Mardi 18 septembre 2018
Melbourne
Melbourne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Retrouvez des produits qui vous manquent grâce à France at Home

Par Gwenaëlle Page | Publié le 24/06/2018 à 07:57 | Mis à jour le 24/06/2018 à 07:57
Photo : Sandra et sa famille à la tête de France at Home
France at Home produit français importation australie melbourne boutique en ligne supermarché france

Vous rêvez de Dragibus, de Petit écolier, de pâte à tartiner au spéculoos, des confitures Bonne Maman, de rillette ou encore de piment d’Espelette ? France at Home propose un large choix de produits importés qui raviront vos papilles ! Rencontre avec sa fondatrice Sandra.

 

Lepetitjournal.com/Melbourne : Depuis quand êtes-vous installée à Melbourne? 

Sandra : Je suis arrivée en Australie en juin 2008. J’ai voyagé dans le pays jusqu’en décembre de la même année puis j’ai rencontré mon mari. Depuis, je suis à Melbourne.


Quel a été votre parcours avant l’Australie? 

J’ai fait l’école hôtelière de Nîmes, puis Perpignan puis Nice jusqu’à mon BTS. Ensuite, je suis partie à Genève (Suisse) où j’ai travaillé pendant quatre ans dans les ressources humaines pour un hôtel de luxe. Après cela, je suis restée six mois en Angleterre pour apprendre l’anglais puis j’ai pris la décision de partir un peu plus loin, en Australie.


Comment trouvez-vous la vie à Melbourne et de manière générale en Australie? 

J’adore! C’est exactement mon style de vie. Les gens sont ouverts, relax et aiment vivre. 


 

France at Home produit français importation australie melbourne boutique en ligne supermarché france
Crédit France at Home

Comment l’aventure France at Home a-t-elle commencé? 

Tout a commencé quand je recherchais des produits français. Le résultat était toujours le même : soit je ne trouvais pas, soit le prix était bien trop cher pour moi. Un jour, je suis allée au supermarché et j’ai demandé à un des responsables pourquoi ils ne proposaient pas les autres parfums des confitures Bonne Maman (je recherchais la gelée de coing). Il m’a répondu que cela ne servait à rien et qu’ils voulaient juste vendre ce que les gens connaissent (la fraise, la framboise, etc.). Du coup, j’y ai réfléchi pendant la nuit et en me levant, j’ai dit à mon mari : « Ça suffit ! Si je ne peux pas les avoir au supermarché alors je vais aller les chercher moi-même! ».


Avez-vous rencontré des difficultés lors du lancement de ce projet? 

Oui, de nombreuses difficultés. Nous avons dû acquérir des connaissances liées à l’importation de produits et aux réglementations associées mais aussi apprendre à gérer l’aspect logistique, le site internet, le marketing, etc. Financièrement ce n’était pas simple non plus, car bien évidemment, avant de vendre les produits, il faut les acheter. Heureusement, mon mari est extrêmement débrouillard et a toujours de très bonnes idées pour le business. On se complète à merveille mais il est vrai que les débuts ont été vraiment difficiles. Avec du courage, de la motivation et un bon soutien familial, nous commençons à voir la lumière au bout du chemin !


Quels sont les produits les plus populaires sur France at Home? 

Il y en a pas mal mais clairement parmi les favoris on retrouve les Prince, les fraises Tagada, le sirop à la grenadine et à la menthe, l’Orangina, le saucisson et le foie gras.


De futurs projets pour France at Home? De nouveaux produits bientôt disponibles? 

Nous avons notamment pour projet d’ouvrir notre section Wholesale. Nous distribuons déjà à quelques cafés et restaurants mais pas encore de façon officielle. Quant aux produits, il y a en a des nouveaux à chaque arrivage. Celui d’octobre/novembre va faire des heureux!


Une bonne adresse à Melbourne à recommander à nos lecteurs? 

J’adore Bon Ap’ à Fitzroy et aussi le Cafe Flo à Thornbury. Pour ce qui est des viennoiseries et des gâteaux, je recommande Choukette à Brunswick et Gateaux By MF à Hampton.


Découvrez la boutique en ligne de France at Home ici et suivez ses actualités sur facebook.

Nous vous recommandons

Gwenaëlle Page

Gwenaëlle Page

Rédactrice en chef de l’édition de Melbourne. Passionnée de voyages et de photographie, elle est diplômée d’un master en management interculturel de l’ISIT. Elle a travaillé dans les relations internationales et l’événementiel.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ART

"SUR LE MUR" : coup de projecteur sur des artistes françaises

Francophones et francophiles se sont réunis le week-end dernier au Meat Market à l’occasion du Bastille Day French Festival. Une célébration pour le moins haute en couleur au programme riche et varié.

Vivre à Melbourne

HISTOIRE

Melbourne Day : célébration de la fondation de la ville

Célébré chaque année le 30 août, Melbourne Day marque l’anniversaire de l’arrivée de la première colonie européenne en 1835 et la fondation de Melbourne.