Lundi 17 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Alfredo Pérez Rubalcaba est décédé, après un AVC

Par Arthur Diaz | Publié le 10/05/2019 à 04:02 | Mis à jour le 10/05/2019 à 16:12
Photo : CC Alfredo Pérez Rubalcaba
rubalcaba

Après avoir subi un accident vasculaire cérébral, Alfredo Pérez Rubalcaba, ex-vice-président du Gouvernement et ex-secrétaire général du PSOE, est décédé. 

L’ex-dirigeant socialiste a subi un AVC mercredi dernier dans son domicile. Hospitalisé à l’Hôpital Universitaire Puerta de Hierro Majadahonda à Madrid, il est décédé ce vendredi, à 15h30.

L’homme de 67 ans, francophile affirmé, se trouvait depuis mercredi dans un grave état. Le service médical avait indiqué avoir appliqué le protocole de diagnostic et thérapeutique habituel pour un patient ayant subi un AVC, mais les espoirs de survie d'une des figures emblématiques du socialisme espagnol, restaient minces. 

Après avoir été prévenu, le chef du gouvernement Pedro Sánchez avait quitté un sommet informel des dirigeants européens en Roumanie quelque temps avant son achèvement, en raison de la détérioration de l’état de santé d’Alfredo Pérez Rubalcaba. 

Au cours de ces dernières heures, l'essentiel de la classe politique espagnole a rendu hommage à une figure incontournable du panorama politique espagnol, jusqu'il y a quelques années encore.

Ministre de l'Education et de la Science (1992-1993), Porte-parole du gouvernement sous Felipe González (1993-1996), Porte-parole du groupe PSOE au Congrès des députés (2004-2006), ministre del Intérieur (2006-2011), Premier vice-président du gouvernement espagnol et Porte-parole du gouvernement entre 2010 et 2011, Rubalcaba avait démissionné de ses fonctions de Secrétaire général du PSOE en juillet 2014, pour reprendre ses fonctions universitaires.

 

arthur diaz

Arthur Diaz

Jeune journaliste partagé entre la France, le Canada et l’Espagne. Arthur est passionné par la politique. Motivé et polyvalent, il a déjà travaillé pour la télévision québécoise.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Madrid

TRIBUNE

L'Espagne sans clichés - S’intégrer sans peur et sans reproche

Il est difficile de faire preuve de plus d’incohérence qu’en vivant dans un pays que l’on critique. C’est ce qui arrive à de nombreux expatriés qui ne savent pas s’adapter à une autre culture.

Sur le même sujet