Lundi 18 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Louer ou acheter un logement, guide pratique

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 27/08/2019 à 00:00 | Mis à jour le 27/08/2019 à 00:00
Photo : Creative Commons
immobilier espagne

Le marché de l’immobilier espagnol continue à susciter bien des intérêts de la part des étrangers souhaitant acheter une résidence dans le pays. Attention à respecter certaines règles de base. 

 

1/ L'achat immobilier

 

Le choix de l’agent immobilier et de l’avocat

 

En Espagne, le métier d’agent immobilier n’est pas réglementé. Il est conseillé de choisir un agent référencé auprès des regroupements professionnels de gestion immobilière (API : Agente de Propiedad Inmobiliaria, ou GIPA : Gestor Intermediario en Promociones de Edificaciones). Il n’y a pas de plafond légal de commissions, chaque agence est libre d’appliquer les taux qu’elle souhaite (en général, de 5 à 10% du montant d’achat).

Le recours à un avocat est essentiel afin d’être accompagné juridiquement. Son coût est dérisoire par rapport au prix global d’un projet d’investissement. Seul ce professionnel indépendant pourra vous donner un avis objectif sur le contrat.

Récupérez le numéro de licence de votre agent immobilier pour vérifier qu’il est bien enregistré auprès des professionnels reconnus. De même, s’assurer que l’avocat choisi est enregistré auprès de l’ordre des avocats de la province concernée. 

 


Vérifiez l’acte de propriété

 

Vérifiez les données relatives à la propriété en consultant le registre de conservation des hypothèques. Consultez le Registre des propriétaires (cadastre) avec les données du "Relevé de propriété" que fournit l’agent immobilier. Réclamez une copie de la preuve de paiement des derniers impôts fonciers : le document présentera de précieuses informations sur le bien (superficie, référence, adresse exacte, etc.). 

 


La procédure d’achat. Trois étapes :

 

- Réservation du bien immobilier via le versement d’un acompte. Les personnes ne résidant pas en Espagne devront demander un NIE et ouvrir un compte bancaire en Espagne. Généralement cette réservation est signée au nom du vendeur par l’agent immobilier lui-même.
- Signature d’un compromis de vente avec le vendeur ("contrato privado de compraventa" ou "contrato de arras"), qui reprend tous les éléments relatifs au bien et aux parties du contrat. Il doit comporter une clause selon laquelle, en cas de rétraction du vendeur, une indemnité sera versée à l’acheteur.
- Signature devant notaire de l’acte de vente authentique ("la escritura"), et récupération des clefs contre paiement du bien. La répartition des frais de procédure (notaire, impôts, liquidations) doit être clairement définie dès la création du compromis de vente.

 

2/ La location

Pour louer, on vous demandera une caution : 1 ou 2 mois de loyer ainsi que des garanties : "nómina" (bulletin de salaires) ou "aval" correspondant souvent à une garantie de votre banque ou de votre employeur. Commencez vos recherches sur Internet, les sites suivants proposent de nombreuses offres avec de bons critères de recherche : www.vibbo.com ; www.enalquiler.com ; www.fotocasa.es ; www.easypiso.com ; www.idealista.com.


Des agences de relocation, spécialisées dans la clientèle expatriée, proposent des offres plus exclusives et adaptées aux besoins de ce public.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

DIPLOMATIE

Espagne-Cuba, 500 ans après

Le roi d’Espagne, Felipe VI de Bourbon, et la reine Leticia, sont en visite d’Etat à Cuba cette semaine pour commémorer les 500 ans de la fondation officielle de la ville de La Havane.

Entreprise

TECHNOLOGIES

V. Rosso, (ex BlaBlaCar): "Consentio est le WhatsApp du commerce"

Derrière Consentio, la plate-forme numérique qui vient révolutionner la commercialisation de l’un des secteurs phares de l’économie espagnole, celui des fruits et légumes, se trouvent deux Français

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles

Sur le même sujet