Mercredi 30 septembre 2020

Tabac en Espagne: hausse des prix et contrôle des nouveaux usages

Par Perrine Laffon | Publié le 02/03/2020 à 08:04 | Mis à jour le 02/03/2020 à 17:34
Photo : Ray Reyes
tabac espagne

Le gouvernement espagnol lance un Plan intégral de réduction du tabagisme avec un lot de mesures pour lutter contre la consommation de tabac, une habitude qui tue près 50.000 personnes par an en Espagne. 

 

Fumeurs, préparez-vous : si jusqu'à présent, l'Espagne paraissait être plus tolérante que la France vis-à-vis du tabac, cela va changer. Le ministre espagnol de la Santé, Salvador Illa, s'est réuni avec les principaux représentants médicaux et les organisations en lien avec le tabagisme pour annoncer que le gouvernement va "donner le pas de manière décisive" pour lutter contre le tabac dans le pays : prévention, fiscalité, zones fumeurs... l'Espagne revoit sa copie. Jeudi dernier, les mesures pour chasser le tabac des habitudes des Espagnols ont été présentées au Congrès des députés. Le ministre a rappelé que l'Espagne étant le second pays où l'on vit le plus longtemps après le Japon, le défi est donc d'y vivre ces années supplémentaires avec une bonne qualité de vie.


Hausse des prix et espaces non-fumeurs

La mesure la plus évidente, et tant redoutée par les fumeurs, est bien sûr une hausse du prix du paquet de cigarettes. Le ministère de la Santé va demander au aux Finances de réaliser une hausse des impôts et des taxes appliquées sur le tabac et les produits associés. L'Espagne est actuellement l'un des pays dans lesquels le tabac coûte le moins cher en Europe, avec parfois une importante différence de prix. Un paquet de cigarettes coûte environ 5 euros en moyenne en Espagne, alors que dans les pays voisins il est vendu autour de 10 euros. Bien que le montant exact de la hausse de prix ne soit pas encore fixé, Salvador Illa a souligné l'efficacité de cette mesure en s'appuyant sur les données de l'OMS selon lesquelles une hausse de 10% du prix du paquet de cigarettes peut réduire le nombre de fumeurs de 4% dans les classes moyennes, et de près de 18% chez les mineurs. D'autre part, les contrôles et l'extension des zones où il est interdit de fumer sont les mesures qui vont toucher directement les fumeurs et changer leurs habitudes au quotidien, surtout dans les terrasses de bars semi-ouvertes. Le ministère de la Santé a annoncé étudier la possibilité d'interdire de fumer dans les véhicules ainsi que dans les complexes sportifs à l'air libre comme les stades.


Paquets neutres et contrôle des nouveaux usages 

D'une manière générale, l'Etat espagnol veut, à travers son nouveau Plan intégral de réduction du tabagisme, s'aligner aux normes déjà mises en place dans les autres pays européens qui entourent l'Espagne. À l'image de la France, le ministère de la Santé espagnol va se pencher sur la mise en place de paquet d'emballage neutre et homogène pour toutes les marques de cigarettes, afin de limiter l'attractivité des emballages pour les plus jeunes notamment. Autre préoccupation actuelle liée à la consommation de tabac auprès des jeunes : le vapotage. L'État espagnol a annoncé inclure ces nouvelles manières de fumer dans le plan de mesures. Considérant que les produits à vapeur pour fumer contiennent des substances chimiques mauvaises pour la santé, et attirent principalement les jeunes, le gouvernement va mettre en place un cadre légal spécifique pour contrôler leur distribution et usage. 

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet