Lundi 10 août 2020

7 fausses infos sur le Coronavirus

Par Perrine Laffon | Publié le 06/07/2020 à 13:00 | Mis à jour le 07/07/2020 à 11:34
Photo : Creative Commons
coronavirus espagne

La pandémie de Coronavirus a généré un autre type d'épidémie : la désinformation.

 

Les fake news, ou bulos en espagnol, ont proliféré depuis le début de la crise sanitaire. Ces fausses informations se répandent à toute vitesse sur les réseaux sociaux, et peuvent provoquer des comportements dangereux. Mieux vaut bien vérifier la véracité de ces informations afin d'éviter de céder à la panique, ou d'adopter de mauvaises habitudes. Voici une compilation des principales informations mensongères qui ont circulé en Espagne au sujet du Covid-19 : 


Le vaccin espion

Parmi les théories les plus loufoques apparues durant la crise, nous retiendrons celle du vaccin espion. Le virus aurait été créé de toutes pièces afin de pouvoir injecter aux habitants un vaccin rempli de micro-puces électroniques. Le but ? Contrôler la population bien sûr. Ce complot mondial serait organisé par nul autre que le milliardaire américain Bill Gates. Cette information qui semble sortie tout droit d'un roman a pourtant été diffusée par de nombreuses personnes, comme le célèbre chanteur et acteur espagnol Miguel Bosé. 


La fausse interdiction de l'Ibuprofène

Non, l'Ibuprofène n'a pas été interdit en Espagne parce qu'il aggraverait les effets du Covid-19. L'agence espagnole de médicaments et de produits sanitaires (AEMPS) ne s'est pas prononcée contre l'Ibuprofène, et explique n'avoir aucune donnée permettant d'affirmer que le médicament soit dangereux. L'agence recommande en revanche d'utiliser plutôt du paracétamol à la place pour traiter les symptômes du virus.


La fausse responsabilité de la 5G

Plusieurs articles relayés sur Internet mettaient en cause le saut quantique potentiellement provoqué par la technologie 5G dans le développement du virus. Une théorie qui se rapprocherait davantage de la science-fiction selon les experts. Et s'il est vrai qu'un grand nombre de cas de Coronavirus ont été diagnostiqués dans les zones comptant le plus d'antennes 5G aux Etats-Unis ou en Chine, il ne semble pas y avoir de lien de cause à effet entre le virus et la technologie : c'est tout simplement parce que les antennes sont installées dans les agglomérations les plus peuplées qu'il y a davantage de cas dans ces zones. 


Du miel, du citron, de l'ail ou du sel

De nombreuses recommandations de remèdes maisons pour éviter ou soigner le Coronavirus sont apparues. Certains recommandaient de consommer de l'ail ou du miel, d'autres assuraient que des gargarismes au vinaigre ou à l'eau salée permettaient de se protéger du virus. S'il est vrai que les recettes de grand-mères peuvent parfois soulager les symptômes de la grippe hivernale, sachez qu'aucun remède maison ne prévient ou ne traite le virus Covid-19.


La paranoïa des smartphones

Durant la crise sanitaire, les citoyens espagnols ont été limités dans leurs mouvements comme jamais auparavant. Il n'en aura pas fallu davantage pour que les défenseurs des théories du complot lancent le bruit selon lequel les habitants étaient espionnés et suivis grâce à l'application lancée par le gouvernement espagnol sur l'actualité de l'épidémie.   


Les masques hygiéniques ne provoquent pas d'intoxication 

Selon une rumeur circulant sur Internet, les masques de protection des voies respiratoires ne filtreraient pas le virus, mais pourraient au contraire rendre malade par manque d'oxygène. La fausse information désigne les masques comme responsables d'hyperventilation et de sensation d'étouffement. Le conseil général des pharmaciens a formellement démenti cette affirmation, rappelant  que tous les masques hygiéniques ou chirurgicaux laissent passer l'air, filtrant uniquement les particules. 


Les pseudo-traitements 

L'une des principales fausses informations circulant au sujet de la pandémie de Coronavirus concerne les traitements soi-disant efficaces contre le virus. Certains médecins ont assuré qu'administrer un traitement associant anti-inflammatoires, antigrippaux et antibiotiques permettrait de lutter efficacement contre le Coronavirus. L'information est mensongère, puisqu'à ce jour aucun traitement efficace ni aucun vaccin n'ont été développés pour lutter contre le Covid-19. Le ministère espagnol de la Santé précise que le "traitement des symptômes n'évite pas le développement de la maladie ni ses complications". 

 

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

er sam 01/08/2020 - 16:04

démentir signifie"étouffer la vérité"

Répondre

Expat Mag

Chennai Appercu
TOURISME

10 choses qui rendent Chennai célèbre

4ème ville d'Inde, capitale du Tamil Nadu mais surtout petite pépite en mal de notoriété, Chennai, anciennement Madras mérite qu'on s'y attarde un peu !

Sur le même sujet