Samedi 25 septembre 2021
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
TEST: 2282

D’Arraial do Cabo à Buzios : la côte prisée des Cariocas

Par Anne Pouzargues | Publié le 20/02/2021 à 10:46 | Mis à jour le 20/02/2021 à 11:10
Photo : Cabo Frio - Anne Pouzargues
tourisme brésil buzios

Des plages de sable blanc, une mer bleu turquoise, des collines verdoyantes et de petites maisons colorées…ce décor de carte postale, à seulement 3h de Rio, attire toujours autant les Cariocas, même pendant ce si particulier Carnaval 2021.

Il faut déjà réussir à s’extraire du pont de Niteroi, ce qui, un vendredi à 17h, qui plus est le premier jour du long week-end du Carnaval, est déjà une aventure en soi. Mais la vue sur la baie de Rio, le Christ et le Pain de Sucre, à travers la fenêtre du bus, rend l’heure d’embouteillage plus douce et fait déjà penser aux retrouvailles avec la ville adorée.

Ensuite, on traverse São Gonçalo avant de parvenir à sortir des grandes villes pour longer la Lagoa de Araruama, qui est le plus grand lac hypersalin du monde. L’occasion de découvrir ce concept de « lac hypersalin, » qui regroupe les étendues d’eau ayant une salinité supérieure à 40 – par comparaison, le taux dans les océans est en moyenne de 30 à 35 grammes de sel par litre.

Et puis, ces considérations océaniques terminées, on arrive, après 3 à 4 heures de route, à la petite gare d’autobus d’Arraial do Cabo. Arriver de nuit dans une nouvelle ville donne toujours une impression particulière. En ce week-end de Carnaval, les rues sont calmes, mais le centre est animé, et on se presse pour manger des pastels et boire des bières ou des caïpirinhas dans l’un des nombreux stands de rues, en écoutant bien sûr les Barões da Pisadinha, dont les tubes résonnent depuis des mois partout au Brésil.

Arraial do Cabo, les Caraïbes brésiliennes

Le soleil se lève et avec lui arrive l’occasion d’apprécier la beauté de la nature environnante. Car, c’est vrai, on ne nous avait pas menti : les plages d’Arraial sont magnifiques et la mer bleu turquoise n’a rien à envier aux plages des Caraïbes – à part, peut-être, quelques degrés supplémentaires.

Arraial est située au bout d’une presqu’île, et les plages se logent dans de petites criques, aux pieds des collines, offrant des panoramas magnifiques sur la mer. On accède aux plages à pieds ou en bateau, et on peut, chaque jour, en choisir une nouvelle : Praia do Pontal do Atalaia avec son mythique escalier en bois qui descend vers la mer, la petite Prainha, pour voir des tortues, ou l’immense bande de sable de Praia Grande, spot parfait pour voir le soleil se coucher sur l’océan.

Brésil tourisme Buzios
Praia do Pontal do Atalaia, Arraial do Cabo - Anne Pouzargues

Cabo Frio, la grande sœur

Avant d'atteindre Búzios, petit arrêt  à Cabo Frio. Cette ville de 200.000 habitants est la plus grande du coin. Les plages du centre sont elles-aussi magnifiques et, le soir, les bars sont bondés. On entend ici tous les accents brésiliens possibles et imaginables, plus seulement des « você » mais également des « tu », car Cabo Frio, plus grande et dynamique que les petites voisines, attire du monde en ce week-end de Carnaval.

Beaucoup de monde, trop sûrement, pour ces temps de pandémie. Ce week-end, la municipalité a envoyé la police, qui a utilisé des gaz lacrymogènes pour tenter de disperser des rassemblements sur la grande plage du centre-ville, Praia Forte.

Búzios, le paradis de Brigitte Bardot

Comme toujours, difficile, au Brésil, de concilier pandémie et Carnaval, précautions et insouciance. D’autant qu’à Búzios, la prochaine ville de notre périple sur la baie, les autorités viennent d’annoncer que la pandémie était sous contrôle, avec aucun nouveau cas de Covid-19 relevé dans les dernières 24 heures, et plus aucun patient hospitalisé pour cette maladie.

Qu’a fait Búzios de mieux que ses voisines ? Car, si la ville a bien fermé quelques jours au mois de décembre, chassant tous les touristes pour ne garder que ses résidents, tout y est désormais de nouveau ouvert. Les plages sont peut-être un peu moins jolies qu’à Arraial, mais le petit centre pavé est, lui, le plus mignon de la côte. D’ailleurs la péninsule de Búzios a été rendue célèbre par Brigitte Bardot, qui avait choisi cette ville dans les années 1960 pour passer des vacances aussi loin que possible des paparazzis. Une statue à son effigie a d’ailleurs été érigée face à la mer, et les touristes sont nombreux à se prendre en photo à côté d’elle.

Búzios a gardé un peu de ce côté jet-set, avec des prix plus élevés qu’ailleurs, des boutiques chics et des touristes qui aiment se montrer. Mais on lui pardonnera aisément devant la beauté des paysages. Arraial do Cabo, Cabo Frio, Buzios, trois villes pour trois ambiances très différentes le long de la côte Atlantique.

tourisme brésil buzios
Búzios - Anne Pouzargues

 

Nous vous recommandons
Anne Pouzargues

Anne Pouzargues

Journaliste indépendante et souvent en vadrouille. Passion voyages en train, musiques traditionnelles, forêt amazonienne, açaï et tambaqui
0 Commentaire (s) Réagir