Jeudi 15 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PORTRAIT D'EXPAT - Nicolas Le Bec, le goût à la française

Par Stéphanie Vanhoutte | Publié le 04/02/2018 à 21:30 | Mis à jour le 06/02/2018 à 11:25
shanghai-chine-villa-le-bec expatriation restaurant français, Nicolas Le Bec

Enfant, il rêvait de devenir pilote de ligne, chirurgien, cuisinier ou militaire. Il avait raison Nicolas, il deviendra chef. Il est aujourd’hui aux commandes de la Villa et Bistro Le Bec sur la Xinhua road, au cœur de Shanghai.

 

Son parcours

Nicolas fait ses premières tartes à 3 ans avec sa mère, intègre l’Ecole hôtelière du Brunoy à 13 ans et s’envole pour New York à l’âge de 16 ans.Il parcourra le monde pour se perfectionner avant de revenir en France pour poser ses valises à Lyon, sa terre d’adoption au début des années 2000.

Consacré cuisinier de l’année en 2002 par le Gault & Millau à 30 ans il multiplie les récompenses et obtiendra 2 étoiles au Michelin pour son restaurant Le Bec en 2007.

Nicolas et sa famille s’installent à Shanghai en 2012 ; pays d’adoption de son épouse. Le Bistro 321 Le Bec ouvrira en avril 2014 puis la Villa Le Bec.

 

shanghai-chine-villa-le-bec

 

Son restaurant

Nicolas et son équipe reçoivent leur clientèle dans une magnifique villa centenaire qui jouit d’une superbe terrasse / jardin à l’arrière, à l’abri de l’agitation. Chaque pièce est décorée avec beaucoup de goût, avec sa propre ambiance, chaque détail est étudié, rien n’est laissé au hasard, preuve du perfectionnisme du maître des lieux et de sa passion pour l’architecture et la décoration d’intérieur.

 

shanghai-chine-villa-le-bec

 

Atmosphère cosy et chaleureuse, à son image. A la carte, des plats dans l’esprit du partage parfaitement réalisés, une très belle carte des vins et un service impeccable, sans fausse note.

En septembre dernier, Nicolas Le Bec a ouvert Epicerie 62. Un lieu convivial à mi-chemin entre le caviste et l’épicerie où retrouver des bons produits français (large sélection de vins, fromage, charcuterie, pâtisseries…) que l’on peut également déguster sur place.

 

shanghai-chine-villa-le-bec

 

Shanghai vu par Nicolas

Quand Nicolas a décidé de quitter la France, Shanghai a été une évidence. « Ville pleine d’énergie, en renouvellement permanent, Shanghai peut faire peur et nécessite une grande faculté d’adaptation. Tout va à vitesse grand V, Shanghai se construit et progresse tous les jours ». C’est ce qui lui plaît. Un défi qui n’a pas effrayé ce bourreau de travail, bien au contraire car Nicolas aime la difficulté et les challenges. « J’aime beaucoup marcher dans Shanghai pour observer, découvrir, réfléchir, imaginer ».

Décidément Nicolas est toujours en quête de nouvelles idées pour un futur projet ; il ne s’arrête jamais.

Il nous confie passer beaucoup de temps dans son restaurant, il y prend la plupart de ses repas mais s’il mange à l’extérieur, c’est pour goûter aux différentes cuisines chinoises, y compris la cuisine de rue qu’il apprécie tout particulièrement.

A l’approche du Nouvel An Chinois nous lui avons demandé ses projets.« Seul moment de l’année où le restaurant est fermé, j'en profite pour aller à Sanya. J’ai l’habitude d’y louer une maison de pêcheur, je prépare des barbecues avec les fruits de mer locaux. Des moments simples et délicieux en famille. »

Villa Le Bec :  Bistro 321, 321 Xinhua lu. Epicerie 62, 62 Xinhua lu.

 

Nous vous recommandons

Stéphanie Vanhoutte

Stéphanie Vanhoutte

Issue d'une école de commerce, Stéphanie travaille dans l'import-export, elle est expatriée à Shanghai depuis 2014.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

VIE PRATIQUE

Calendrier chinois 2018-2019, les jours fériés et vacances

C'est la rentrée à Shanghai ! Afin de planifier vos vacances sereinement sur l'année 2017 et 2018, Le Petit Journal fait le point sur le calendrier des vacances et jours fériés annoncés :

Communauté

JEUNESSE

JUMELAGE - Une semaine très française au lycée Guangming

Alors que Shanghai se parait des couleurs bleu-blanc-rouge pendant la semaine française, le lycée Guangming promouvait à sa manière la France, sa langue et sa culture.