Dimanche 15 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EMPLOI - Expats : quelques conseils pour la rédaction de votre CV en Espagne

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 08/12/2013 à 23:00 | Mis à jour le 08/12/2013 à 16:48

Il existe quelques règles simples pour la rédaction d'un CV espagnol, qui ne diffère pas énormément du modèle français. Pour les expatriés dont le parcours s'avère souvent inconventionnel, quelques astuces permettent par ailleurs de mieux mettre en avant son profil professionnel. Conseils prodigués lors de l'atelier "vie pro", organisé la semaine dernière par Madrid Accueil.

(Photo CC badjonni)

Une simple recherche sur Google permet de trouver de nombreux sites sur Internet dispensant des conseils sur la rédaction du Curriculum Vitae en Espagne. Globalement peu éloigné du modèle français, le CV espagnol doit inclure les rubriques relatives à l'état civil, les expériences professionnelles, la formation, plus un encart incluant des informations complémentaires personnelles, comme les hobbys et les centres d'intérêt. Les expatriés en recherche d'emploi en Espagne devront cependant penser à adapter le format conventionnel du curriculum à leur parcours parfois marqué par des changements récurrents, des périodes sans occupation professionnelle, des rebondissements de carrière tant en termes de secteur d'activité qu'en terme de spécialisation. Si c'est votre cas, les conseils ci-après sont sucsceptibles de vous intéresser :

"Les Français ont des atouts à faire valoir pour trouver du travail en Espagne"

Selon Élisabeth Roux, directrice générale de la filiale espagnole d'une agence de conseils en recrutement, les cadres français possèdent de nombreux points forts pour se différencier sur le marché du travail espagnol, même si elle reconnaît que la tendance est plutôt au retour au pays, voire au départ vers d'autres destinations plus favorables... Lire la suite

> Adapter le format à votre condition d'étranger :
- La photo n'est pas obligatoire. Si votre prénom peu porter à confusion pour un Espagnol, elle peut cependant permettre de lever le doute.
- Expliquer ce qui est inconnu : formations sans équivalent ou entreprises inconnues en Espagne. Prévoir quelques lignes succintes pour décrypter.
- Les informations fondamentales relatives à l'employeur, pour chaque expérience professionnelles : nom de l'entreprise, site web, particularités (par exemple : "leader français dans le domaine des circuits imprimés")

> Adapter votre CV au poste pour lequel vous postulez :
- Rédiger un CV pour chaque type de poste pour lequel vous comptez postuler. Par exemple un CV pour responsable marketing, un autre pour comunity manager.
- Dans chacun de ces CV, mettre en avant vos compétences les plus en lien avec le poste correspondant.
- Vous pouvez rédiger un descriptif de 3/4 lignes en haut de CV reprenant vos compétences et motivations et le poste que vous recherchez : synthèse professionnelle et objectifs.
- Si vous êtes disposé à travailler à temps partiel ou en freelance, vous pouvez l'indiquer dans le petit descriptif suscité.
- Si vous postulez à une offre existante, mettre en valeurs les critères discriminants. Par exemple si l'annonce indique la nécessité de maîtriser le français, l'anglais et l'espagnol et que c'est votre cas, faites en sorte que cette information soit immédiatement visible pour le lecteur.

> Prendre quelques libertés par rapport aux conventions :
- Le CV espagnol est traditionnellement organisé de façon chronologique, et non par compétences. Rien ne vous empêche cependant de déroger légèrement à la règle, en ménageant par exemple un encart vertical, adossé à la liste chronologique de vos expériences, mettant en avant lesdites compétences. Un format "mixte" qui peut permettre de mieux valoriser votre profil.
- Sans en faire trop, soyez créatifs : jouez éventuellement sur les couleurs, la police, pour mettre en avant certaines compétences.
- Pourquoi pas mettre les logos des entreprises ou encore les drapeaux des pays dont vous maîtrisez la langue.
- Pourquoi pas par exemple utiliser dans un encart approprié quelques recommandations pertinentes qui vous ont été faites sur les réseaux sociaux (Linked In...).

> Les "trous" dans le parcours professionnel
- Remplir les trous dans la mesure du possible, en valorisant les occupations, en professionalisant les hobbys et autres implications au sein d'associations.
- Eventuellement quitter les mois de début et de fin de chaque expérience professionnelle.
- Mettre en valeur les compétences.

> Mais encore...
Une fois votre objectif professionnel bien déterminé, n'hésitez pas à passer du temps à rechercher des informations sur le secteur et les entreprises ciblées. Pouvoir inclure dans la lettre de motivation ou au cours du processus de recrutement des références pertinentes est un facteur de différenciation par rapport aux autres candidats.

VG (www.lepetitjournal.com - Espagne) Lundi 9 décembre 2013

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet