Mercredi 30 septembre 2020
Singapour
Singapour

Célébration du 14 juillet à Singapour

Par Lepetitjournal Singapour | Publié le 14/07/2020 à 19:10 | Mis à jour le 15/07/2020 à 12:47
Photo : @Ambassade de France à Singapour
14 juillet Singapour

Retrouvez la vidéo de célébration du 14 juillet à Singapour avec les discours de l’Ambassadeur de France, Marc Abensour, et le Senior Minister of State, Maliki Osman, ainsi que les hymnes de nos deux pays interprétés par la chorale de l’International French School.

 

 

Discours de l’Ambassadeur de France à Singapour, Marc Abensour, à l’occasion de la célébration de la fête nationale française (14 juillet 2020)

Monsieur le Secrétaire d’Etat senior Mohamad Maliki bin Osman, Ministère de la Défense, Ministère des Affaires étrangères, chers compatriotes, chers amis singapouriens

C’est un grand plaisir et honneur pour moi de célébrer avec vous notre Fête nationale. Nous commémorons le 14 juillet la prise de la bastille et la victoire de la liberté et de l’égalité sur les privilèges. Cette année, ce moment, qui célèbre aussi la fraternité et l’unité nationale, intervient dans le contexte de la pandémie de la Covid-19 qui continue de nous affecter considérablement.
Mes pensées vont d’abord à ceux qui, durant cette pandémie, ont été touché dans leur chair, à ceux qui ont perdu un proche ou un être cher. Je tiens à rendre hommage aux personnels soignants et à tous ceux qui se sont engagés dans la lutte contre le virus, tous ceux qui sont montés en première ligne pour assurer notre quotidien.

A cet égard, je souhaite, au nom de la communauté française de Singapour, exprimer notre gratitude aux autorités de Singapour et leur redire notre confiance. Durant cette épreuve, nous avons pu vérifier en de multiples occasions la disponibilité et l’efficacité de nos partenaires singapouriens. Ceci a été très apprécié alors que l’ambassade a été entièrement mobilisée pour assurer en priorité la protection de nos compatriotes.

Beaucoup de choses ont changé dans nos vies avec le Covid-19. Cette crise a joué dans chaque pays un rôle de révélateur de certaines vulnérabilités, mais aussi un rôle d’accélérateur des transformations en cours.

Nous devons pleinement intégrer ces changements pour développer et intensifier le partenariat stratégique entre la France et Singapour. Ensemble, nous pouvons contribuer à la fois à renforcer la résilience de nos deux pays et aussi saisir les opportunités de l’après Covid-19.

Cette résilience s’est traduite par la mise en œuvre de plusieurs partenariats :

  • Dans le domaine de la santé : dès le début de la crise, l’ambassade a mis en place un conseil scientifique pour le suivi de la pandémie à Singapour et dans la région qui associe les Français opérant à Singapour en tant que chercheurs, médecins, ou représentants de laboratoires pharmaceutiques. Ce conseil a aujourd’hui vocation à évoluer vers un groupe de travail bilatéral sur les maladies infectieuses impliquant notamment le National Centre for Infectious Diseases (NCID) et ses équivalents français. Nous avons aussi échangé, y compris au niveau ministériel, sur les applications en matière de « tracing ». L’application « Trace together » a inspiré le developpement de l’application française « StopCovid ».
  • Dans le domaine de l’agro-alimentaire : Face aux ruptures dans les chaînes d’approvisionnement habituelles de Singapour, la France s’est d’emblée engagée à renforcer et diversifier l’approvisionnement de la cité-Etat en denrées alimentaires. Nos deux paysLe ministre singapourien du commerce et de l’industrie, M. Chan Chun Sing, et le ministre français de l’agriculture et de l’alimentation, M. Guillaume, ont ainsi signé en juin dernier une déclaration conjointe pour encourager les partenariats dans les secteurs agricole et agroalimentaire. Pour cette initiative pilote, une organisation spécifique est désormais mise en place avec la Team France Export pour accompagner les exportateurs français intéressés et une mission de suivi à Singapour est déjà prévue en mars 2021.
  • Dans le domaine économique et commercial : Singapour reste plus que jamais le hub régional pour les entreprises françaises souhaitant développer leurs activités en Asie du Sud-Est. La reprise économique devrait être particulièrement rapide dans cette région. A ce titre, la contribution de la France à l’économie singapourienne est massive : environ 1000 filiales françaises, qui ont créé plus de 35 000 emplois, avec un stock d’investissements de 12 Md€. Nos échanges commerciaux n’ont jamais été aussi importants et l’année 2019. Ceci confirme la confiance des acteurs économiques français dans l’avenir de Singapour. Parallèlement, en 2019, la France est devenue le premier pays européen d’accueil des investissements étrangers, avec une progression de 11%. S’agissant des investissements singapouriens dans notre pays, leur nombre a doublé en 2019 tendance très encourageante que nous chercherons à renforcer dans les mois qui viennent, avec les plans de relance successifs.
  • Dans le domaine de la défense et de la sécurité : il s’agit d’un des piliers de notre partenariat stratégique qui s’est intensifié, dans le prolongement de l’escale du porte-avions Charles de Gaulle lors du Shangri La Dialogue 2019, et ce malgré la crise du Covid. Le général Lavigne, chef d’état-major de l’armée de l’air a ainsi effectué sa première visite à Singapour lors du Singapore AirShow en février dernier. De même, toutes les mesures ont été prises pour que les entraînements des pilotes singapouriens sur la base de Cazaux se poursuivent le plus normalement possible pendant la crise du Covid. Ceci confirme le très haut niveau de confiance qui caractérise notre partenariat de défense. Celui-ci s’inscrit dans le cadre de la stratégie française pour l’Indo-Pacifique et se concrétise par des exercices conjoints entre nos forces, pour réaffirmer notamment notre attachement commun au droit international.
  • Enfin et surtout : la défense du multilatéralisme. Face à la crise, les tentations du protectionnisme et du nationalisme ont pu être ravivées. Mais nos deux pays restent farouchement convaincus que plus que jamais, nous devons nous employer non seulement à consolider les institutions multilatérales, mais aussi à les réformer pour les rendre plus efficace. C’est ainsi que l’Alliance pour le Multilatéralisme, lancée en avril 2019 par les ministres des Affaires étrangères français et allemand, s’est réuni à plusieurs reprises durant la crise, avec la participation du ministre singapourien, M. Balakhrishnan. Lors de sa dernière réunion en juin, l’Alliance a affirmé son soutien à l’OMS et à la solidarité internationale face au Covid. Notre action en faveur du multilatéralisme s’illustre aussi par la candidature de la France en temps que partenaire de développement de l’ASEAN, qui devrait se matérialiser dans un proche avenir et qui renforcera ainsi notre action en Asie du Sud-Est.

Concernant les opportunités pour se préparer ensemble à l’après Covid, l’innovation est au coeur des plans de relance et de transformation de nos pays et demeure le pilier du partenariat stratégique entre la France et Singapour.

  • Ceci s’est concrétisé par la mise en place du comité mixte science et innovation, décidé, lors de la clôture de l’Année de l’Innovation. Parmi les priorités de ce comité, je souhaite mentionner en particulier l’intelligence artificielle. La décision de Singapour de rejoindre, en tant que membre fondateur, créé une forte dynamique qui s’inscrit dans le cadre de la feuille de route sur l’innovation numérique, la gouvernance de l’internet et la cyber-sécurité adoptée par le Président de la République et le Premier ministre singapourien lors de la visite en France de ce dernier en juillet 2018. L’intelligence artificielle est également la thématique retenue pour le programme de la filiale du CNRS au sein du programme CREATE qui est en cours de préparation et intégrera les trois piliers : recherche, applications associant le secteur privé et gouvernance.
  • Notre contribution à l’écosystème local en matière d’innovation s’appuie aussi sur une communauté French Tech très dynamique à Singapour. A titre d’exemple, plus de 50 startups françaises ont activement participé en novembre 2019 à la Singapore Week of Innovation and TeCHnology (SWITCH) et au Fintech Festival (SFF). BPIFrance participe aussi activement à la collaboration et son partenariat avec Enterprise Singapore est aujourd’hui pleinement opérationnel avec le co-financement de plusieurs collaborations technologiques.
  • Avec l’ensemble de ces acteurs, nos organismes de recherche, nos grands groupes, nos startups, nos opérateurs, nous sommes plus que jamais déterminés à créer avec nos partenaires singapouriens les emplois de demain dans les domaines de la santé, du numérique, de la finance verte, de la ville durable et des services urbains, et de l’agro-foodtech.
  • Ce pari de l’avenir, nous le faisons également dans le domaine de l’éducation. En témoigne la cérémonie de changement d’appellation du Lycée français en International French School Singapore, le 5 février dernier, en présence du ministre singapourien des Affaires étrangères. Cette nouvelle appellation a officiellement lancé l’internationalisation de l’établissement. Je souhaite aussi mentionner les implantations à Singapour des établissements français d’enseignement supérieur et les étudiants français qui sont de plus en plus nombreux à venir à Singapour. L’accueil en France des étudiants internationaux fait plus que jamais partie des priorités du gouvernement français et ceux-ci font partie des publics prioritaires pour la reprise de la délivrance des visas. Le salon Choose France ! Education Fair, organisé avec Campus France, qui devait se tenir au printemps aura notamment lieu à l’automne, sous forme numérique. Le programme de stages "France Excellence" pour les étudiants singapouriens sera, par ailleurs, relancé dès que possible car il correspond parfaitement aux les priorités de nos deux pays.
  • Enfin, nous souhaitons développer plus de co-productions et de co-création avec Singapour pour les arts visuels, la filière musicale et les contenus audiovisuels. Les industries culturelles et créatives ont fait preuve de nombreuses initiatives depuis le début de la crise sanitaire, même s’il est fortement affecté. C’est pourquoi nous avons décidé, pour les soutenir et malgré les incertitudes, de poursuivre la préparation de l’édition 2020 du Voilah ! France Singapour Festival dont l’ouverture devrait avoir lieu le 22 octobre. Cette date coïncide avec le 100ème anniversaire jour pour jour de l’inauguration de la Clemenceau Avenue, en présence de Georges Clemenceau lui-même, qui effectuait un voyage en Asie. Vous connaissez la passion de ce grand homme d’Etat français que l’on a surnommé le « Tigre » pour l’Asie. Comment ne pas commémorer sa visite dans la ville du Lion ? Nous ne pouvions pas avoir meilleur symbole que Clémenceau pour incarner la résilience et manifester la profonde amitié de la France envers Singapour, dans les moments heureux comme dans les moments plus difficiles (challenging).

Je suis confiant que malgré la crise du Covid nos relations sont appelées à se développer et à se densifier encore davantage pour faire face ensemble aux défis actuels et préparer l’avenir.

Vive la relation franco-singapourienne !
Vive la République, vive la France !

 

Discours du Senior Minister of State Dr Maliki Osman à l’occasion de la célébration de la fête nationale française (14 juillet 2020)

Your Excellency, Marc Abensour, Ambassador of France to Singapore,
French residents in Singapore,
Our dear friends in France,

Bonjour à tous ! On behalf of the government and people of Singapore, let me extend my warmest congratulations to France and her people on the occasion of France’s National Day.

This year, France and Singapore commemorate fifty five years of diplomatic relations. Our shared history however stretches back to the early foundations of modern Singapore. From the two French naturalists who accompanied Sir Stamford Raffles in 1819 and lent their names to a number of Southeast Asian fauna, to the French photographer who took the very first photograph of Singapore ; from the French entrepreneurs who established the first cinema, dental practice and the iconic Ayam brand of canned goods ; to the pioneering efforts of French missionaries who established schools like St Joseph’s Institution and the Convent of the Holy Infant Jesus - Frenchmen and women have contributed greatly to Singapore’s growth and development.

Today, this long-standing relationship, underpinned by a shared outlook that values multilateralism, global cooperation and a rules-based international order, continues to blossom under our Strategic Partnership. We continue to deepen our bilateral engagement on key pillars such as trade and investment, culture and education, and defence. We are also united by a shared desire to forge ahead on new and exciting areas such as the digital economy, artificial intelligence and innovation. As founding members of the Global Partnership on Artificial Intelligence, we also work closely to promote the responsible use of AI internationally.

At the heart of our multifaceted relationship are the strong business and people-to-people ties. Singapore hosts one of the largest French communities in the Asia-Pacific and is home to over 2,100 French companies and a growing number of French start-ups. This February, Minister Balakrishnan attended a ceremony marking the projected expansion of the International French School, a welcome sign of the continued growth of this dynamic community.

France has also been receiving more Singaporeans who choose to work, study and visit. Perhaps most surprisingly, the biggest Singapore community in France can be found not in Paris, but around the Cazaux Airbase in the south-west of France. Cazaux has hosted the RSAF Advanced Jet Training Detachment since 1998 and when I visited in 2015, I was delighted to witness the genuine friendship forged between the Singaporeans and the local community.

In the area of intercultural and people-to-people exchanges, our cooperation with France is excellent and best showcased by the annual France-Singapore Festival, Voilah ! Bringing together the best of French and Singaporean talents and personalities in culture, education, and science, Voilah ! has become one of the most eagerly-anticipated events in our annual cultural calendar. With the signing of a renewed Cultural Agreement last November, I believe we will see even deeper and more substantive cultural collaborations.

The COVID-19 pandemic has produced major disruptions to how we live, work, and play. Singapore and France have continued to work closely and leveraged technology to mitigate these disruptions and maintain contacts. Last month, we issued a Joint Ministerial Statement on the Supply of Food and Agricultural Products, and we are working together under the framework of the Alliance for Multilateralism to promote international cooperation. Let me also take this opportunity to thank France for assisting with the repatriation of Singaporeans stranded abroad as air travel was severely disrupted by the global spread of the pandemic.

We applaud France’s strong leadership in supporting the global fight against COVID-19, including its support for the Access to COVID-19 Tools or ACT Accelerator. As Prime Minister Lee Hsien Loong declared at the Global Vaccine and the Global Goal Unite Pledging Summits last month, Singapore stands ready to partner with others to support “vaccine multilateralism” as embodied in initiatives like the ACT Accelerator and the COVAX Facility. Until a viable vaccine is found, and equitably distributed, we cannot defeat the pandemic.

As we adjust to a new normal, I assure you that the Singapore and French Governments will continue to work closely together to ensure that the interests and concerns of all our nationals – French citizens who reside in Singapore and vice versa – are addressed and taken into account.

I am confident Singapore and France will continue to stand together in solidarity and friendship to overcome whatever challenges may lie ahead. We look forward to forging an even stronger partnership between our countries and peoples in the years ahead.

Vive la France ! Vive Singapour !

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Marcel mer 22/07/2020 - 09:29

Le 14 juillet n'est pas la celebration de 1789 et de la sanglante prise de la Bastille. C'est la celebration du 14 juillet 1790, le fete de la federation, ou tous les Francais, par representation de toute les regions, ont proclame leur unite. Etonnant que l'ambassadeur de France ne connaisse meme pas les faits.

Répondre