Samedi 18 septembre 2021
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro

Élections consulaires : William Etaix (ASFE)

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 12/05/2021 à 12:00 | Mis à jour le 12/05/2021 à 12:00
William Étaix_0

L’élection des conseillers consulaires approche. Pour vous aider à mieux connaître les candidats des circonscriptions de Rio de Janeiro et São Paulo, ainsi que leurs programmes, lepetitjournal.com do Brasil leur a posé les mêmes questions. Ces interviews réalisées par écrit vous sont proposées dans l’ordre des tirages au sort effectués par les consulats généraux. Elles sont publiées entre le 6 et le 17 mai, c’est-à-dire avant le vote sur internet qui sera ouvert du 21 au 26 mai. L’élection « à l’urne » aura lieu quant à elle le 29 mai.

A lire aussi : Les élections consulaires à Rio de Janeiro en 6 questions.

 

Aujourd’hui, William Étaix, et la liste “Alliance solidaire des français de Rio, Minas et Espírito Santo“.

 

William Étaix, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J'ai 53 ans, je suis marié, et j'ai 3 enfants de 27, 25 et 20 ans. Je travaille dans le groupe Michelin depuis 21 ans où j’exerce la fonction de directeur d’usine ici à Rio depuis plus de 2 ans. Avec ma femme, nous aimons découvrir de nouveaux espaces et nouvelles cultures, à pied, à moto ou à travers des voyages plus conséquents. Nous sommes de grands fans de rugby, nous ne manquons aucune occasion pour partager, entre amis, de bons matchs avec beaucoup de convivialité.

 

Comment avez-vous constitué votre liste ?

Notre liste est constituée de personnes souhaitant avant tout contribuer à la vie locale et aider nos compatriotes. C’est une liste très équilibrée entre français établis depuis longtemps au Brésil et d’expatriés arrivés plus récemment dans le pays. Nous sommes basés à Rio et à Belo Horizonte.  

 

Comment envisagez-vous cette fonction de conseiller consulaire ?

Notre objectif est avant tout d’aider l’ensemble de nos concitoyens, dans toutes les problématiques ou sujets, parfois complexes, liés à l’administration Française. Nous ne représentons aucun parti politique et nous tenons a conserver cette indépendance.
Nous serons là pour faire le lien entre tous les ressortissants Français et l’administration. Nous ne souhaitons pas interférer avec le fonctionnement des associations en place aujourd’hui. Elles font un travail exceptionnel pour nous aider sur des aspects plus pratiques. Nous souhaitons travailler conjointement avec elles, pour améliorer l’efficacité globale du service apporte a nos concitoyens.

 

Quels sont selon vous les principaux défis aujourd’hui pour les français établis au Brésil ?

La situation économique et politique du Brésil est aujourd’hui particulièrement délicate. Les conséquences éventuelles pour nos concitoyens sont potentiellement importantes à titre privé ou professionnel. L’État Français doit être là pour nous soutenir, nous aider et nous protéger. Notre rôle sera de faciliter cette connexion avec l’administration française et de défendre nos concitoyens dans tous les sujets qui les concernent.

 

Quelles sont les grandes lignes de votre programme ?

D’abord renforcer les liens: notre communauté française gagnerait à être plus solidaire, à s’entraider davantage. Nous veillerons, par le biais d’une meilleure communication et de rencontres (virtuelles et/ou physiques) à créer plus de liens entre nous, à connecter davantage de français de tous âges et de tous horizons. Ensuite défendre l’accès à l’éducation française: nous nous engageons à tout faire pour qu’aucun enfant français qui souhaite étudier au lycée français ne puisse y accéder faute de moyens. Nous veillerons à ce que l’enveloppe des bourses scolaires soit utilisée dans sa totalité, et que des systèmes alternatifs soient mis en place pour ceux qui ne peuvent pas y étudier.

Par ailleurs nous voulons améliorer l’accès aux soins: la pandémie mondiale a démontré que beaucoup de français n’avaient pas de sécurité sociale ou ignoraient s’ils étaient couverts. Même lorsqu’on est en pleine santé, il est important de s’occuper de ce sujet. Nous diffuserons un maximum d’informations sur le système de santé local et les options qui existent depuis la France.

Autre sujet : l’accès à l’information. Les questions de certificats de vie, de fiscalité, de santé, d’accès aux bourses scolaires sont souvent complexes et il est difficile d’accéder à des informations fiables et de qualité. Nous nous engageons à les fournir, ainsi que toutes les réponses à vos questions, grâce aux équipes techniques de l’ASFE.

Enfin, rester disponibles et rendre des comptes: nous serons à la disposition de nos compatriotes pour toutes leurs questions, via des permanences physiques une fois par mois, au téléphone ou par e-mail. Nous nous engageons à leur écrire à tous lors de chaque conseil consulaire pour les maintenir informés de notre action et pour qu’ils puissent l’orienter.

 

La liste ASFE À Rio de Janeiro

 

0 Commentaire (s) Réagir