique, principalement sur la Chine et l'Asie, dans différentes universités et écoles. Il conseille les entreprises et les institutions sur les questions contemporaines liées à la puissance chinoise.

 

Voir la conférence en vidéo sur Youtube :

 

Découvrez les autres villes et thématiques sélectionnées pour l’Alumni World Tour 2020, organisé tantôt en français, tantôt en anglais :

  • Marseille, ville carrefour des enjeux migratoires en Méditerranée
  • Montréal, exploration du Grand Nord Canadien Exploring the Canadian Far North; réconcilier le transport maritime et le changement climatique.
  • Moscou, tendances économiques et stratégiques avec l’ouverture de la route de l’Arctique.
  • Beyrouth. Tensions en Méditerranée Orientale : où va le Liban ?

 

Plus d’informations sur ce lien 

alumni world tour

 

Les partenaires de l’événement de Singapour et du World Tour :

laurence onfroy

Laurence Onfroy

Globe-trotter, serial entrepreneur et engagée, Laurence est également auteure de guides et livres sur le lifestyle, food & travel.
0 Commentaire (s) Réagir