Carine Lespayandel - 20 ans d'une magnifique aventure à Singapour

Par Laurence Onfroy | Publié le 18/05/2021 à 16:25 | Mis à jour le 19/05/2021 à 12:31
Photo : @ Anne Valluy
Carine Lespayandel

Partir pour 2-3 ans à Singapour en suivant son conjoint, c’est aussi l’histoire de Carine Lespayandel. Quand elle pose le pied sur la cité-Etat en juin 2001, elle ne savait pas encore que cette expérience se transformerait en une belle tranche de vie, avec un mariage, 3 enfants et une magnifique aventure professionnelle au sein de la Chambre de Commerce française (FCCS). La toile de fond de cette aventure de vie, la transformation de Singapour en véritable capitale internationale et hub de l’Asie, attirant une communauté d’affaires française toujours plus dynamique.

 

Carine, quels sont les évènements qui vous ont marqué ?

En 20 ans, Singapour a tellement changé !! Je garde d’excellents souvenirs des anniversaires de la Cité-Etat : de ses quarante ans en 2005, aux festivités des cinquante ans en 2015. Un évènement plus triste mais très émouvant fut le décès du père fondateur Lee Kuan Yew en mars 2015 et la vague extraordinaire d’hommages qui suivit pour cet homme exceptionnel.

Au cours des années, c’est aussi la transformation de la ville qui m’a marquée. L’Esplanade n’existait pas quand nous sommes arrivés : elle fut inaugurée en octobre 2002 et Marina Bay Sands en juin 2010. De nombreux centres commerciaux d’Orchard road ont également émergé : ION était auparavant une jolie colline verte, où se rassemblaient le dimanche les helpers et travailleurs des chantiers.

L’offre culturelle était également bien moindre ; elle s’est heureusement énormément enrichie au fil des ans avec l’ouverture de nouveaux musées, galeries et espaces culturels.

Et puis plus prosaïquement, un évènement qui a marqué toute la communauté française fut la fermeture des 2 hypermarchés Carrefour (à Suntec et Plaza Singapura) en 2012… Heureusement depuis, l’offre gastronomique et culinaire française a véritablement explosé, grâce à de nombreux entrepreneurs et restaurateurs français, auxquels nous sommes particulièrement reconnaissants.

Singapour est un exemple marquant d’une planète connectée, un pays qui a su bénéficier des effets de la globalisation et de la nouvelle place de l’Asie au 21ème siècle.

 

Carine Lespayandel
Dîner de Gala de la Chambre de Commerce Française de Singapour (FCCS)

 

Quels ont été les challenges professionnels et personnels auxquels vous avez dû faire face ?

J’ai eu la chance de suivre et d’accompagner le développement de la présence d’affaires française à Singapour. La Chambre de commerce étant une association à but non lucratif autofinancée, elle a pu grandir et évoluer - de 5 permanents en 2003 à plus de 25 aujourd’hui - reflétant ainsi le dynamisme de notre communauté d’affaires. J’ai donc vécu une période de croissance passionnante, très riche en rencontres et projets, et être le témoin privilégié de belles réussites entrepreneuriales.

Il y a bien-sûr eu des périodes difficiles, comme l’épidémie de SARS en 2003 et la crise économique mondiale de 2008, mais qui semblent aujourd’hui peu de choses au regard de la crise sanitaire et économique actuelle. Les challenges sont plus vifs aujourd’hui et certainement plus durables, même s’il est à parier que l’Asie s’en sorte plus vite que d’autres.

Quelques jolis souvenirs ont jalonné ces années à la Chambre de Commerce :

- Notre emménagement sur Orchard road en 2003;

- La création par la Chambre du « Voilah French Festival » en 2007, lequel a mobilisé toute notre petite équipe pendant plusieurs mois;

- Le développement des services de soutien aux entrepreneurs, toujours plus nombreux à Singapour et l’évolution de notre écosystème de grands groupes, PMEs et Startup, donnant tout son sens à notre mission d’accompagnement des entreprises, avec toutes les belles success stories que nous avons connues.

- La série de Galas annuels somptueux organisés pour célébrer notre art de vivre à la française. Avec pour la 1ère fois à Singapour en 2007, un défilé de haute couture (Franck Sorbier) et le Moulin Rouge pour les 50 ans de Singapour en 2015.

 

Quels souvenirs gardez-vous de Singapour dans les années 2000 ?

Je suis tombée amoureuse de Singapour dès mon arrivée : le climat me convenait parfaitement (j’ai passé mon enfance en Afrique), la diversité et la richesse des cultures à Singapour et dans la région m’ont fascinées sans représenter pour autant de difficulté à s’adapter pour y vivre et y travailler. Bref, un environnement personnel et professionnel extrêmement favorable.

J’ai ainsi aimé y voir grandir nos enfants, dans un environnement multiculturel, stimulant, bienveillant et très positif, et dans une nature toujours omniprésente. Avec cette sensation de ne jamais être dans une mégalopole urbanisée, comme le reflète si bien l’évolution de la terminologie utilisée par Singapour : from « A Garden City » to « a City in a Garden » towards « a City in Nature. »

Même si la ville était moins dense à l’époque, avec 4M d’habitants contre 5.7M aujourd’hui, elle a su garder cette nature omniprésente, et j’espère que des espaces comme Turf City, qui ont rythmé nos weekends avec les matchs de foot de notre fils, seront préservés. Je me réjouis d’ailleurs de l’extension récente du jardin botanique et ai été particulièrement émue par la restauration des 2 superbes maisons black & white, respectivement ancienne Ambassade et Résidence de France…

 

Carine Lespayandel
@Carine Lespayandel – Ancienne Ambassade et Résidence de France restaurées – Jardin Botanique

 

Comment voyez-vous la situation actuelle à Singapour dans le contexte de la pandémie ?

La situation n’est pas simple, pour beaucoup d’entreprises, mais je suis impressionnée par leur agilité et leur résilience. Il est vrai que le gouvernement singapourien a su gérer cette crise avec une proactivité, un pragmatisme et un soutien à l’économie tout à fait remarquables. Avec toujours cette vision à long terme qui les caractérise et leur permet de gérer les soubresauts de la conjoncture pour sortir renforcés de la crise et construire le Singapour de demain.

J’ai donc une grande confiance en l’avenir de Singapour !

 

20 ans lepetitjournal.com

Dans le cadre de l’anniversaire des 20 ans de lepetitjournal.com, l’édition de Singapour a souhaité donner la parole et mettre en lumière des Français et francophones résidant à Singapour depuis une vingtaine d’années.

laurence onfroy

Laurence Onfroy

Globe-trotter, serial entrepreneur et engagée, Laurence est également auteure de guides et livres sur le lifestyle, food & travel.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Stockholm Appercu
VOYAGES

TOURISME - L'été en Suède ? Vad mysigt !

Quand on pense à la Suède, on pense surtout aux grandes étendues de neige, aux paysages féériques en plein coeur de l’hiver, au silence des plaines dans le froid et le vent, à la nuit