Chine : la croissance en forte baisse

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 15/07/2022 à 21:30 | Mis à jour le 15/07/2022 à 21:30
shanghai bund lujiazui

La Chine a vu sa croissance économique s'effondrer au deuxième trimestre pour signer sa pire performance depuis 2020.

Selon des chiffres officiels publiés vendredi, le produit intérieur brut (PIB) de la deuxième puissance économique mondiale a progressé sur un an de seulement 0,4% sur la période avril-juin. Il s'agit de son rythme de croissance le plus faible depuis début 2020, quand au premier trimestre le Covid-19 avait paralysé l'activité en Chine (-6,8%).

L'économie a été confrontée à une situation "extrêmement inhabituelle" du fait du contexte international et du Covid-19 en Chine, a relevé un responsable du Bureau national des statistiques (BNS), Fu Linghui. Résultat, d'un trimestre à l'autre, la croissance du géant asiatique se contracte de 2,6%, après une hausse de 1,3% sur la période janvier-mars.

L'impact de la politique du zéro Covid

Le pays applique depuis 2020 une politique zéro Covid, qui consiste à éviter au maximum la survenue de nouveaux cas grâce à des confinements ciblés, des dépistages massifs, au placement en quarantaine des personnes testées positives et au suivi des déplacements. Au printemps, la capitale économique Shanghai a été confinée pour deux mois en réponse à la pire flambée épidémique dans le pays depuis deux ans.

Un confinement similaire a un temps été envisagé en mai à Pékin, capitale et coeur du pouvoir politique.Ces mesures ont porté un rude coup à l'économie, avec nombre d'entreprises, d'usines et de commerces contraints de cesser leur activité, et des chaînes d'approvisionnement sous tension.

Dans ce contexte, une croissance positive du PIB au deuxième trimestre est "difficile à croire". En juin, les ventes de détail, principal indicateur des dépenses des ménages, ont toutefois fortement rebondi (+3,1% sur un an), après un troisième mois de repli d'affilée en mai (-6,7%).

De son côté, la production industrielle s'est affichée le mois dernier en hausse de 3,9% sur un an, après un rebond inattendu de 0,7% en mai.Le rebond épidémique est venu s'ajouter aux difficultés qui pesaient déjà sur l'économie chinoise: consommation atone, tour de vis de Pékin contre plusieurs secteurs dynamiques dont celui de la tech, incertitudes liées à l'Ukraine mais aussi crise de l'immobilier.

 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'édition Shanghai.

À lire sur votre édition locale