Mercredi 18 juillet 2018
Shanghai
Shanghai
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les 10 plus belles villes de Chine

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 27/02/2018 à 21:15 | Mis à jour le 04/03/2018 à 06:28
top 10 villes Chine

Non, la Chine ne se résume pas aux immenses villes tentaculaires, mais le pays abrite également de nombreuses petites villes charmantes. En voici certaines des plus pittoresques.

 

Zhouzhuang

photo-zhouzhuang


Souvent appelée « Venise de l’Est », Zhouzhuang - située entre Shanghai et Suzhou dans la province du Jiangsu - est l'une des plus belles villes d'eau du pays. Promenez-vous dans les jolies rues de la ville et les charmants ponts de pierre qui traversent ses rivières et ses cours d'eau. Mais la ville de 900 ans abrite également de nombreux sites destinés à plaire aux amateurs d'histoire. Ces sites comprennent Zhang Ting - une résidence de l'époque de la dynastie Ming abritant six cours et plus de 70 chambres - et le temple Quanfu, un magnifique temple bouddhiste niché sur les bords du lac Baixian.

 

Fenghuang

 

fenghuang-photo

 

Nichée au pied de montagnes verdoyantes sur les bords de la rivière Tuojiang, Fenghuang a été saluée comme la plus belle ville de Chine par l'écrivain néo-zélandais Rewi Alley. L'ancienne ville du Hunan abrite les Miao dont les coutumes et la culture peuvent être aperçus partout : maisons traditionnelles en bois sur pilotis, ou diaojiaolou, le long de la rivière et des tissus imprimés batik vendus dans les échoppes, délices culinaires locaux comme les poivrons rouges épicés ou les bonbons au gingembre. Il y a aussi les sites historiques locaux comme le château de Huang Si Qiao - construit en 687 qui est le château de pierre le mieux préservé de Chine. Il est situé à quelques kilomètres à l'ouest de la ville.

 

Heshun

 

heshun-photo


Dans le Sud-Ouest du Yunnan, non loin de la frontière birmane, se trouve la petite ville isolée de Heshun, qui compte seulement 6.000 habitants. Une ancienne halte sur la Route de la Soie du Sud, également connue sous le nom de "Route du thé et des chevaux", de nombreux anciens résidents de Heshun ont profité de son emplacement et voyagé à l'étranger. Ils ont construit de magnifiques maisons mélangeant des styles architecturaux chinois et étrangers à leur retour. Cela peut encore être vu dans la ville aujourd'hui et c’est ce qui en fait toute son originalité. En parcourant ses jolies rues pavées, les visiteurs découvriront des sites locaux comme la bibliothèque Heshun, l'une des plus grandes bibliothèques rurales du pays, ainsi que le mémorial au philosophe chinois Ai Siqi.

 

Shiwei

Assez loin des sentiers battus se trouve Shiwei, une minuscule ville frontalière du nord-est de la Mongolie intérieure, à la frontière avec la Russie. Une enclave culturelle pour la minorité sino-russe du pays, le mélange des cultures de la ville est évident partout. En témoigne son architecture - de belles maisons en rondins de style russe connues sous le nom de mukeleng - à sa cuisine locale, qui combine des recettes de barbecue chinois shao kao et du pain russe. La ville est entourée de prairies vastes et verdoyantes. L'une des meilleures façons de l'explorer et la région voisine est à cheval.

 

Yangshuo

Yangshuo est une ville animée et touristique, nichée sur les rives de la rivière Li, dans la région autonome Zhuang du Guangxi, dans le sud de la Chine. Bien que la ville ait connu un boom de visiteurs ces dernières années, Yangshuo a réussi à conserver son caractère historique. Ses restaurants et magasins modernes sont concentrés autour de West Street, la principale artère de la ville et ses plus anciennes datant de plus de 1.400 ans. Parmi eux, les visiteurs trouveront beaucoup d'architecture traditionnelle et de charme. Offrez-vous un voyage lent et attrapez un bateau sur la rivière Li à partir de la ville voisine de Guilin. C'est sans aucun doute le moyen le plus pittoresque d'arriver à Yangshuo.

 

Dunhuang

dunhuang-photo

 

Une oasis dans l'étendue aride du désert de Gobi,il s’agit ici de la petite ville du nord-ouest de Dunhuang, dans le Gansu. Autrefois l'un des arrêts les plus importants le long de la route de la soie, cet endroit est un paradis pour les amateurs d'histoire. Il y a pas moins de 241 sites historiques répartis dans et autour de la ville. Juste à l'extérieur de la ville, les visiteurs trouveront la pagode du Cheval Blanc qui aurait été construite en 382 pour commémorer le cheval du moine bouddhiste qui portait des écritures bouddhistes de Kucha à Dunhuang. A proximité se trouvent les grottes de Mogao - un site du patrimoine mondial de l'UNESCO, qui  abrite un trésor de l'art bouddhique.

 

Hongcun

Hongcun abrite quelques-unes des plus belles architectures de la dynastie Ming et Qing en Chine, le village a fourni un cadre historique et mystique pour plusieurs scènes du film Tigre et Dragon de Ang Lee, primé aux Oscars. Une grande partie du village - qui, aux côtés de Xidi, a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2000 - est centrée autour de son étang en forme de demi-lune. Les sites locaux incluent Chengzi Hall, une grande résidence construite en 1855. Cet endroit est orné de sculptures en bois et en pierre et sert maintenant de musée ouvert aux visiteurs.

 

Dali

Dali est une belle vieille ville nichée sur les bords du lac Erhai célèbre pour sa beauté naturelle et ses magnifiques marbres travaillés localement. Les grandes portes de la ville accueillent les visiteurs dans la ville et laissent place aux rues pavées abritant une foule de maisons traditionnelles bai magnifiquement préservées. Les trois pagodes du temple de Chongsheng - datant des IXème et Xème siècles - sont à voir. De nombreux objets artisanaux authentiques, allant des œuvres d'art en marbre local aux tissus Bai brodés, sont disponibles à la vente dans les rues. Un autre incontournable de Dali est le thé à trois plats - une tradition Bai d'accueil des clients avec des cours de thé amer, sucré et "après-goût".

 

L’île de Gulangyu

ile-gulangyu-photo


Une petite île située à une courte distance en bateau de la ville de Xiamen, l'île de Gulangyu tire son nom de deux mots chinois - 'gu' signifiant tambour et 'lang' signifiant vagues - et est ainsi appelé pour les sons de tambour que la marée fait quand elle frappe le récif qui entoure l'île. Une retraite tranquille de la ville voisine occupée, Gulangyu est répertorié par l'Administration nationale du tourisme de la Chine comme une zone scénique AAAAA. Remarquable pour sa belle architecture coloniale  victorienne, la ville vaut le détrour.  Les ausites incontournables de la ville incluent le magnifique jardin de Shuzhuang. Pendant ce temps, un voyage vers le haut de Sunlight Rock - le point culminant de Gulangyu - offre des vues à couper le souffle sur l'île et le littoral.


Tongli

Tongli-photo

 

Tongli est une petite ville idyllique à l'ouest de Zhouzhuang. Entouré de cinq lacs et sillonné de canaux, Tongli se compose de sept îles, avec un total de 49 ponts (dont la plupart datent d'un siècle ou plus) qui relient la ville. Louez une barque et appréciez la jolie ville depuis les canaux. Mais assurez-vous de vous arrêter au Tuisi Yuan (Jardin de retraite et de réflexion) - qui vous rappellera les jardins classiques de Suzhou. Il a été ajouté à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2000 et vaut le détour.

Source : GuideInChina

 

Nous vous recommandons

0 CommentairesRéagir

Communauté

EDITO

EDITO – Le Petit Journal part en vacances d’été !

 Vous avez été nombreux au rendez-vous, lecteurs fidèles et nouveaux venus, et nous vous en remercions. Cette nouvelle année passée à vos côtés a été un réel plaisir.