Orange et MásMóvil décident de fusionner en Espagne

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 10/03/2022 à 16:20 | Mis à jour le 10/03/2022 à 16:26
Photo : ROBIN WORRALL
des personnes consultent leur téléphone dans le métro en Espagne

L’union fait la force, c’est bien connu. Bonne nouvelle pour les deux opérateurs de télécommunication qui combineront leurs opérations en Espagne et talonneront ainsi le nº1 Telefonica. En revanche, il est probable que cela ne soit pas une si bonne nouvelle à moyen terme pour les consommateurs. 

 

Les deux entreprises ont annoncé hier leur fusion en Espagne, ce qui permettra de créer le deuxième opérateur de télécommunications, contrôlé à 50% par chacune des sociétés. La joint-venture, évaluée à 19,6 milliards d'euros, deviendra ainsi le deuxième opérateur de télécommunications espagnol, juste après Telefónica, et loin devant Vodafone. Elle deviendrait en revanche la première entreprise du marché espagnol en termes de nombre de clients.

 

orange mas movil


Deuxième opérateur de télécommunications espagnol

Cela faisait des mois que des rumeurs diverses circulaient et que les propres acteurs du marché réclamaient la création d'entreprises nationales de télécommunications plus fortes. L’objectif était de pouvoir faire face à la concurrence féroce d'un marché de plus en plus dominé par les offres groupées de fibre optique et de téléphonie mobile à bas prix, ce qui a entraîné une baisse progressive des revenus de Telefónica, Orange et Vodafone.

La joint-venture intégrerait les actifs et les équipements des deux sociétés en Espagne, en s'appuyant sur leurs modèles commerciaux complémentaires, pour servir, respectivement, 7,1 millions de clients fixes, 20,2 millions de clients mobiles sous contrat et près de 1,5 million de clients TV. En outre, elle disposerait d'un réseau national de fibres optiques ultrarapide, l'un des points forts d'Orange, desservant 16 millions de foyers.

L'opération, d'une ampleur sans précédent dans le secteur espagnol des télécommunications, devrait être finalisée avant l'été pour officialiser la fusion au deuxième trimestre 2023, sous réserve que les autorités de la concurrence donnent leur accord.


La plus grande fusion d'entreprises espagnole des 20 dernières années

En définitive, l'histoire de la consolidation du marché des télécommunications se répète, même si la fusion entre Orange et MásMóvil dépasse toutes les opérations précédentes et constitue la plus grande fusion d'entreprises espagnole de ces vingt dernières années : Vodafone avait acheté Ono en 2014 pour 7,2 milliards d'euros ; Orange avait acquis Jazztel en 2015 pour 3,3 milliards d'euros et enfin, MásMóvil avait racheté l’an passé Euskaltel pour 2 milliards d'euros. Un nouveau coup dur pour la concurrence.

Sur le même sujet
Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale