Vendredi 21 janvier 2022
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

Peut-on créer une microentreprise quand on vit à l’étranger ?

Par Article Partenaire | Publié le 23/03/2021 à 09:58 | Mis à jour le 23/03/2021 à 09:58
créer auto entreprise étranger

Si vous résidez à l’étranger, vous pouvez créer une microentreprise française. La seule condition, c’est de disposer d’une adresse française où fixer votre établissement. Le statut d’autoentrepreneur permet donc de déménager facilement à l’étranger. Beaucoup d’expatriés ou de conjoints d’expatriés choisissent ce statut pour sa simplicité.

 

Peut-on créer son entreprise depuis l’étranger ?

Si vous résidez déjà à l’étranger et que vous disposez de la nationalité française, vous n’avez pas besoin de revenir en France pour devenir auto entrepreneur. Vous pouvez facilement entreprendre et mener toutes les démarches en ligne sans vous déplacer. Ainsi, créer sa micro entreprise ne prendra pas plus de temps, même si vous résidez à l’étranger pendant les démarches. La seule condition à remplir, c’est celle de disposer d’une adresse française où domicilier l’entreprise.

En revanche, si vous avez créé votre entreprise avant de vous expatrier, vous n’avez pas besoin d’en créer une nouvelle. Vous aurez seulement l’obligation de prévenir votre CFE si l’adresse de domiciliation de l’entreprise change. Si elle ne change pas, vous n’aurez même pas besoin de cela. Vous pourrez vous contenter de continuer à faire vos déclarations de revenus en ligne comme d’habitude.

 

Microentrepreneur et permis de travail à l’étranger

L’autoentrepreneuriat est un statut particulier. La façon dont il est exercé en France est assez unique. Il est donc essentiel d’en savoir sur le statut avant de se lancer pour être sûr qu’il convienne parfaitement à vos besoins et à vos projets. Surtout, il est essentiel de s’assurer que votre microentreprise vous permettra réellement de vous installer à l’étranger.

Si vous déménagez dans un pays de l’espace Schengen, la question ne se pose pas vraiment. En tant que citoyen européen, vous avez le droit d’y résider, même si vous ne travaillez pas. Si votre microentreprise vous rapporte de quoi vivre, alors vous n’avez pas de questions supplémentaires à vous poser.

Cependant, certains pays en dehors de l’espace Schengen pourront exiger que vous disposiez d’un emploi local pour obtenir un visa. Dans ce cas-là, votre statut d’autoentrepreneur ne suffira pas toujours à les convaincre. Vous devez donc impérativement vous renseigner auprès des autorités compétentes dans votre pays d’accueil.

 

Quel impact sur la fiscalité ?

Si votre microentreprise est domiciliée en France, ce qui est obligatoire pour être autoentrepreneur français, alors vous êtes résident fiscal en France. Dans le cas où votre microentreprise est votre seule source de revenu, cela ne pose pas beaucoup de difficultés. En revanche, vous pourriez rencontrer certaines difficultés dans votre pays d’accueil, notamment si vous souhaitez demander un prêt. Bien sûr, vous pourrez toujours essayer de demander un prêt en France.

Concernant la fiscalité de votre pays d’accueil, les règles varient d’un pays à l’autre. L’État français a signé différentes conventions fiscales avec des pays à travers le monde. Chaque convention est différente et vous devez donc vous renseigner. Souvent, vos revenus liés à l’autoentreprise échapperont à la fiscalité de votre pays d’accueil.

En revanche, si vous êtes aussi salarié dans ce pays, votre salaire sera imposé par la fiscalité locale et non pas par la fiscalité française.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Etudiant

PUBLIREPORTAGE

Apprendre une langue étrangère avec le CNED : témoignages d’expatriés

Vous envisagez d’apprendre une nouvelle langue étrangère pendant votre expatriation ? Pour vous accompagner dans votre objectif, le CNED (Centre national d’enseignement à distance) vous propose…