Samedi 4 juillet 2020

La Vespa

Par Julia Hernandez | Publié le 04/06/2020 à 04:00 | Mis à jour le 04/06/2020 à 10:26
Capture d’écran 2020-06-02 à 14.46.06

La célèbre ligne de scooters Vespa incarne la créativité italienne et le romantisme depuis 1946. Ce deux-roues, synonyme de liberté, a connu un succès commercial fulgurant dès sa création, et reste l'un des véhicules les plus populaires aujourd’hui encore, arpentant les routes de près de 114 pays dans le monde. La Vespa est sans conteste le plus mythique des scooters.

La ligne est brevetée le 23 avril 1946 par la société Piaggio & Co S.p.A. En 60 ans d’histoire, les caractéristiques des modèles ont évolué de pair avec les progrès techniques de notre époque, mais ont toujours conservé leur charme et leur authenticité.

Au XIXe siècle, la compagnie Piaggio, à laquelle on doit la marque Vespa, s’était illustrée dans la construction navale, puis dans le rail, avant de toucher à l’aviation dès le XXe siècle. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les usines de l’entreprise sont gravement endommagées, et bien qu’elles aient été reconstruites immédiatement après le conflit, Piaggio se voit interdit de poursuivre la production des avions Axis. La compagnie s’est alors tournée vers la fabrication de motos, afin de subvenir à l’immense besoin de transport à bon marché.

 

Les caractéristiques singulières du Vespa

Ce n’est pas seulement son design de "guêpe" qui crée la surprise lorsque le premier modèle, la Vespa 98cc Série 1, est présenté au public de Rome, en avril 1946. Piaggio veut révolutionner le marché du deux-roues et, pour cela, tous les codes de la motocyclette ont été passés à la moulinette.

Tout d’abord, les roues sont fixées latéralement, comme un train d’atterrissage d’avion (héritage du glorieux passé de Piaggio), ce qui permet de les changer très rapidement en cas de pépin. Ensuite, le changement de vitesse se fait à la poignée, le moteur de 98 cm3 est installé à l’arrière, ce qui facilite grandement la conduite et équilibre l’engin, tout en dégageant de la place pour poser les pieds à l’avant. Enfin, le carénage incurvé à l’avant protège les jambes en créant une sorte de pare-brise, tandis que l’aile arrière permet l’aménagement d’un coffre ou le transport d’une roue de secours.

Pratique, esthétique, maniable : la Vespa va connaître un succès immédiat.

 

Vespa

 

Vespa à la conquête du monde

Dès le début des années cinquante, le scooter au look reconnaissable entre tous devient un véritable phénomène de mode en Italie, puis au-delà, notamment avec le succès des films "Vacances romaines" ou "La Dolce Vita", grâce auxquels la Vespa devient synonyme de liberté, de romantisme et de convivialité. En 1953, "la Guêpe" est vendue dans près de 10 000 points de vente à travers le monde, tandis que des usines de production voient le jour sur les cinq continents. Entre 1955 et 1987, les modèles se succèdent (125, 150, 400 cm3) et leur succès, malgré la concurrence accrue des modèles japonais et du rival italien Lambretta, ne se dément pas. Comme certaines marques d’exception (Ferrari ou encore Harley-Davidson), Piaggio a su transformer son véhicule en véritable légende, fédérant avec les années des millions de fans autour de la Vespa.

 

Le saviez vous ?

Vespa : la légende derrière le nom

Lorsque Enrico Piaggio vit le premier modèle de Vespa sortir de l’usine, il s’exclama "Ha la vita stretta… pare une Vespa ! " En d’autres mots : "Cela ressemble à une guêpe !". Le nom, plutôt original pour un véhicule, est resté. Mais c’est aussi par le bruit émis par le véhicule, comparable au « bourdonnement d’une guêpe ».

Le modèle original de la Vespa est inspiré d’une motocyclette militaire

Le modèle Cushman 53, aussi connu sous le nom d’Airborne, était une moto légère comportant de petites roues, qui était parachutée dans les zones de conflit pendant la guerre. Une grande quantité ayant été larguée autour de Milan et Turin, les motos Airborne étaient utilisées par les résistants italiens, et sont vite devenues familières dans le paysage urbain.

La Vespa la plus précieuse au monde est signée par un artiste

La Vespa 150S de 1962 qui a été modifiée par l’illustre Salvador Dalí est probablement considérée comme la plus célèbre de la marque. Ledit scooter appartenait alors à un étudiant, mais Dalí décida tout de même d’y peindre le nom de sa muse et partenaire, Gala, avant de signer le véhicule. Le modèle est aujourd’hui exposé au musée Vespa à Pontedera.

Le Royaume-Uni s’est imposé comme le second marché de la marque

En dehors de l’Italie, le Royaume-Uni est devenu le deuxième marché le plus important pour la marque, notamment avec l’explosion de la sous-culture des Mods (abréviation anglaise de Modernists) dans les années 1960. L’effet Vespa s’est également affirmé avec la mythique scène finale du film Quadrophenia, basé sur l’opéra-rock du groupe britannique The Who.

Au total, 34 versions différentes de la Vespa ont été lancées depuis 1946. L’héritage de la marque se perpétue, et bien que la Vespa ait été la motocyclette la plus copiée au monde, aucune n’a égalé son style et son élégance. Acheter une Vespa, c’est également acheter son histoire et le mode de vie qu’elle incarne.

Nous vous recommandons

Julia Hernandez

Julia Hernandez

Parisienne d'origine, Julia vit depuis plus de 6 ans à Rome. Collaboratrice de l'agence BeyondTravel, elle est passionnée de théâtre et de littérature. C'est avec joie et passion qu'elle partage ses bons plans et les initiatives culturelles romaines
0 Commentaire (s)Réagir