Samedi 24 octobre 2020

Les sites touristiques prisés des Chinois en Thaïlande sont à la peine

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 31/01/2020 à 04:08 | Mis à jour le 31/01/2020 à 04:33
Photo : REUTERS/Juarawee Kittisilpa - Les touristes chinois représentent 28% de la fréquentation touristique internationale de la Thaïlande, avec 11 millions de visiteurs l'an dernier. Les autorités du tourisme s’attendent à perdre 2 millions de touristes chinois
Touriste-chinois-Thailande

A Phang Nga dans le sud de la Thaïlande, la société de promenade en mer "Love Andaman" s’attend à un mois de février bien sombre alors que les touristes chinois sont appelés à venir moins nombreux en raison de l’épidémie de coronavirus qui touche leur pays.

La Chine a en effet interdit à ses ressortissant les voyages de groupe à l'étranger afin de contenir le virus qui a fait 212 morts dans le pays, une décision qui devrait avoir des conséquences pour le tourisme de la Thaïlande, un moteur de croissance du royaume.

Les touristes chinois représentent 28% de la fréquentation touristique internationale de la Thaïlande, avec 11 millions de visiteurs l'an dernier. Les autorités du tourisme s’attendent à perdre 2 millions de touristes chinois en 2020.

"Je suis un peu stressé à ce sujet. Hier, c'était la première fois en plus de 10 ans en tant que guide touristique que je ne vois quasiment pas de touristes", confiait jeudi Amie Hemthanon, une guide pour "Love Andaman".

"Parce que la Chine a fermé quelques-unes de ses villes, nous avons pris un grand coup, les touristes (chinois) ne sont plus là et on s’attend à du 100% d’annulation."

Plus de 9.300 personnes ont été infectées par le coronavirus, 99% en Chine, et des millions de Chinois sont bloqués dans leur ville ou province alors que les autorités chinoises se démènent pour enrayer sa propagation.

La Thaïlande a enregistré sur son territoire 14 cas de coronavirus, tous sauf un étant des touristes chinois en vacances en Thaïlande.

"Love Andaman" exploite généralement 21 à 30 bateaux sur la mer d'Andaman en haute saison, transportant les touristes au large de la province de Phang Nga et sur l'île de Phuket.

Jeudi, un seul bateau a été loué par un groupe de touristes chinois.

"Les Chinois sont si importants pour notre tourisme. Nous espérons qu'ils pourront surmonter ces problèmes très vite", confie Amie.

La baisse du nombre de voyageurs en provenance de Chine pourrait entraîner une perte de 50 milliards de bahts (1,47 milliard d'euros) de recettes touristiques, selon le ministère du Tourisme.
 
Selon des commerçants d'un marché de Phuket, l’affluence chinoise habituelle a chuté de 80% depuis l'épidémie de coronavirus.

"Mais nous ne leur interdisons pas de venir, les touristes sont les bienvenus. Nous nous protégeons en portant des masques pour nous couvrir le nez. Mais s’ils viennent ici, nous les accueillons vraiment ici", s’exclame Tanawan Menthongkam, un vendeur de bijoux.
 

0 Commentaire (s)Réagir