Vendredi 14 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SKI - Valle Nevado, les pistes à moins de deux heures de Santiago

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 03/08/2015 à 22:00 | Mis à jour le 05/08/2015 à 00:35

Le ski au Chili a la réputation de ne pas être bon marché, c'est vrai. Mais lorsqu'on a la possibilité de se libérer en semaine, les prix chutent. Une sortie vivifiante à moins de deux heures de Santiago.

Cette saison, la neige est moins présente sur la cordillère. Mais pas de quoi inquiéter les stations qui sont équipées de canons neige. La station de Valle Nevado ne manque jamais vraiment de matière première pour dévaler ses pistes, donc certaines noires coriaces pour les amateurs de sensations fortes. En 2013, la station a inauguré le premier télécabine d'Amérique latine, certes, s'il n'est pas très impressionnant avec son petit kilomètre de montée; il sert un objectif louable: faciliter l'accès aux pistes pour les skieurs qui viennent pour la journée. En effet, les parking du centre de la station (voir photo) sont désormais réservés aux personnes qui logent sur place, en hôtel ou en location, comme les nombreux Brésiliens (80 % de la clientèle étrangère de cette station orientée à l'international). Lorsque l'on vient pour la journée, ce qui de Santiago  prend moins de deux heures, on est invité à stationner au niveau du virage 17 (curva 17). On s'épargne ainsi les derniers virages, et on est plus vite sur les pistes. Sur la dénommée "Plaza de La Góndola" (version  hispanique des "oeufs" pour signifier "télécabine"), on peut à la fois acheter du matériel, en louer (même les vêtements), réserver des cours de ski et bien évidemment acquérir les forfaits. Le télécabine, d'une capacité de 6 personnes transporte ensuite les passagers, (skieurs ou non) au milieu des pistes (3200 mètres d'alt), sur une zone clef de la station; à la fois près du secteur débutant, qui compte désormais deux tapis roulants pour remonter la piste sans s'empêtrer dans une perche de téléski, au départ du grand télésiège "Andes Express" et aux terrasses du café-restaurant "Bajo zéro".

Plus vite les skis au pied
Ainsi ce qui peut paraître comme une petite ségrégation entre touristes qui séjournent et skieurs de passage se révèlent très fonctionnel. Une organisation qui n'est pas sans rappeler les stations des Alpes, qui de plus en plus protègent leur "village" de l'invasion automobile. Dès sa construction, Valle Nevado a adopté le modèle de station des Arcs, en France (voir notre article), qui fait que l'on s'y retrouve très bien en tant qu'européen : mélange d'architecture chaleureuse, de fluidité des services mais aussi de pistes aux difficultés et reliefs variées, de bleues à noires. Certaines sont très longues, ce qui évite la sensation de passer son temps sur les télésièges.

Chaînes obligatoires même par grand soleil
Un conseil toujours valable pour venir de Santiago les week-ends: sortir de chez soi avant 8h du matin et rentrer avant 17h, en tenant compte du fait que la route y est à sans unique, impossible donc de descendre de l'unique route, dite de "Farellones" qui mènent aux stations de ski (la Parva, el Colorado, Valle Nevado, Farellones) avant 14h ou de monter, après 13h. A la montée, les files d'attentes peuvent être importantes, au niveau du poste de gendarmerie où l'on exige, quelle que soit la météo, de voir vos chaînes. Qui d'ailleurs sont presque toujours utiles car les routes ne sont pas complétement dégagées. Vous pouvez en louer sur la route (dès le début de la montée) et lorsque vous devrez les mettre, de providentiels messieurs postés au bord de la route vous offriront de le faire à votre place. Très tentant...
S. R (www.lepetitjournal.com Santiago) Reprise du vendredi 5 juillet 2013

Info Valle Nevado

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet