Mercredi 11 décembre 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

En 2019, la loi électorale française change

Par Lepetitjournal Singapour | Publié le 21/05/2018 à 12:02 | Mis à jour le 22/05/2018 à 10:36
Photo : Rogi Lensing CC BY 3.0
bulletins de vote, loi électorale 2019, France

Pour certains Français et notamment ceux installés à l’étranger, les dernières élections présidentielles et législatives de 2017 ont  tourné au casse-tête, entre les doubles inscriptions et les radiations sans véritable information préalable. 
 
Pour répondre à ces derniers dysfonctionnements, la loi électorale change en 2019 avec la mise en place d’un répertoire électoral unique géré par l’INSEE, qui avait commencé à être mis en place pour les précédentes élections mais pas généralisé Par ailleurs, si déménagement il y a, la loi a également prévu la possibilité de s’inscrire sur une liste électorale  jusqu’à 6 semaines avant la date d’un scrutin, en améliorant donc la précédente disposition qui mettait une date limite au 31 décembre de l'année précédent le scrutin. L’inscription sur deux listes électorales ne sera, toutefois, plus possible. 
 
En résumé, afin d'éviter toute déconvenue, l’électeur doit impérativement choisir la liste sur laquelle il souhaite être maintenu : 

  • Soit sur la liste électorale consulaire : aucune démarche n'est alors à entreprendre
  • Soit sur la liste électorale d’une commune en France, l’électeur doit alors demander votre radiation de la liste électorale consulaire, via le service en ligne sur service-public.fr.

 
Le consulat de Singapour précise qu’en l’absence de choixl’électeur sera automatiquement radié de la liste électorale de sa commune en France et maintenu sur la liste électorale consulaire au 1er janvier 2019. 

 

 

 

Source : Consulat de France à Singapour 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Berlin Appercu
SOCIÉTÉ

La grève générale française vue par la presse allemande

La grève générale du 5 décembre et les contestations du projet de réforme des retraites envisagé par le gouvernement français attise la curiosité de la presse allemande. Petit tour d'horizon.