TEST: 2283

A la découverte de Vicus Caprarius, la « Cité de « l’eau »

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 12/12/2021 à 15:48 | Mis à jour le 12/12/2021 à 15:59
L'intérieur du Vicus Caprarius

Rome est une ville pleine de secrets, et de fascinants vestiges de son passé glorieux. A la fin des années 1990, les ruines d'un réservoir d'eau provenant de l'aqueduc Vergine ont été retrouvées, lors d’excavations pour la rénovation d'un cinéma.

 

A un jet d’eau seulement de la fontaine de Trevi se trouve le « Vicus Caprarius ». Ce site archéologique comprend notamment les structures d'une maison de l'époque impériale, et du castellum aquae (château d’eau) de l’aqueduc Vergine. Il comporte d’autres merveilles, comme le célèbre visage d'Alessandro Helios. En ce qui concerne le réservoir, il fait partie de l’aqueduc Vergine, le seul ancien aqueduc romain encore en activité dans la Capitale. Il fournit actuellement, en plus de la fontaine de Trevi, les fontaines des Quatre Fleuves (place Navone) et de la Barcaccia (place d'Espagne). Achevé en 19 av J-C., l’aqueduc Vergine fut conçu par le général Marco Vipsanio Agrippa, gendre d'Auguste, dans le but premier d'alimenter ses propres thermes à Campo Marzio.

 

Un nom qui pose question

L’une des origines supposées du nom de Vergine (vierge) relève de la mythologie romaine. Une jeune fille aurait montré aux soldats d’Agrippa l'emplacement des sources, dont l'existence était inconnue jusqu'alors. Cette légende est rappelée par le front de marbre monumental de la fontaine de Trevi.

Une autre théorie affirme que le Vergine a été nommé ainsi parce que ses eaux, contrairement à celles des autres aqueducs romains, sont totalement exemptes de calcaire et donc, « vierges ».

 

Le cours de l’eau rejoint la mode

Non loin de Vicus Caprarius, le shopping peut se mêler à la découverte de l’aqueduc Vergine. Plusieurs années de travaux et de restauration d’un bâtiment datant des années cinquante ont en effet permis de découvrir 15 arches de l’aqueduc Vergine, à visiter au sous-sol du magasin la Rinascente.

Ce grand magasin contient, en plus, un petit bâtiment du début du Xème siècle appelé « Palazzetto », véritable palais en les murs, qui est sur plusieurs étages une partie intégrante de la composition architecturale.

Il est possible de bénéficier d’un panorama exceptionnel sur les toits de Rome en montant sur le toit du magasin.

 

Teresa Velazquez et Noé Malapris

 

Informations pratiques

Entier : 4,00 €

Réduit : 2,50 € (possesseurs de la carte « Roma Pass », étudiants 18/25 ans U.E., enseignants U.E.).

Réduction extra : 1,00 € (enfants et jeunes de 14/18 ans)

Gratuit : jeunes ages de moins de 14 ans, etudiants universitaires d’archeologie u.e., rome city pass

La réservation est requise et se fait par téléphone au +39 339 7786192 (également WhatsApp) ou via le formulaire de contact du site

VICUS CAPRARIUS
Vicolo del Puttarello, 25
(quartier Fontana di Trevi) – Rome
+39 339 7786192

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale