Vendredi 30 octobre 2020

Coronavirus en Espagne : les dernières actualités à connaître

Par Perrine Laffon | Publié le 16/08/2020 à 11:23 | Mis à jour le 17/08/2020 à 16:09
Photo : Junta de Andalucia
coronavirus espagne

L'été 2020 est un été hors du commun, dans une année marquée par la menace épidémique. La saison estivale se déroule tant bien que mal, encadrée par des mesures restrictives pour limiter les risques de contagion. 

 


Augmentation du nombre de cas

L'épidémie de Coronavirus est toujours active en Espagne et le contrôle de son évolution continue de préoccuper les autorités. Le pays enregistrait jeudi dernier le plus grand nombre de nouvelles contagions depuis le mois d'avril avec 2.935 nouveaux cas en 24 heures et 26 décès. L'Espagne comptabilisait dimanche 16 août et selon les derniers chiffres publiés par le ministère de la Santé 342.813 cas de personnes infectées par le Covid-19 depuis le début de la pandémie, dont 28.605 ayant succombé à la maladie. Madrid est la région la plus touchée avec presque un tiers des cas sur son territoire. L'Espagne comptabilise à ce jour 337.334 cas de personnes infectées par le Covid-19 depuis le début de la pandémie, et 28.605 ont succombé à la maladie. 


Restrictions : interdiction de fumer et fermeture des discothèques

Face aux pics de nouveaux cas naissants sur tout le territoire, le gouvernement espagnol a décidé de nouvelles mesures sanitaires pour limiter la contagion dans le pays. Le ministre de la Santé Salvador Illa a annoncé des restrictions pour les fumeurs : il est désormais interdit de "fumer sur la voie publique ou dans les espaces à l'air libre lorsqu'il n'est pas possible de respecter une distance interpersonnelle de 1,5 mètre minimum". Le ministre a également décrété la fermeture de toutes les discothèques, bars à cocktails et autres pubs du pays, et interdit les "botellones" sur la voie publique, durant lesquels les jeunes se rassemblent pour consommer de l'alcool. Le regroupement social est limité à 10 personnes. 


Économie : l'Espagne entre officiellement en récession

L'économie espagnole, ébranlée par l'épidémie de COVID-19, est officiellement entrée en récession en juillet 2020, après deux trimestres en négatif. Le PIB du pays a chuté de 18,5% par rapport au premier trimestre de cette année, et de 22,1% par rapport à l'année dernière selon les données publiées par l'institut national de statistiques. Le gouvernement espagnol a expliqué que cette chute historique du PIB s'ajuste aux prévisions établies en tenant compte des conséquences "du strict confinement qui fut nécessaire pour contrôler la courbe" de l'épidémie. "Après la résistance au virus vient l'heure de la réactivation économique" a précisé le président Sánchez.  


Économie : l'Espagne obtient 140 milliards d'euros de l'Europe 

L'Union européenne a voté un grand plan de reconstruction post Covid-19 d'une enveloppe globale de 750 milliards d'euros, dont 140 milliards seront destinés à l'Espagne, l'un des principaux pays européens touchés par l'épidémie. Cette aide exceptionnelle, qui inclut un soutien direct de 72,7 milliards de d'euros sous forme de subventions, est destinée à relancer l'économie et à stimuler la croissance après la crise sanitaire. Les projets financés devront prendre en compte la notion de récupération "verte et digitale". 


Tourisme : l'Espagne "boycottée" cette année

La saison estivale à la sortie du confinement s'annonçait particulièrement difficile pour les professionnels du tourisme cette année. La menace du virus planant dans l'air et les restrictions de déplacements n'aidant pas, les réservations sont historiquement basses. En Espagne, où le tourisme est un pilier de l'économie nationale, le secteur souffre. D'autant plus que de nombreux pays ont choisi de recommander à leurs populations de ne pas voyager en Espagne cet été, et certains pays imposent désormais des tests PCR, des restrictions ou même une période de quarantaine aux voyageurs revenant d'Espagne. C'est le cas par exemple en Belgique, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas ou encore en Suisse. La France n'impose pas de contrôle sanitaire en arrivant d'Espagne, mais recommande à ses citoyens de "ne pas voyager à destination de la région de Catalogne".


Conso : L'IPC continue de baisser

L'inflation est négative en Espagne pour un quatrième mois consécutif. L'indice des prix à la consommation a chuté de 0,6% en Juillet par rapport au mois précédent, soit une baisse de 0,9% par rapport à l'année dernière à la même époque. Bien que les prix du carburant et des transports soient remontés à la fin du confinement grâce à la reprise des déplacements, la faible fréquentation touristique fait chuter les prix de l'hôtellerie et de la restauration de 18 et 11%, et les prix des produits de consommation courante sont toujours à la baisse.


École : Une rentrée sous polémique

À moins d'un mois de la rentrée scolaire 2020-2021, de nombreux doutes planent encore sur l'organisation de cette rentrée post-épidémie. Le ministère de l'Education a publié une liste de recommandations d'hygiène à suivre dans les écoles pour réaliser une rentrée 100% présentielle : il est recommandé d'assurer une distance de 1,5 mètre entre les personnes, de créer des groupes de travail stables de 15/20 élèves afin de limiter et de contrôler les échanges, et de favoriser les activités en plein air. Mais dans les faits, de nombreux parents, professeurs et syndicats craignent un manque de ressources et d'espaces pour permettre une rentrée dans les meilleures conditions dans les centres éducatifs les plus modestes. Dans certaines localités, des groupes de parents font remonter des pétitions afin d'exiger à leur gouvernement régional des réductions du nombre d'élèves par classe ou un renfort en personnel. 

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.

Sur le même sujet