Édition internationale
  • 0
  • 0

L’Ecole nationale de théâtre canadienne renaît après l’urgence mondiale du Covid-19

Salle de théâtre de l'Ecole nationale théâtre du canada. Salle de théâtre de l'Ecole nationale théâtre du canada.
Écrit par Madeleine Donnadieu
Publié le 17 mai 2023, mis à jour le 17 mai 2023

Ce mois de mai, l'École nationale de théâtre du Canada (ENT) à Montréal célèbre une première année post pandémique encourageante et l’obtention des diplômes des finissants 2023, laissant derrière elle le souvenir pénible d’années tachées par l’urgence sanitaire mondiale du Covid-19. La dramaturgie montréalaise is back

 

L’urgence sanitaire de portée internationale étant officiellement derrière nous depuis le 5 mai 2023 d’après l’OMS, l’art revit enfin. « Ils et elles ont fait preuve d'un courage et d'une résilience étonnants alors que nous étions tous confrontés aux réalités de la Covid-19 » , a déclaré Fanny Pagé, directrice générale de l’École nationale de théâtre du Canada. 

 

Une relance célébrée 

« Si une pandémie mondiale n'a pas réussi à affaiblir leur passion, leur force et leur créativité, je ne peux qu'imaginer ce qu'ils accompliront en tant qu'artistes dans les années et les décennies à venir » affirme Fanny Pagé. En effet, les activités de l’ENT sont désormais entièrement relancées et ses travaux académiques sont de nouveau en pleine croissance après une longue période d’ombre causée par l’urgence sanitaire qu’à connu l'humanité. Un retour à la normale grandement attendu, accueilli par près de 7 500 personnes découvrant les 17 performances étudiantes de la relève. 

 

L’ENT, la référence de la formation théâtrale au Canada 

Fondée en 1960, l’ENT est reconnue comme une institution de premier plan pour quiconque souhaite poursuivre une carrière de dramaturge, de metteur en scène, d’acteur, de concepteur de décors et de costumes, ou de professionnel de la production. Plusieurs de ses 2 000 diplômés comptent parmi les artistes et concepteurs les plus actifs et polyvalents du Canada, et son influence se fait sentir d’un océan à l’autre et dans le monde entier. En effet, parmi les diplômées de l’école, Wajdi Mouawad dramaturge et auteur de Littoral (1997) et Incendies (2003), ou Robert Charlebois, musicien et auteur québécois. A sa direction depuis août 2022, Fanny Pagé, grande expérimentée de l’administration culturelle après une longue carrière au sein du groupe Cirque du Soleil. 

 

L’ENT propose au total neuf formations professionnalisantes, tant en français qu’en anglais : interprétation, création et production, acting, production design and technical arts, résidence, scénographie, playwriting, écriture dramatique, et mise en scène. La cohorte de 2023 compte 53 finissant.e.s dont les réalisations et les parcours ont été « remarquables ». 

 

Malgré un contexte teinté de stricts protocoles sanitaires, et alors que les écoles connaissent une baisse générale dans le nombre d’inscriptions, particulièrement les écoles d’art, l’ENT recense une augmentation de 3 % de son nombre de demandes d’admissions.

 

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions