Mardi 31 mars 2020
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Cécile Le Breton - Il n’est jamais trop tôt pour apprendre le Français

Par Laurence Huret | Publié le 14/01/2020 à 14:30 | Mis à jour le 14/01/2020 à 14:30
Photo : @Alliance Francaise de Singapour
alliance francaise de singapour 70 ans

Forte d’un conseil d’administration et d’une équipe mixte Singapouriens et Français, l’Alliance française de Singapour contribue aux échanges culturels entre la cité-Etat, la France et le monde francophone. Elle réunit près de 4.000 membres, dont les plus jeunes ont un an. Rencontre avec Cécile Le Breton, Directrice adjointe de l’Alliance française de Singapour.

 

Comment expliquez-vous le succès de votre programme Zouzous  pour très jeunes enfants?

Alliance francaise de Singapour, Cecile Le BretonCécile Le Breton : Ces dernières années, l'Alliance a développé d'excellentes méthodes d'apprentissage pour les jeunes enfants. Les premiers cours Zouzous pour les enfants de moins de 5 ans ont été mis en place en 2009, suivis par les cours pré Zouzous, c’est-à-dire enfants d’un an accompagnés d’un parent, en 2013. On compte actuellement 450 Zouzous (enfants différents) à l’année. Ils représentent 14% du public de l’Alliance française, avec une très forte progression ces 5 dernières années. Le public des moins de 16 ans représente pour sa part 40 % du public de l’Alliance. Il s’agit principalement d’enfants singapouriens.

 

L’objectif des cours Zouzous est d’habituer les enfants dès le plus jeune âge à entendre et comprendre du français et faire des activités en français afin de se familiariser avec les sons, les mélodies, les consignes tout en socialisant avec d’autres enfants pour favoriser une ouverture sur le monde. Les enfants développent à la fois des compétences linguistiques, communicationnelles et interculturelles au sein de groupes pluriculturels. L’environnement d’apprentissage et l’approche sont ludiques et adaptés aux besoins des jeunes enfants. A l’Alliance, nous privilégions l’apprentissage non scolaire de la langue. On apprend en jouant, manipulant, chantant. L’immersion est aussi le maître mot. L’Alliance propose tout un écosystème propice à l’apprentissage du français et à la découverte de la culture avec, en plus des cours, des activités à la médiathèque, des lectures de contes, une programmation culturelle familiale avec des films d’animation pour les petits et les grands le dimanche…

 

Quels types d’enseignement proposez-vous pour les enfants plus âgés ?

Nous avons des cours appelés Franco Kids, destinés aux enfants bilingues, à partir de 6 ans jusqu’à 15 ans. On compte actuellement 180 Franco Kids (enfants différents) à l’année. Ce sont des cours destinés aux enfants s’exprimant déjà en français à la maison ou avec l’un des deux parents. Cela leur permet d’être davantage exposés à la langue (pratique de la langue hors contexte familial ou scolaire) et de développer leurs compétences linguistiques (lecture, écriture, grammaire notamment). L’objectif est de les aider à intégrer plus facilement à terme le système éducatif français et faire de leur maîtrise de la langue française un atout pour leur développement personnel et intellectuel.

 

magazine n°14 L'education à SingapourReprise de l'article paru dans le magazine Singapour n°14 (Nov 2019 – Avril 2020)

dont le dossier central était : « L’éducation à Singapour ».

Laurence Huret

Laurence Huret

Co-Directrice de l'édition. Avocate de formation, Laurence multiplie les engagements auprès de la communauté française à Singapour : Elue Conseillère consulaire, elle est membre du CA de l’Alliance française et du Conseil d’établissement du Lycée français
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Noho Travels « Je voulais voir plus, je voulais vivre plus »

Après avoir travaillé dans le marketing et la publicité, Arnaud décide de parcourir les routes du monde, ordinateur sous le bras. C’est avec son blog Noho Travels que ce Marseillais nous fait voyager