Dimanche 15 décembre 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SINGAPORE ART STAGE 2017 – « Une foire d’art contemporain en Asie, pour l’Asie »

Par Clémentine de Beaupuy | Publié le 12/01/2017 à 12:32 | Mis à jour le 18/01/2018 à 05:33
Photo : Li TIANBING
Li Tianbing b. 1974

 Pour sa 7ème édition singapourienne, Art Stage, qui ouvre ses portes du 12 au 15 janvier au Marina Bay Sands continue son positionnement en renforçant son identité d'une foire asiatique en essayant de mettre en lumière la particularité artistique de la région et de faire de Singapour un des centres de ce rayonnement. Face à un marché artistique mondial en berne, cette foire resserrée nous offre toujours de belles oeuvres. A découvrir sans modération.

 Pour l'édition 2017, les chiffres parlent d'eux-mêmes : 131 galeries sont présentes ; elles étaient 173 l'année dernière ; 75 % d'entre elles sont asiatiques contre une grosse moitié en 2016, un gros tiers provient des pays de la région. 

En parcourant les allées aérées et parfois trop sages de cette Art Fair, une impression première ressort : beaucoup de peintures, moins de sculptures et d'installations sont présentées. Au milieu de ces oeuvres multiples,  la rédaction du petit journal vous a sélectionné quelques oeuvres « coup de coeur » pour vous inviter à déambuler au milieu de cette création contemporaine. 

sexy radish

Le visiteur peut commencer par s'amuser avec les sexy radish de REIKA qui osent les poses (photo 2 ) de la galerie japonaise UG. Mais retrouve son sérieux pour apprécier, dans la première allée, les oeuvres exposées par Intersections, galerie spécialisée dans l'art contemporain birman, qui offre ici un florilège d'?uvres  pour rendre compte de la vitalité artistique de ce pays. Accueilli au son des cloches de l'installation poétique, Aurora, de l'artiste Chan Aye (photo 1),  le visiteur est ensuite invité à soulever le rideau pour découvrir la vidéo What a peace des performances de l'artiste AYE KO, tout juste lauréat du Joseph Balestier Award for freedom 2017

 

Chan Aye, artiste Birman, Intersections Gallery

photo 1 

 

Pour continuer ce parcours,  dans la galerie d'à côté à la Pearl Lam Gallerie les oeuvres du peintre chinois Li Tianbing qui dénonce avec subtilité et esthétisme la violence ordinaire de la chine contemporaine (photo en Une)   Même engagement à la galerie Art Porters, en collaboration avec Art+Shangai Singapour, avec un esthétisme plus froid et réaliste par la peinture Dinner Party (2007) du collectif TAMEN composé des artistes Lai Shengyu et Yang Xiaogang qui dénoncent à travers cette oeuvre corruption et les grandes transformations de leur pays. 

Roh Projects, photographie

Photo 3

 

Le visiteur peut redécouvrir des oeuvres plus poétiques en s'arrêtant à la galerie franco-chinoise Paris-Beijing et en admirant vidéo et les photos-montages de l'artiste Yang Yongliang (photo 4) ou en découvrant le travail délicat et engagé sur papier de l'artiste thaïlandais Thanathorn Suppajijjumnong sur le stand de la galerie ROH PROJECTS (photo 3) 

Yang YONGLIANG

 Photo 4 

 

Un tour au « collectors show » s'impose. La nouveauté de cette année  où 6 collectionneurs d'art contemporain basés à Singapour dévoilent des oeuvres de leur collection. Même si les oeuvres présentées ici sont de grande qualité, cette idée enthousiasmante tombe cependant un peu à plat,  ce « show » montrant si peu la passion et les errements d'un collectionneur. 

Pour approfondir son intérêt pour  l'art contemporain, la foire organise  depuis maintenant  2 ans un forum sur l'art contemporain et son positionnement par rapport aux enjeux du monde actuel. Après avoir exploré l'année dernière la relation de l'Art et de l'Urbanisation,  cette année,  les discussions du forum explorent les relations complexes entre l'Art contemporain et le capitalisme et  se proposent d'étudier l'équilibre entre le marché et le contenu en Art contemporain. Ce  dernier point est d'ailleurs illustré par le seul bémol qui pourrait être fait à cette édition 2017 : certaines galeries présentent des ?uvres déjà exposées l'année dernière. Mais dans un contexte économique tendu, il est bon d'assurer sa réussite commerciale pour pérenniser sa présence année après année et soutenir toujours de nouveaux artistes et de nouvelles créations. 

 

 L'accès au Forum est gratuit sur réservation. 

 

Art Stage Singapore fait partie de Singapore Art Week  (SAW) qui a lieu jusqu'au 22 septembre et qui regroupe de nombreux événements, expositions, conférences autour de l'art, du design et  de la culture. 

Pour connaître l'ensemble du programme : https://www.artweek.sg

 

 

Légendes des photos : 

Photo Une : Li Tianbing, Xiao San #2, 2016, oil on canva? (62 x 78 in.), Pearl Lam Gallerie

Photo 1 : Aurora, Chan Aye, 2017, Intersections  

Photo 2 : Sexy Radish, Reika, 2016, Gallery UG

Photo 3: Memory n°2, T.Suppakijjumnong, Typewriting imprinted on paper, 2016, ROH PROJECTS

Photo 4 : Détail de photo montage de Yang Yongliang, Galerie Paris-Beijing

 

 

 
clémentine de beaupuy

Clémentine de Beaupuy

Diplômée de Sciences-Po, entrepreneuse et hyperconnectée, Clémentine est spécialiste de tout ce qui touche à la culture, la société, la religion et l'innovation urbaine.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet