Lundi 20 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

BURN OUT - La prévention fonctionne !

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 06/05/2014 à 22:00 | Mis à jour le 07/05/2014 à 07:38

Le burn-out constitue un thème récurrent dans les entreprises et très présent dans les médias, qui fascine autant qu'il repousse car il évoque notre capacité à toucher les extrêmes : Icare, emporté par son enthousiasme et sa joie de voler, finit par s'approcher trop près du soleil. Ses ailes brûlent, il tombe et se noie dans la mer. Publireportage.

photos Corbis

Contrairement aux idées reçues, le burn-out touche avant tout les personnes fortes, très investies dans leur travail, extrêmement exigeantes vis à vis d'elles-mêmes, et désireuses de bien faire. Leur moteur individuel, très puissant, qui leur a permis pendant des années de mener à bien des missions difficiles, de gérer des équipes efficacement, et d'être remarquées par leur entreprise comme des "hauts potentiels" ou des "over-achievers", est de même nature que le moteur qui pourrait les consumer, les pousser à aller au-delà de leur limites en y laissant des plumes.

Or il est difficile de déceler la limite, car elle est par définition individuelle, très variable d'un individu à l'autre, et sans cesse repoussée par le stretching auquel sont soumis les salariés les plus performants. Car l'entreprise elle-même a tendance à tester les limites de ses salariés, partagée entre son désir de les voir épanouis et équilibrés, et ses impératifs de productivité et de rentabilité.

Par ailleurs, le burn-out n'est pas un choc brutal et visible : il s'agit plutôt d'un processus long qui s'étale sur plusieurs années, s'installe et se renforce progressivement, et dont le salarié lui-même est rarement conscient. L'allégorie de la grenouille peut illustrer le phénomène : lorsque l'on approche une grenouille d'une casserole d'eau bouillante, elle s'enfuit. Si en revanche on la plonge dans une casserole d'eau froide que l'on pose sur le feu, augmentant progressivement la température, elle s'adapte à son environnement changeant, et lorsque la chaleur devient excessive et qu'elle cherche à fuir, elle n'en a plus la force.

Il s'agit donc, pour les salariés comme pour les entreprises, de mettre en place une « veille » de l'épuisement professionnel, à travers des actions de sensibilisation et de prévention, pour éviter qu'il ne se produise !
Car au-delà de l'obligation légale qu'ont les entreprises de prévenir les risques psycho-sociaux, c'est aussi une réelle source d'économies et d'amélioration des performances : il s'agit de diminuer le cynisme et le stress excessifs qui ont des effets néfastes et contagieux sur la motivation, d'augmenter la cohésion et la vigilance mutuelle, et d'accompagner les salariés vers une meilleure gestion de leur équilibre et de leurs énergies!

Comment faire, concrètement ?
- En pratiquant des évaluations et entretiens, pour mesurer l'éventuel risque d'épuisement professionnel,
- En organisant des rencontres thématiques dans l'entreprise, où les salariés viennent échanger idées, impressions et pratiques autour d'un sujet donné,
- En proposant des séances de coaching, individuel ou en équipe, aux personnes qui le souhaitent.

Vous souhaitez évaluer votre risque de Burn Out, ou évaluer celui de vos équipes ?
Vous souhaitez organiser une réunion d'information et de sensibilisation ?
Contactez Laure Helfgott +34 697 607 351 ou laure.helfgott@gmail.com

laure helfgott madridLaure Helfgott, diplômée de l'ESSEC et certifiée Executive Coach par HEC Paris, a dirigé des équipes marketing dans de nombreux secteurs avant de créer sa propre agence de communication qu'elle a développée dans plusieurs pays. Elle se consacre désormais au Coaching en entreprise, à Madrid. Ses thèmes de prédilection sont la prévention du burn-out, le développement de l'audace et la recherche de l'authenticité dans le leadership.


(www.lepetitjournal.com - Espagne) Mercredi 8 mai 2014

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet