Dimanche 18 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Pascal Moulard : "L'IFM propose une palette de services exceptionnelle

Par Vincent GARNIER | Publié le 26/09/2017 à 18:05 | Mis à jour le 26/09/2017 à 18:20
Photo : Universidad Castilla la Mancha
Pascal Moulard

C'est un petit bout de France à Madrid, avec son café, ses croissants, sa médiathèque, son amphithéâtre, sa galerie d'art... et ses salles de cours, où la langue de Molière est enseignée à un public toujours plus large. A la pointe de la pensée, des arts et de la divulgation de la langue, l'Institut français distille savoir-faire et art de vivre en savantes proportions, au gré des dernières tendances et de plus d'un siècle d'expérience en la matière. Après 3 ans en poste, le Directeur délégué de l'Institut français de Madrid et Directeur général adjoint de l'Institut français d'Espagne revient sur les actions menées à cet égard au sein de l'établissement. Dans un contexte de contraction du marché, l'IFM parie non seulement sur sa tradition d'excellence pédagogique, mais aussi sur sa capacité à capter de nouveaux profils d'élèves et sur une offre de cours évolutive, pour assurer l'avenir. "L'Institut français est un formidable outil intégré, qui propose une palette de services unique en Espagne", avance Pascal Moulard. 

 

"Accompagner notre public tout au long de son expérience"


"La rentrée 2017 s'annonce sous de bons auspices", confirme le Directeur délégué de l'Institut français de Madrid. Chaque année, à la reprise, c'est le même calcul. Pour cette institution qui s'auto-finance à près de 90% et dont les recettes dépendent principalement des cours et des examens de langue, les inscriptions pour les modules annuels marquent le tempo des mois avenir. L'ensemble des équipes -quelque 120 personnes dont 80 enseignants, une belle PME- est mobilisé pour assurer la fluidité des inscriptions et de l'expérience usager. "Nous avons mis en place une nouvelle approche du fonctionnement des cours et de la relation au client, basée sur une démarche qualité, et réorganisé tout le parcours des étudiants, de la première prise de contact jusqu'à la remise de diplôme", confirme Pascal Moulard, pédagogue de formation et manageur de facto. C'est la fin des queues, dont il a horreur, à l'IFM. Les personnels à la réception ont été formés pour renseigner sur l'ensemble de l'offre de l'établissement. L'espace d’accueil, traditionnellement difficile à valoriser, a été transformé de manière fonctionnelle, au centre du bâtiment, où désormais l'information et les réservations relatives aux cours comme à l'offre culturelle, aux examens comme aux séjours linguistique, sont assurées. L'interface numérique, qui connaîtra un relifting à l'automne avec le lancement d’un nouveau site internet, complètera le dispositif. Une mini-révolution, menée en synergie avec les reste des équipes administratives, qui constitue pourtant un symbole des changements qu'a mis en place la direction. "L'idée est d'accompagner notre public tout au long de son expérience, en proposant des parcours personnalisés de réussite en français", résume l'intéressé.

 

"Aujourd'hui, 40% de nos cours sont destinés aux enfants et aux adolescents"


 
La crise espagnole a généré dans le pays un regain d'intérêt pour l'apprentissage du français et démultiplié le nombre d'étudiants, jusqu'en 2013, date à laquelle les effectifs ont atteint leur summum. A cette époque, 80% de l'activité de l'IFM était assurée par les cours pour adultes, majoritairement venus chercher des outils pour assurer leur futur professionnel. La reprise économique et le recul progressif des tensions sur le marché du travail ont contraint à un réajustement de l'offre pédagogique proposée au public espagnol. "Aujourd'hui, 40% de nos cours sont destinés aux enfants et aux adolescents", analyse Pascal Moulard. Si l'IFM a donc fait le choix de parier sur un public jeune, dont les besoins ne sont pas assujettis à l'urgence professionnelle mais plus à une formation sur le long terme, et dont la dynamique d'apprentissage correspond par conséquent à la création d'un flux d'élèves plus constant, permettant d'assurer la relève des effectifs de la crise, la reconversion des objectifs et des moyens ne s'est pas faite toute seule. En la matière comme pour le reste, l'Institut français ne fonctionne d'ailleurs que sous le label de l'excellence pédagogique. "Ce n'est pas tout-à-fait le même métier d'enseigner à des adultes qu'à des enfants", tranche Pascal Moulard. "Si un centre de langue a la prétention de former un public jeune, il doit s'assurer de mettre en œuvre les moyens qui vont avec. Et ce n'est pas si évident que cela". Concrètement, l'IFM a résolument investi dans la formation des enseignants et le recrutement de profils ad hoc ; dans les salles de cours qui ont été aménagées et équipées d'outils spécifiques ; et dans les espaces qui ont été repensés, à l'instar de la médiathèque ou encore du patio, qui accueille désormais une aire de jeux pour enfants. 

 

5.500 étudiants pointés annuellement


 
Si la moyenne d'âge des apprenants a donc considérablement baissé, et que le pourcentage d'enfants et d'ados a parallèlement crû parmi les quelque 5.500 étudiants pointés annuellement dans l'établissement, l'IFM a clairement gagné comme lieu de vie. "On accueille de plus en plus de familles, notamment les jeudis et vendredis soir, et surtout le samedi", constate le directeur. "Les parents savent qu'ils peuvent nous confier leur enfant, quel que soit son âge, durant plusieurs heures et que pendant ce temps, ils peuvent en profiter pour se former eux-mêmes au sein de l'un de nos cours de langue, mais encore aller à la terrasse du café, à la médiathèque ou à la galerie... Il y a toujours de quoi s'occuper intelligemment et agréablement". Et d'ajouter : "L'Institut français est un formidable outil intégré, qui propose une palette de services unique en Espagne. Notre enseignement de la langue est de fait basé sur la transmission de savoirs, conçu comme un mélange de savoir-faire et de savoir-être : nous explorons ainsi la dimension interculturelle de l'apprentissage, qui est essentielle. Nous transmettons aussi de la sorte une notion clé, qui est que le français reste aujourd'hui indéniablement un outil privilégié de découverte et d'épanouissement de soi, que ce soit dans le monde des idées, de l'art ou du travail".

 

Le seul cours en ligne du réseau culturel français dans le monde connu et reconnu à l’international


 
La conquête des nouveaux publics, encadrée dans une démarche de contrôle qualité renforcé, facilitée par un accueil et un parcours usager clarifié, structurée par une claire réorientation vers les jeunes publics, est aussi assurée par un développement des cours en extérieur, dans les entreprises et dans les institutions, à l'instar du ministère de la Justice espagnol, client de longue date. Surtout, cette offre est assise sur la capacité de l'IFM de dispenser des cours à distance. "Notre cours en ligne est une véritable référence", constate Pascal Moulard. "C'est le seul cours en ligne du réseau culturel français dans le monde connu et reconnu à l’international. Nous élaborons et commercialisons dans près d'une vingtaine de pays cette offre pédagogique, depuis ici, à Madrid". Fort de ce savoir-faire qui contribue non seulement à positionner l'établissement sur son créneau d'excellence, mais participe aussi à alimenter une certaine fierté propre à la maison, l'IFM peut se targuer d'une palette de services allant de l'enseignement à distance pur, tel qu'il est dispensé à certains personnels de l'ONU ou aux équipes du Salvamento espagnol par exemple, au traditionnel cours en classe, en passant par une offre hybride, mêlant sur mesure les deux modalités. "Notre démarche vise à identifier, structure par structure, élève par élève, les points forts et les points faibles de chacun, et de à proposer des solutions adaptées, permettant à chaque étudiant de progresser à son rythme", résume Pascal Moulard, "tout cela étayé par des professeurs natifs extrêmement bien formés et d'excellentes équipes pédagogiques". "Nous pouvons élaborer tout type d’offre de cours de français pour les entreprises, qu’elles n´hésitent pas à nous faire connaitre leurs besoins".


 


Les inscriptions aux cours annuels :


PUERTAS ABIERTAS "JE PARLE FRANÇAIS" Adultos > samedi 30 septembre
> Adultes - français général : inscriptions ouvertes jusqu'au 4 octobre
> Enfants et adolescents : http://www.institutfrancais.es/madrid/cursosdefrances/



 
La programmation culturelle - automne 2017


Impulsée par le Conseiller culturel, la TIFE (temporada del Institut français en España) est la saison culturelle qui, à l'échelle nationale, structure et homogénéise les événements organisés sur l'ensemble du réseau. Avec l'appui des entreprises partenaires, la TIFE permet aux Instituts français notamment de bénéficier d'une programmation plus ambitieuse, à l'image des rdv à venir à Madrid.


Quelques dates madrilènes à retenir :
28/09 conférence de Mathias Malzieu, chanteur de Dyonisos, écrivain 
29/09 concert du groupe français Dionysos
19/10 : avant-première du film "Ce qui nous lie", de Cédric Klapisch, et conférence puis rencontre avec le du réalisateur
20/10 : concert du groupe Deluxe
26/10 : retransmission de la Comédie française, en direct : Les Fourberies de Scapin, à 20h00
30/10 : J.M. Colombani : conférence "Macron : refonder l’Europe"
17/11 : inauguration d'une exposition autour de la collection unique de Valentine Dethomas, épouse du peintre I. Zuloaga dont la fondation Mapfre présente une rétrospective : I. Zuloaga en el París de la Belle Époque.

Pendant tout le mois d'octobre, dans le cadre du tandem Paris-Madrid, l'Institut français participera à cet événement via :
- l'accueil de l'exposition "Réinventer Paris", prêtée par le Pavillon de l’Arsenal
- un cycle de cinéma autour de la ville de Paris
- une soirée cabaret, le 11 octobre

0 CommentairesRéagir
Sur le même sujet