Mardi 19 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SORTIR - “8 apellidos catalanes”, la suite de “8 apellidos vascos”, sort en Espagne ce vendredi

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 19/11/2015 à 23:00 | Mis à jour le 18/11/2015 à 12:09

“8 apellidos catalanes” arrive sur les écrans, précédé de l´immense succès de “8 apellidos vascos”, le plus grand carton de l´histoire du cinéma espagnol. Le premier film de la saga, qui sortit en mars 2014, surpassa tous les records d´entrées et de spectateurs d´un film espagnol. La comédie, réalisée par Emilio Martínez-Lázaro a accumulé 56,2 millions d´euros, se situant comme le deuxième film ayant fait le plus d´entrées en Espagne, après “Avatar”. Avec presque 9,5 millions de spectateurs, “8 apellidos vascos” a été le long-métrage espagnol qui a duré le plus longtemps à l´affiche, en étant numéro 1 du box-office : 67 jours !

Dani Rovira,Clara lago,Andalou authentique,Catalan authentique, Basque authentique,sortir, cinéma, films à lá ffiche, Carmen Pineda,“8 apellidos vascos”,“8 apellidos catalanes”,Madrid, Alliance française de Madrid, lepetitjournal.com, Espagne,français,francophones,expat,expatriés,french,francés,Espagne, España, Lepetitjournal.com, Madrid, Barcelone, BarcelonaUn succès qui s´explique parce que le film a su présenter, avec courage et humour (un peu caricatural) des sujets habituellement tabous en Espagne, comme le terrorrisme ou la violence. Le film ridiculise tous les lieux communs qui ne font, finalement, que séparer les habitants des différentes régions en Espagne.

“8 apellidos catalanes” est aussi une comédie romantique, amusante et bien interprétée, qui poursuit l´histoire de Rafa (Dani Rovira), un Andalou de Séville sympa et fêtard, et Amaia (Clara lago), une jeune fille basque plutôt caractérielle et pas toujours agréable. L´histoire de cette deuxième partie commence quand Koldo (Karra Elejalde), le père d´Amaia, apprend que celle-ci vient de rompre avec Rafa et qu´elle est amoureuse d´un Catalan (Berto Romero). Comme il s´est pris d´affection pour Rafa, il decide de “s´aventurer” en dehors d´Euskadi (le Pays Basque espagnol) et de traverser sa frontière pour chercher Rafa à Seville. Que ce soit à cause de son orgueil ou parce qu´il aime toujours Amaia, Rafa accepte le défi : il voyagera en Catalogne pour la “sauver”, coûte que coûte, de son nouveau fiancé et de son entourage catalan.

“8 apellidos catalanes” est un film tout public qui, grâce à l´humour, essaie de rompre avec les clichés catalans, en démontrant que, finalement, on a tous les mêmes sentiments et les mêmes traits humains, par dessus les différences regionales. Le film est amusant mais n´apporte pas beaucoup d´originalité par rapport au schéma de “8 apellidos catalanes” : toujours les mêmes farces, les confusions sentimentales, les mêmes clichés sur les Basques… Bref, un long-métrage agréable pour passer le temps, qui a le mérite de dédramatiser la situation politique que vit l´Espagne en ce moment avec la question catalaniste.

Petit lexique pour comprendre les clichés basques, andalous et… catalans :

Pour être un Basque authentique, il faut :
- Avoir un RH négatif
- Avoir 8 arrières grand-parents dotés d´un nom de famille typiquement "basque" (avec des k ou terminés en u, comme Goikoechea ou Aramburu) et ne jamais s´appeler Fernández, García ou Sánchez
- Manger et boire comme un ogre
- Parler basque (euskera) et dire très souvent “aupa
- Etre sportif
- Avoir un caractère plutôt dur et un tempérament révolutionnaire
- Si on est jeune, s´habiller d´une façon débraillée et porter des piercings

Pour être un Andalou authentique, il faut :
- Danser et chanter tout le temps (en disant “olé”)
- Porter les cheveux en arrière avec de la gomina
- Avoir une sympathie naturelle et être très extraverti
- Etre très dévot et prier toutes les vierges et tous les saints possibles
- Dire que la meilleure ville du monde est Séville
- Raconter toujours des blagues à tout bout de champ
- Etre vantard

Pour être un Catalan authentique, il faut :
- Etre un peu snob
- Se montrer comme un intellectuel, très branché
- Déclarer son indépendentisme
- Boycoter tout ce qui est espagnol
- Parler presque toujours en catalan
- Dire que ce qui est français est mieux que ce qui est espagnol ou bien se sentir plus “européen” que le reste des Espagnols.
- Avoir comme philosophie de vie que “la pela es la pela” (“Un sou est un sou”).
- Aimer, par dessus tout, les “Calçots” (oignons passés au four) et la butifarra (le boudin catalan).

D´où viennent les “apellidos” (noms de famille) basques du titre original ?
"Gabilondo, Urdangarin, Zubizarreta, Arguiñano, Igartiburu, Erentxun, Otegi... y Clemente" (ce dernier n´est pas basque). Rafa commet une erreur quand il veut démontrer à son beau-père qu´il est un basque authentique, à 8 noms basques. Il improvise ces 8 “apellidos” qu´il n´a évidemment pas, en s´inspirant de personnalités basques de la société espagnole. Mais qui sont-elles ?

Gabilondo : Iñaki Gabilondo est un journaliste espagnol, spécialisé dans le domaine politique, qui a écrit pour El País et a présenté des émissions à la télé, sur Canal+.
Urdangarin : Iñaki Urdangarín est connu pour être le mari de l´infante Cristina de Borbón, sœur du roi Felipe VI. Urdangarín est poursuivi, actuellement, en justice pour détournement de fonds.
Zubizarreta : Andoni Zubizarreta est un ex-footballeur (gardien de but) et ex-directeur sportif du FC Barcelone.
Arguiñano : Karlos Arguiñano est un chef de cuisine, présentateur à la télé, acteur et entrepreneur.
Igartiburu : Anne Igartiburu est une présentatrice de télévision et actrice. Actuellement, elle presente à la TVE, “Corazón”, une émission people.
Erentxun : Mikel Erentxun est un chanteur qui appartenait à un groupe très connu de la Movida, “Duncan Dhu”.
Otegi : Arnaldo Otegi est un politicien, actuellement en prison (il fut parlementaire du groupe Herri Batasuna, les indépendentiste basques).
Clemente : Javier Clemente est un ex-footballeur et entraîneur. Bien qu´il soit basque, né à Bilbao, son nom de famille n´est pas authentiquement basque. D´où l´erreur de Rafa!

Et pour les Catalans ?
A vous de les découvrir dans ce nouveau film !

Dani Rovira,Clara lago,Andalou authentique,Catalan authentique, Basque authentique,sortir, cinéma, films à lá ffiche, Carmen Pineda,“8 apellidos vascos”,“8 apellidos catalanes”,Madrid, Alliance française de Madrid, lepetitjournal.com, Espagne,français,francophones,expat,expatriés,french,francés,Espagne, España, Lepetitjournal.com, Madrid, Barcelone, BarcelonaCarmen PINEDA (www.lepetitjournal.com - Espagne) Vendredi 20 novembre 2015
Membre-électeur de l´Académie Francophone du Cinema (Association des trophées francophones du cinema) qui décerne chaque année dix prix dédiés au cinema des pays de la francophonie. Collaboratrice comme critique de cinéma dans plusieurs magazines : "Estrenos", "Interfilms" et "Cinerama". Envoyée spéciale à des festivals de cinéma en France pour les journaux "Diario 16" et "El Mundo". Jury du Prix du CEC (Círculo de Escritores Cinematográficos) au Festival international de Cinéma de Madrid (1997). Actuellement membre du CEC et critique dans cinecritic.biz et lepetitjournal.com

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Barcelone Appercu
ENVIRONNEMENT

La Semaine européenne de réduction des déchets en Espagne

L'édition 2019 de la Semaine européenne de réduction des déchets a démarré le 16 novembre pour sensibiliser les consommateurs sur la gestion durable des ressources et la réduction des déchets

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles

Sur le même sujet