Vendredi 24 mai 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Christine Amour-Levar - Mission : Aider les femmes

Par Laetitia Dubois Crochemore | Publié le 30/01/2019 à 14:30 | Mis à jour le 01/02/2019 à 10:39
Photo : @Irina Nilsson
Christine Amour levar Singapour

Christine Amour-Levar, spécialiste du marketing, aventurière, philanthrope, auteur et maman de 4 enfants, installée à Singapour depuis 2005 est co-fondatrice et fondatrice de deux associations ayant pour but d’aider les femmes dans la précarité : Women on a Mission and Her Planet Earth. La particularité de ces associations : fédérer des femmes au sein d’excursions et lever des fonds dans le cadre de ces voyages afin de venir en aide aux femmes défavorisées et les rendre autonomes. Rencontre avec Christine Amour-Levar via cinq thématiques qui la caractérisent.

Un parcours international

Christine Amour-Levar a passé son enfance entre le France et les Philippines. Elle a réalisé ses études au Japon pour obtenir un Bachelor of Arts en commerce international et économie et une spécialisation en langue japonaise, 5ème langue qu'elle acquiert couramment en plus du français, du philippin, de l'anglais et de l'espagnol. Diplômée, elle trouve son premier emploi de cadre chez McCann Erickson, grande société américaine de publicité au Japon. Elle est, à l'époque, la première femme étrangère embauchée dans cette société de plus de 600 personnes. Elle se marie et après quelques années au Japon, sa carrière professionnelle la conduit aux Etats-Unis dans l'Oregon. Elle commence alors à travailler pour Nike, où elle devient responsable marketing pour le Japon et l'Amérique latine (Brésil). Elle apprend une 6ème langue: le portugais. Après une mutation à Paris pour quelques années, un déménagement à New York la fait quitter la compagnie et lui donne envie de faire des études d'architecture d'intérieur. Diplôme en poche et après avoir eu son premier enfant, elle s'installe de nouveau à Paris. Elle travaille pour Philippe Starck en design d'intérieur et devient à nouveau maman.

La société Nike  lui propose alors un poste de directeur marketing à Singapour. Elle accepte et s'installe dans la Cité du Lion. Après quelques temps, elle arrête pour ouvrir une boutique d'articles de mode venant exclusivement du Brésil, concept nouveau à l'époque à Singapour. L'expérience est très intéressante mais le rythme est soutenu et Christine s'est remariée et a eu depuis deux autres enfants. Elle accepte une offre d'achat de sa boutique et décide de se lancer dans l'écriture. Elle collabore avec un dessinateur et écrit Mummylicious, un guide de remise en forme (fitness et motivation) pour jeune maman. Elle écrit, également, en free-lance pour Harper's Bazaar et le Straits Times de Singapour. En 2013, elle devient responsable du marketing et des communications chez Temasek Management Services et Temasek Trust, deux filiales à part entière de Temasek  Holdings, un poste qu'elle occupe pendant cinq ans. Enfin, aujourd'hui elle s'investit en tant que consultante pour plusieurs fondations à Singapour dans le milieu de la technologie et du développement durable ainsi que dans le marketing de la société de son mari : iRace media, l'une des principales sociétés d'édition et de média de courses de chevaux en Asie.

Le goût de l’aventure et du dépassement de soi

Christine est une passionnée de football et aime les challenges sportifs. C’est une aventurière. Travailler pour Nike lui a permis de cultiver des relations étroites avec ce milieu. Elle rencontre d’autres femmes qui ont cette même passion et qui sont adeptes comme elle du dépassement de soi-même. Elles veulent organiser ensemble des treks, des excursions, des safaris… qui sortent les participants de leur zone de confort.

La condition des femmes dans le monde

Un autre sujet est très important aux yeux de Christine : la condition des femmes dans le monde. Comme elle le souligne, « 70 % des personnes vivant sous le seuil de pauvreté dans le monde sont des femmes. En période de guerre, les femmes avec les enfants sont bien souvent les plus maltraités. A Singapour également, règnent encore des inégalités entre les hommes et les femmes». Cette préoccupation germe dans l’esprit de Christine et de ses partenaires, Valérie Boffy et Karine Moge. Elles décident donc de fonder Women on a mission en 2012 et plus tard Christine fondera Her planet earth en 2017.

 

Christine Amour Levar Singapour
Women on a Mission (WOAM) Désert du Danakil Ethiopie novembre 2017 @WOAM

 

Women on a Mission et Her Planet Earth

Avec Women on a Mission, l’idée est la suivante : réaliser le défi de rendre les femmes autonomes et indépendantes. Comment ? En organisant des expéditions au cercle polaire, au Moyen-Orient et dans l’Himalaya, chaque excursion demandant une certaine préparation physique. Les participantes ont pour mission de lever des fonds avant le voyage. Elles font appel à la générosité de leurs réseaux. Les fonds récoltés soutiennent principalement Women for Women International, une charité qui vient en aide aux femmes victimes de guerre. Les fonds sont aussi distribués à des associations singapouriennes comme Aware, Pertapis Centre for Women and Girls et à des organismes basés dans les pays visités. 

Her Planet Earth est une organisation basée sur le même fonctionnement qui a pour but de sensibiliser et de lever des fonds afin de venir en aide à des femmes défavorisées touchées par le changement climatique. « Le climat change, les conditions environnementales se dégradent, cela crée de plus grandes inégalités entre les populations privilégiées et celles qui sont défavorisées » explique-t-elle encore. Plusieurs expéditions ont eu lieu, notamment en Antarctique et aux Philippines. Her Planet Earth a soutenu les associations UN Women Cambodia, Siargao Environmental Awarness (SEA) Movement et la Fondation Tao Kalahi qui œuvrent pour la préservation des ressources et de la beauté naturelle de l’île de Siargao et de Palawan aux Philippines. 

 

Christine Amour Levar Singapour
Her Planet Earth Antarctique janvier 2018 @Her Planet Earth

 

Instruire et communiquer sa vision du monde

La plus grande fierté de Christine est de pouvoir transmettre son expérience et sa vision du monde à d’autres gens. Il est aussi très important pour elle de donner son soutien aux femmes les plus vulnérables, surtout celles qui sont le plus touchées par la dégradation de l'environnement, les conflits armés et les violences sexuelles.

Christine intervient dans de nombreux évènements comme lors de la 3ème conférence annuelle organisée par l’INSEAD : Limitless, a force for social change en novembre 2018. Par ailleurs, Women on a Mission et Her Planet Earth organisent des séminaires et des ateliers ayant pour thèmes notamment l’entrepreunariat social et les « leçons apprises en équipe » d’expéditions difficiles à travers le monde.

 

Laetitia Crochemore

Laetitia Dubois Crochemore

Juriste en droit des affaires, diplômée et passionnée d’histoire de l’art, Laëtitia aime vous faire partager ses coups de cœurs et expériences singapouriennes.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Bonne fête Maman

Si la fête des Mères a un caractère quasi universel, elle ne se fête pas à la même date partout dans le monde. En France, instituée, par une loi de 1950, on la célèbre le dernier dimanche de Mai. Quan

Communauté

#MAVIEDEXPAT

Cédric Vrolant, photographe à Singapour, vers un nouvel envol !

Première expatriation à Singapour il y a cinq ans pour Cédric Vrolant, et l’histoire d’une belle reconversion pour cet ingénieur vers la photographie professionnelle. Concert de « M », de Vianney, de

Vivre à Singapour

Bonne fête Maman

Si la fête des Mères a un caractère quasi universel, elle ne se fête pas à la même date partout dans le monde. En France, instituée, par une loi de 1950, on la célèbre le dernier dimanche de Mai. Quan

Expat Mag

Quels sont les meilleurs vins du monde ?

Le plus grand concours viticole du monde vient de rendre son verdict. Parmi les milliers de vins en compétition, seuls 50 ont reçu le titre très prisé « Best in Show ». Les vins français figurent-ils