Mercredi 15 août 2018
Shanghai
Shanghai
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

NOUS Y ÉTIONS – La France à la Compétition de thé de Hangzhou

Par Elise Pouget | Publié le 26/04/2018 à 21:15 | Mis à jour le 17/05/2018 à 05:59
concours-the-hangzhou

Samedi 21 avril était organisé par le Musée National du Thé de Hangzhou la 10ème édition de la Compétition annuelle de Cérémonie du thé. A chaque printemps, des maîtres de thés et des amateurs passionnés venus de toute la Chine et d’ailleurs sont invités à célébrer la nouvelle récolte du fameux thé vert Longjing en présentant leur meilleure performance. Cette année pour la première fois, nous y étions pour représenter la France !

 

Un écrin de verdure dédié à la culture du thé

Le Musée National du thé de Hangzhou est ouvert au public depuis 1991 et propose des expositions autour de l’univers du thé, de son histoire à ses techniques de culture et de préparation. Une annexe a été construite en 2015, plus en hauteur encore dans les collines verdoyantes qui dominent l’ouest du Xihu et héberge des stages de découvertes et événements divers autour de l’art du thé et de la culture chinoise. C’est dans cet environnement luxuriant, au milieu des jardins de thés de Longjing et des pavillons de style classique que nous démarrons cette journée pleine de surprises.

Alors que les touristes affluent au même moment par milliers autour du Lac de l’Ouest, ma collaboratrice Daisy Ding, Maître de thé à Paris, et moi-même, déambulons dans le parc boisé du musée aux tendres couleurs vertes du printemps, guidées par le chant des oiseaux... Mais cette ambiance paisible ne durera pas !

Durant toute la matinée, chaque candidat ou équipe de candidats doit s’installer sur les quelques tables mises à disposition pour présenter leur séance de cérémonie du thé au public. Plus de 150 participants s’étaient pourtant donné rendez-vous ce jour-là ! La majorité des équipes, n’ayant donc pas de table, se sont tout simplement installées à même le sol, dans les allées du parc, façon « vide-grenier », dans un sympathique désordre.

 

concours-the-hangzhou

 

Chaque équipe soigne sa présentation : choix d’un thé, d’un service à thé particulier, linges assortis, tenues évocatrices et parfois mise en scène d’un thème spécifique. Les passants peuvent apprécier la présentation, goûter les différents thés, et les participants profitent de ces instants pour s’exercer une dernière fois avant l’épreuve de l’après-midi.

 

L’art de servir le thé

Il ne s’agissait pas lors de ce concours de déguster et noter les thés mais d’effectuer une cérémonie du thé parfaite. En Chine, le thé est infiniment plus qu’une boisson. Il unit la civilisation chinoise dans la pratique de ses rituels. L'art de servir correctement le thé implique une formation et un niveau de connaissance élevés. Marqueur social, effectuer la cérémonie du thé selon les règles de l’art témoigne d’une éducation et de valeurs morales. Préparer et servir le thé est même considéré comme une forme d’expression : tous les éléments choisis par le maître de thé lors de la présentation, des ustensiles aux rythmes de la gestuelle, visent à exprimer une émotion, une pensée.

Cet ensemble d’éléments répond cependant à des règles strictes qui laissent peu de place à l’improvisation. A chaque couleur de thé correspond un rite particulier, l’enchaînement des gestes et les accessoires varient. De nombreuses étapes aussi importantes les unes que les autres constituent la parfaite préparation du thé : choisir les ustensiles, rincer à l’eau bouillante l’ensemble du service à thé, porter l’eau de source à la température idéale, doser de la quantité de thé...

 

concours-the-hangzhou

 

L’enchaînement des gestes doit se faire de manière souple et élégante. Aucune ligne dure ou anguleuse ne doit apparaître, comme sous les pinceaux du calligraphe, à la fois précis et délicat. Une profonde connaissance de ses accessoires permet d’exercer chaque geste avec simplicité et humilité sans qu’aucun heur de céramique ne se fasse entendre !

L’harmonie et l’équilibre se créent alors au travers des choix des accessoires et de la gestuelle pour former un tout parfait. Ce rituel subtil et mystérieux apporte au pratiquant et à ses convives quiétude et apaisement méditatif, un appel à l’évasion des soucis du quotidien. Véritable art, le thé s’accompagne depuis toujours de nombreuses autres expressions artistiques : art de la céramique, architecture, poésie, peinture et calligraphie, art floral, musique, …

Voici une courte vidéo pour vous faire une idée de l’enchaînement des gestes lors d’une cérémonie du thé chinoise :

 

 

La transmission culturelle mise à l’honneur

Le profil des candidats du concours, malgré des parcours et origines diverses, témoigne d'un profond mouvement actuel de regain d’intérêt pour la culture traditionnelle chinoise. Nous y croisons par exemple beaucoup de groupes familiaux, notamment des duos mère-fille. La nouvelle génération d’adultes retrouve cette pratique culturelle, tombée en désamour avec la Révolution Culturelle car jugée décadente et bourgeoise, et souhaite dans un même temps la transmettre à sa descendance.

 

concours-the-hangzhou

 

Beaucoup de groupes d’étudiants sont venus représenter leurs lycées ou leurs universités, parfois de façon un peu maladroite mais toujours impliquée, dans laquelle on peut lire la volonté d’inscrire dans une culture du thé souvent conservatrice un esprit jeune et moderne : les règles ne sont-elle pas connues pour être dépassées ?

Des groupes d’étudiantes occidentales sont également envoyées par leur université et deviennent de véritables petites stars du jour pour les médias. Coachées par leur tutrice, elles serviront le thé dans la plus pure tradition chinoise, manquant un peu de nuances mais preuve d’un profond respect envers leur pays d’accueil.

 

concours-the-hangzhou

 

Du côté de l’exotisme, 2 duos mère-fille japonaises en superbes tenues traditionnelles étaient au rendez-vous préparant thé vert et matcha. Un attachant couple de Coréens a proposé une cérémonie traditionnelle à même le sol. Une équipe de jeunes Yéménites a servi du thé noir aux épices adouci de lait et de délicieux gâteaux aux fruits secs. Et bien sûr notre équipe franco-chinoise, qui a choisi un thé noir du Rwanda sucré et parfumé de fleurs de safran, dans un humble hommage aux liens qui unissent la France et les pays africains.

 

concours-the-hangzhou

 

Quelques producteurs de thé locaux et taïwanais étaient aussi de la partie, renforçant ainsi des liens commerciaux. Nous avons tous particulièrement soutenu la participation d’une institution de sourds et muets venant de la ville de Jingdezhen dans le Jiangxi et proposant un service dans un style régional avec bouilloire sur feu de bois, tenues paysannes et friandises très épicées.

Participation remarquée également pour une famille de l’ethnie Yao du Guanxi qui nous a cuisiné une espèce de soupe de thé vert concassé et bouilli avec du riz soufflé, du gingembre, de la coriandre et d’autres végétaux inconnus !

 

Que le meilleur gagne !

Après un repas pris sur le pouce, nous sentons la tension monter d’un cran car la véritable compétition commence ! Le jury prend place à la tribune, présenté de façon solennelle. Il est composé de 12 juges prestigieux : grands spécialistes locaux du thé, conservateur et directeur du musée, membres de la municipalité et du gouvernement du Zhejiang, personnages locaux éminents…

 

concours-the-hangzhou

 

Les équipes de 2, le plus souvent, à 5 candidats sont répartis en 6 groupes. Lors de chaque session d’un groupe, les équipes proposeront leur présentation de façon simultanée, ce point nous laissant un peu dubitatifs sur la possibilité pour le jury de véritablement apercevoir nos performances. Chaque session commence par une présentation des candidats, de leur province ou pays d’origine ainsi que de quelques explications sur leur choix de thé et de thème. Ensuite, les candidats exécutent la préparation du thé et le servent au jury parfois accompagné de friandises. L’amoncellement des tasses et assiettes garnies sur la table des juges deviendra d’ailleurs vite chaotique !

Les juges circulent alors entre les tables et distribuent leurs points aux équipes dont ils ont le plus apprécié la performance. Et les sessions s’enchaîneront ainsi toute l’après midi sous un soleil capricieux, écrasant par moment de chaleur les pauvres candidats… Et malgré la sueur qui perle sur le front et les mains moites, il faut rester digne et maîtriser ses gestes tout en maintenant tant bien que mal l’illusion de la sérénité et de l’élégance.

Voici une vidéo qui présente le même type de concours mais dans la province du Sichuan, on y perçoit bien l’enchaînement des gestes, une véritable chorégraphie tout en courbes délicates !

 

 

La sobriété n’étant pas toujours le fort de nos amis chinois, une musique de fond de style zen se rajoute au joyeux brouhaha qui règne sous les arbres du parc. Nous pouvons entendre les bousculades des spectateurs jouant des coudes à la recherche de la meilleure place, cherchant à apercevoir leur candidat favori ou d'origine étrangère dans l’espoir d’une belle photo à poster sur Wechat… Les journalistes des médias locaux se précipitent à chaque session autour des tables, bombardant de photos ou filmant les tables les plus originales et attendant impatiemment la fin de la performance pour avoir enfin l’occasion d’interviewer les candidats, étrangers notamment… Pas facile de rester concentrer dans ces conditions !

 

Délibération du jury et remises des prix

Les sessions terminées, le jury délibère un instant. Il n’est pas évident de comprendre quels sont les critères des juges : maitrises des gestes ? Originalité ? Choix du thé ? Liens particuliers avec les candidats ? Coup de cœur affectif ? Il semble après réflexion que c’est un ensemble de ces éléments, qui peuvent paraître aléatoires de prime abord mais qui deviennent légitimes quand on y réfléchit plus attentivement. Les liens qui sont tissés entre les différents pays, institutions ou même symboliquement par l’effort de certains candidats pour exprimer leur amour pour l’art du thé méritent bien une récompense !

 

concours-the-hangzhou

 

Et au final, nous repartirons tous avec un prix ! Leurs différences restent assez obscures également mais qu’importe, l’ambiance générale est bienveillante et bonne enfant. Notre équipe française sera tout de même honorée du "Prix de l’inter-culturel", ce qui n’est pas rien au vue de notre modeste prestation !

L’essentiel ici est de participer, d’échanger, d’offrir un espace de rencontre entre amateurs du thé et de fixer un rendez vous annuel pour les institutions. L’objectif du concours est bien de contribuer à la diffusion de la culture du thé, de la faire rayonner et à travers elle, susciter l’intérêt pour la culture chinoise dans sa globalité.

Dans la fraîcheur retrouvée de la fin de journée, cadeaux sous le bras, nous terminons cette expérience enrichissante par un délicieux banquet dont seuls les Chinois ont le secret ! Un moment de détente bien méritée devant une abondance de plats appétissants du Jiangnan !

 

Un grand merci à Daisy Ding pour son accompagnement central dans toute cette aventure, ainsi que l’ensemble de l’équipe du Musée du Thé de Hangzhou pour sa générosité et sa gentillesse.

Si vous souhaitez découvrir la cérémonie du thé à votre retour en France, n’hésitez pas à contacter Daisy à cette adresse : ding.daisy@gmail.com

Pour Shanghai, voir nos suggestions d’adresses dans les deux articles ci-dessous :

 

Nous vous recommandons

ep

Elise Pouget

Secrétaire de rédaction. Après une formation artistique universitaire, Elise Pouget se spécialise en infographie et travaille en tant que Chargée de communication à Toulouse avant de s'installer en Chine en 2015.
0 CommentairesRéagir

Actualités

ASSOCIATION

ASSOCIATION - L’OMS, les 15 ans d’une âme provençale à Shanghai

L’OMS, est la plus vieille association francophone de Shanghai. Elle a pour vocation de rassembler les expatriés français venant de Provence et leur permettre de retrouver un petit coin de France.

Communauté

EDITO

EDITO – Le Petit Journal part en vacances d’été !

 Vous avez été nombreux au rendez-vous, lecteurs fidèles et nouveaux venus, et nous vous en remercions. Cette nouvelle année passée à vos côtés a été un réel plaisir.