Samedi 31 octobre 2020

Un nouveau service de soutien scolaire pour les enfants bilingues

Par Rachel Brunet | Publié le 13/10/2020 à 15:02 | Mis à jour le 13/10/2020 à 17:03
Photo : ©️Pygmalio
Soutien scolaire enfants bilingues

Mathieu Tazo, un Français de New York, est parmi les cofondateurs de Pygmalio, un service de soutien scolaire en ligne lequel accompagne les enfants bilingues. Si Mathieu est à New York, le service est international avec des tuteurs un peu partout dans le monde. Pygmalio, au-delà d’un accompagnement sur-mesure pour les élèves, c’est aussi une communauté de parents d’enfants bilingues. Rencontre avec ce Français de New York.

 

Soutien scolaire enfants bilingues

©️Pygmalio

 

Rachel Brunet : Qu'est-ce que Pygmalio et à qui s'adresse ce service ?

Mathieu Tazo : Pygmalio est un service innovant de tutorat destiné aux enfants bilingues en français-anglais de 6 à 14 ans. L'idée est de faire du sur-mesure : nous proposons des professeurs expérimentés qui sauront répondre aux besoins exprimés par les parents. Pour cela, nous nous appuyons sur un réseau d'enseignants français travaillant dans des écoles internationales. Ils apportent un soutien scolaire de qualité qui s'affranchit des frontières géographiques. Notre approche pédagogique est personnalisée et bienveillante, mêlant devoirs corrigés et séances vidéo, en format individuel ou mini-groupe de deux ou trois enfants.  

 

Comment vous est venue l'idée de créer Pygmalio ?

Comme souvent, l'idée est venue d'un besoin personnel. J'ai deux filles bilingues de 6 et 8 ans qui grandissent à New York et je cherchais un moyen de renforcer leur niveau en français (lecture, écriture, grammaire et syntaxe). Une amie institutrice dans une école internationale de Londres a proposé de m'aider à distance et a développé une approche pédagogique qui a très bien fonctionné pendant le confinement. Mes filles étaient ravies de retrouver leur tutrice deux fois par semaine et ont fait de gros progrès en français. D'autres familles ont été intéressées par cette formule de tutorat. Et d'autres professeurs aussi. Pygmalio est né comme cela! 

 

Concrètement, que peuvent attendre les parents de Pygmalio ?

Les parents bénéficient d'une approche sur-mesure, qui cherche à répondre exactement aux besoins de leur enfant. Dans la phase initiale, nous prenons le temps, au téléphone, de comprendre ces besoins afin de sélectionner au mieux le professeur qui assurera le tutorat. Puis, lorsque le tutorat démarre, le professeur procède à une évaluation gratuite du niveau de l'enfant qui lui permettra de mettre en place une pédagogie adaptée. Chaque mois, les parents reçoivent des informations de la part du professeur sur les progrès de leur enfant. 

 

Concernant les formules proposées, quelle est la cadence des cours de soutien ?

Nous proposons deux formules hebdomadaires qui sont pensées pour compléter la scolarité traditionnelle des enfants avec deux niveaux de fréquence de cours, en individuel ou en groupe de deux ou trois enfants. Chaque formule mêle des leçons en vidéo avec le professeur et des devoirs corrigés. La formule "Soutien" prévoit un cours en vidéo de 45 minutes avec le professeur par semaine et une heure de devoirs à rendre, corrigés par le professeur. La formule "Renfort" comprend deux cours en vidéo de 45 minutes avec le professeur par semaine et deux heures de devoirs à rendre, corrigés par le professeur. Nous proposons aussi un service de tutorat en mini-groupe de deux ou trois élèves

Enfin, il est bon de savoir que nous nous engageons à reverser une partie de nos profits à des associations d'aide à l'éducation pour enfants défavorisés.

 

Est-ce que Pygmalio est un service finalement concurrent de l'EFNY ?

Notre offre est assez différente car elle est complètement adaptée à l'élève, à ses besoins, à ses goûts, à sa manière d'apprendre, et est axée sur un enseignement individuel ou en petit groupe afin de favoriser des progrès académiques rapides et pérennes.  

Nous partons, je pense, d'un constat similaire : l'apprentissage du français peut être difficile quand la famille vit à l'étranger. Tout le monde n'a pas accès à un Lycée Français. Pygmalio vise précisément à aplanir cette difficulté en proposant à tout élève, où qu'il réside dans le monde, des professeurs avec l'expérience de l'enseignement bilingue.

 

Comment est-ce que les enseignants Pygmalio sont recrutés ? Quel est leur parcours ?

Tous nos tuteurs sont des professeurs des écoles avec plusieurs années d'expérience de l'enseignement dans une institution française à l'étranger. Ils travaillent dans des écoles françaises ou bilingues de Londres, Paris, Bruxelles, San Francisco, Los Angeles, Chicago, Manille... Tous possèdent l'expérience pédagogique nécessaire au contexte multiculturel des enfants bilingues et sont capables de traiter les différentes matières. Dans l'équipe Pygmalio, le recrutement des tuteurs est assuré par Delphine, co-fondatrice, enseignante depuis dix ans dans des écoles internationales et mère d'une jeune fille bilingue. Elle s'appuie sur son réseau de professeurs exerçant à l'étranger et sur recommandations.

 

Est-ce qu'à ce jour, vous recrutez encore des enseignants ?

Oui, nous recrutons des enseignants qui ont le profil recherché et continuerons à mesure que le nombre de nos élèves engagés dans notre programme augmentera. Les professeurs intéressés par nous rejoindre peuvent nous contacter via notre site internet.

 

Pygmalio est un service proposé mondialement. Vous êtes physiquement à New York, comment gérez-vous cet partie internationale, tant au niveau des enseignants que des élèves ? Avez-vous des antennes dans certains pays ?

La grande force de Pygmalio est de s'affranchir des frontières et des contraintes géographiques. Nous sommes un service disponible pour tous, partout dans le monde. Pour ce faire, nous nous assurons d'avoir des professeurs localisés dans des zones permettant de couvrir tous les créneaux horaires. Quant à l'équipe Pygmalio, nous vivons nous-mêmes dans trois régions différentes et sommes toujours à un coup de téléphone des parents pour discuter de leurs besoins et objectifs et identifier le meilleur tuteur qui saura les adresser et être disponible sur les créneaux horaires qui les arrangent le mieux. 

 

Le service est parfaitement adapté à la période que nous vivons où tout se fait à distance. Quand nous serons dans l'ère post-crise sanitaire, y aura-t-il des cours de soutien directement chez les élèves ?

La pandémie COVID-19 a accéléré la demande d'accompagnement pédagogique en français pour les enfants vivant dans des pays non-francophones, tout en démocratisant l'utilisation de la vidéo live et de plateformes digitales de collaboration comme outils d'enseignement à distance. Nous sommes convaincus que ce besoin continuera d'exister une fois que la pandémie sera passée. Nous proposerons toujours du soutien à distance car cela permet à tout enfant, où qu'il soit, d'accéder à des professeurs de qualité, qui ont l'expérience de l'enseignement auprès d'enfants bilingues. Cela donne aussi de la souplesse d'organisation pour les parents car l'enfant peut continuer à travailler avec son tuteur même en cas de déplacement de la famille, pour des vacances par exemple. Nous verrons alors s'il est pertinent de proposer aussi des cours de soutien à domicile. 

 

Pour la petite histoire, comment avez-vous choisi le nom de Pygmalio ?

Pygmalio est une version modernisée de Pygmalion, la pièce de théâtre du dramaturge George Bernard Shaw, écrite en 1912 et qui raconte comment un professeur londonien s'engage à enseigner la langue anglaise à une jeune femme qui la parle mal et qui, grâce à cet enseignement, progressera et prendra confiance dans ses capacités.  

C'est ce que nous recherchons chez Pygmalio avec la langue française.

 

 

Pour en savoir plus sur Pygmalio

Nous vous recommandons

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.