Lundi 20 août 2018
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La nouvelle série à la mode : Trump et Kim à Singapour

Par Clémentine de Beaupuy | Publié le 28/05/2018 à 11:20 | Mis à jour le 29/05/2018 à 10:13
Singapour, sommet Trump kim jung un

Viendront ou viendront pas ? Les autorités singapouriennes s’arrachent les cheveux et le monde s’impatiente.  La rencontre entre le Président américain et le dictateur nord coréen aura-t-elle lieu à Singapour le 12 juin prochain ? Comme dans les séries TV,  depuis l’annonce de cette rencontre, l’opinion publique fait face à d’incessants rebondissements, sauf qu’ici, l’enjeu n’est pas de savoir si Kelly va convoler avec Brandon, mais si les Etats-Unis amorceront un pas vers une dictature qui possède l’arme nucléaire. 

 

Résumé des épisodes précédents. 

Episode 1 : l’annonce – le 10 mai 

Après une rencontre historique entre les dirigeants coréens, Moon Jae-in et Kim Jung Un- les deux Corées sont en guerre depuis 65 ans- le Président américain, Donald Trump,  réagit. Peut-être pour "réparer les dégâts"  de la guerre froide qui avait fait des ravages dans cette zone du monde, ou tout simplement, parce que son égo … et son service diplomatique, au lieu de traiter le dirigeant nord-coréen de "petit gros" , lui  conseillent de faire un pas vers la paix.  

En tous cas, peu importe la psychologie de ce Président élu, le 10 mai, une rencontre historique est annoncée. 

Episode 2 : un renoncement progressif – 22 au 24 mai 

Après des remous par porte-paroles et chefs de la diplomatie interposés, Donald Trump publie une lettre de "rupture", le jour même où le dirigeant nord-coréen annonce avoir "complètement" démantelé son seul site connu d'essais nucléaires.

Et, là franchement… c’est la confusion ! 

Episode 3 : la Corée du Sud rentre de nouveau en jeu – 26 mai 

Sauf que la Corée du Sud ne veut pas passer si près d’avoir une chance de dénucléariser son voisin du nord.


Nouveau rebondissement donc : samedi 26 mai, le Président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen se rencontrent dans le village frontalier de Panmunjon. Là où avait eu lieu leur rencontre historique du 27 avril dernier. 

Kim Jong Un remercie Moon Jae-in pour les grands efforts qu'il a faits en vue (de l'organisation) du sommet entre la Corée du Nord et les Etats-Unis, et "exprime sa détermination" à tenir ce sommet "historique", selon l'agence officielle de presse nord-coréenne KCNA. Les dirigeants des deux Corées déclarent qu'ils sont prêts à se revoir "fréquemment".

 

Episode 4 : "un brillant potentiel" le 27 mai 

Dimanche, le Président américain twitte : "La Corée du Nord a un brillant potentiel et sera une grande nation économique et financière un jour. Kim Jong Un est d'accord avec moi là-dessus. Cela arrivera!" et confirme par un message la présence d’une équipe américaine à Pyongyang pour préparer sa rencontre historique le 12 juin prochain avec Kim Jong Un. 

Aucune allusion à sa lettre de jeudi. 

La communauté scientifique aurait-elle une réponse sur le fonctionnement de la mémoire court terme/moyen terme/long terme de Donald Trump ? 

Episode 5 : mais qu’en pense l’hôte depuis le 10 mai ? 

Singapour a été choisie en raison principalement de sa capacité à assurer la sécurité d’une telle rencontre. Dans un premier temps, Singapour, par la voix de son Premier ministre, a accueilli avec enthousiasme et "honneur cette rencontre historique sur son sol" et a même invité "le président américain à effectuer une visite d'État à Singapour en novembre, à l'occasion du sommet entre l'ASEAN et les Etats-Unis.“

Depuis, la cité-Etat se garde de tout commentaire. Les préparatifs continuent. 

Un porte-parole de la maison blanche a confirmé qu’une délégation américaine est arrivée à Singapour le 27 mai pour préparer ce sommet, sachant que les Etats-Unis n’ont toujours pas d’ambassadeur dans la cité-Etat depuis le départ du précédent, Kirk Wagar, le 20 janvier 2017… 

Suite au prochain épisode ... 

 

Cet édito n’engage que son auteur et traite de façon humoristique une rencontre qui ne l’est pas. 

clémentine de beaupuy

Clémentine de Beaupuy

Co-directrice éditoriale. Diplômée de Sciences-Po, entrepreneuse et hyperconnectée, Clémentine est la spécialiste de tout ce qui touche à la culture, à la société et à la religion. Elle se passionne également pour les sujets liés à l'innovation urbaine.
0 CommentairesRéagir