Vendredi 23 avril 2021
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro

1er Mars 1565 : Ainsi naquit Rio de Janeiro

Par Anne Pouzargues | Publié le 02/03/2021 à 01:52 | Mis à jour le 02/03/2021 à 02:38
Photo : Une carte française de la baie de Guanabara en 1555. Le pain de sucre était le "pot de beurre".
Rio de Janeiro histoire

Joyeux Anniversaire Rio ! La cidade maravilhosa fêtait hier son 456ème anniversaire. Mais par qui a-t-elle été créée ? Et d’où vient son nom ? Petit retour sur les origines de la ville merveilleuse, et sur les activités proposées en cette particulière année 2021.

L’histoire de la ville telle que nous la connaissons aujourd’hui débute avec une victoire de l’armée portugaise contre… les Français. Présents dans la région depuis le début du XVIème siècle, les corsaires français pillaient en effet la côte brésilienne, avant d’installer une colonie protestante sur une île de la baie de Guanabara.

Ces activités étaient vues d’un mauvais œil par l’empire portugais, qui décide, en 1563, d’envoyer une armée pour expulser les intrus – armée menée par le chevalier Mem de Sá, nom toujours bien connu à Rio, notamment par les noctambules de Lapa qui parcourent les bars de l’avenue qui porte son nom.

Mais c’est le neveu de Mem de Sá, Estacio de Sá, qui, après deux années de lutte, finit par vaincre les Français. On est le 1er mars 1565, et la ville de Rio de Janeiro est officiellement fondée.

Le fleuve de janvier

Un nom unique pour une ville unique : Rio de Janeiro signifie littéralement Fleuve de Janvier. Ce nom viendrait d’une erreur lors du premier voyage des navigateurs portugais en janvier 1502 : en arrivant dans la baie de Guanabara, ils auraient pensé qu’il s’agissait non pas d’une baie, mais de l’embouchure d’un fleuve.

Au fil des ans, la ville gagne en grandeur et en importance, devenant le refuge de la famille du Portugal lorsque les troupes napoléoniennes envahissent leur pays, puis la capitale de l’Empire du Brésil, et de la République du Brésil, avant de céder sa place à Brasília seulement en 1960.

Célébrer en temps de pandémie

Aujourd’hui encore, le 1er mars reste une date importante pour les Cariocas. Cette année, les célébrations seront surtout en ligne, avec une exposition de photos d’Augusto Malta, un des plus importants photographes brésiliens, qui permet d’avoir un bel aperçu de ce qu’était la ville à la fin du 19ème siècle.

Les photos seront également exposées sur les célèbres postos, qui, de Leme à Recreio, jalonnent les plages de Rio.

Le bondinho du Pain de Sucre proposera, lui, une réduction de 60% pendant tout le mois de mars, pour toutes les personnes nées ou habitant à Rio.

2021 est une année de célébrations à Rio puisque, en octobre, auront également lieu les 90 ans du Christ Rédempteur.

Rio de Janeiro histoire
Affiche de l'exposition des photos d'Augusto Malta

 

Anne Pouzargues

Anne Pouzargues

Journaliste indépendante et souvent en vadrouille. Passion voyages en train, musiques traditionnelles, forêt amazonienne, açaï et tambaqui
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Rio

SANTÉ

Webinar Brésil : Bien assurer sa santé dans un contexte de pandémie

Vous vous demandez comment fonctionne le système de santé au Brésil? Vous voulez savoir quels sont les moyens d’accéder au système de santé privé? Quels sont les différences entre le système public…

Actualités

São Paulo Appercu
COVID-19

Pandémie et big data au Brésil: le pire encore à venir ?

Isaac Schrartzhaupt sait faire parler les données. C’est son métier, au risque de lui faire jouer les Cassandre. Et comme il a toujours vu juste, on s’inquiète de le voir continuer d’alerter.

Communauté

20 ANS DE LEPETITJOURNAL.COM !

lepetitjournal.com : 20 ans d’un réseau formidable !

En 2021, lepetitjournal.com, votre média à l’étranger, fête ses 20 ans. En cette année anniversaire, partons à la rencontre de ceux sans qui votre journal n’existerait pas : nos partenaires !

Expat Mag

MEDIAS

Fill’expat: le podcast au féminin pour sauter le pas de l’expatriation

Fill’expat, c’est le podcast francophone qui donne les clés pour s’expatrier. Toutes les semaines, Kelly Barichello interroge des femmes francophones qui ont fait le choix de s’installer à l’étranger.