Samedi 22 février 2020
Philippines
Philippines
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Découvrez le cimetière chinois de Manille

Par Emmanuel Foulon | Publié le 30/12/2019 à 12:00 | Mis à jour le 30/12/2019 à 12:00
cimetière chinois manille

Manille n’a pas bonne presse d’un point de vue culturel, si l’on s’en tient aux guides de voyage sur les Philippines. Comme si la ville n’avait quasiment rien d’autre à offrir qu’un aéroport servant à faire des sauts de puce jusqu’aux îles paradisiaques de Palawan ou Boracay. Manille, capitale tentaculaire, ne proposerait aux visiteurs curieux que le vieux quartier espagnol d’Intramuros, ou le quartier d’affaires de Makati. 

Pourtant la ville abrite quelques pépites, et ce grâce au mélange unique des cultures qu’elle offre au voyageur. Celui-ci saisit rapidement en observant les enseignes lumineuses des magasins et des épiceries que la ville est un vrai chaudron, mélangeant diverses influences asiatiques. Les communautés coréenne, japonaise et chinoise y sont extrêmement bien représentées, d’où cette musique particulière qui flotte dans l’air en permanence. Mandarin is in the air.

Manille abrite en effet le plus vieux quartier chinois du monde, créé en 1594, et situé dans le quartier de Binondo, où restaurants et échoppes laissent échapper effluves épicées de nourriture et couleurs vives des caractères chinois. Un petit coin de Chine à trois heures d’avion de Shanghai.

Mais l’endroit le plus étonnant, et peu connu des touristes, est le cimetière chinois, situé plus au nord de "Chinatown"*. Dans cette enclave immense de 54 hectares en pleine ville, au milieu d’une verdure surprenante, reposent un nombre considérable de Chinois de confession catholique. C’est avec étonnement que l’on voit les croix s’échapper vers le ciel, et ce malgré les nombreuses traces architecturales d’influence chinoise ou le temple bouddhiste. Le cimetière a effectivement vu le jour au 19e siècle. Il a été construit pour soulager les Chinois se voyant interdire, sur ordre des espagnols, l’accès aux cimetières catholiques.

Certains caveaux et maisons construites autour ressemblent davantage à des demeures Art Déco encore habitées qu’à des mausolées regorgeant de fleurs fanées et de fruits noircis. Un monument de trois étages abrite les cendres des personnes incinérées et les os de ceux qui repartiront en Chine. Tout semble fait pour accueillir confortablement les familles, qui le samedi viennent y brûler de l’encens et honorer leurs défunts. 

Il est étonnant de croiser au détour d’une allée au charme ancien de nombreux habitants des lieux, les entretenant vraisemblablement en échange d’un toit. Plus de 6.000 personnes y vivraient. Non pas pour l’éternité mais en attendant des jours meilleurs dans cette cité, grouillante de vie et pleine de surprises.
______________________

*South gate, Aurora avenue
Ouvert tous les jours de 7 h 30 à 19 heures
Entrée libre

cimetière chinois manille

 

Nous vous recommandons

emmanuel foulon

Emmanuel Foulon

Emmanuel est enseignant de français langue étrangère (FLE) à l'Alliance française de Manille. C'est un amoureux des voyages, de cuisine asiatique et de musique.
0 Commentaire (s)Réagir