Dimanche 22 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PALAIS ROYAL - La relève solennelle de la Garde : une tradition ancestrale à découvrir

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 05/02/2015 à 23:00 | Mis à jour le 06/02/2015 à 04:33

Tous les premiers mercredis de chaque mois a lieu à midi la relève solennelle de la Garde Royale, sur la Plaza de la Armería. Devant le Palais Royal, ce sont environ 400 personnes et 100 chevaux qui, affublés de leurs uniformes clinquants et l'arme à l'épaule, défilent au pas cadencé. Partir à la découverte de cette coutume ancestrale c'est aussi l'occasion d'un étonnant voyage dans le temps et d'une chouette sortie.

garde royale madrid

(Photos Juliette Briand)


À la mort de la Reine Isabelle la Catholique, en 1504, le Roi d'Espagne décide de la création de la “Garde d'Hallebardiers”, ancienne Garde Royale. Cette décision est prise notamment suite aux attentats qui ont touché Valladolid et Barcelone cette même année.
Au fil des années et des Rois qui se sont succédé, la Garde a connue quelques changements. Notamment lors du 17e siècle, lorsque Philippe V décide de la mise en place de troupes d'élites, s'inspirant pour cela du modèle français.
L'année 1975, avec la mort de Franco et la renaissance de cette Garde, voit finalement poindre la dernière modification notable : suite à différents décrets, qui ont modifié légèrement la structure des unités, la dénomination de “Garde Royale” est officiellement adoptée.
Depuis plus de 500 ans elle est au service de la Couronne, et ce de manière quasi continue (excepté les quelques périodes d'interrègnes), maintenant en place une coutume cérémonieuse.

garde royale madridUn protocole qui remonte au 19e siècle et qui reste attaché aux traditions
La cérémonie telle qu'elle est interprétée aujourd'hui une fois par mois est fidèle à celle qui avait lieu quotidiennement à l'époque des Rois Alphonse XII et Alphonse XIII.
Elle a été remise en place en 2007, à la demande de la ville, comme le précise un reportage de TF1 d'il y a quatre ans.
Pour ce traditionnel acte militaire quatre compagnies sont réquisitionnées, vêtues de leurs uniformes officiels. Différents postes sont représentés : hallebardiers, lanciers, cavaliers et même l'artillerie. Chaque unité porte un uniforme différent, et ils sont tous fidèles à ceux de l'époque.
Les divers changements qu'a connu la Garde Royale sont dûs à des processus de modernisation des pratiques, avec toujours la volonté de les améliorer. “Tradition et modernité sont les caractéristiques de cette unité” peut-on d'ailleurs lire dans le fascicule officiel.
En 2014 la Garde Royale ne comptait pas moins de 1500 soldats, dont 150 femmes. Il y eu jusqu'à 19.000 membres, sous le règne des Bourbons notamment.

Pour avoir juste un aperçu : une relève moins solennelle a lieu tous les mercredis
La Relève Solennelle de la Garde Royale a lieu chaque premier mercredi du mois à midi (sauf en juillet, août et septembre et les jours d'actes officiels ou lorsque les conditions climatiques ne le permettent pas) et dure une cinquantaine de minutes.
À noter par ailleurs qu'une relève de la Garde moins pompeuse a lieu tous les mercredis de l'an (avec les mêmes exceptions que la relève solennelle) devant la Puerta del Príncipe (rue Bailén) de 11h à 14h. Est alors effectué une relève toutes les 30 minutes, durant laquelle les gardes, accompagnés par un fifre et un tambour, interprètent des marches militaires en suivant les ordres règlementaires.
L'entrée est libre et gratuite, et plus d'informations sont disponibles sur le site officiel de la Garde Royale (www.guardiareal.org).

Juliette BRIAND (www.lepetitjournal.com - Espagne) Vendredi 6 février 2015
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter

Téléchargez notre application pour téléphone mobile viaItunes ou via Google Play

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Cambodge Appercu
GASTRONOMIE

« Chez Mama Ly », l'héritage culinaire de la vlogueuse Diana Chao

Diana Chao, une Française née à Paris de parents sino-cambodgiens, a décidé de se consacrer à 100% à sa chaîne Youtube. Le but : démystifier la culture asiatique en partageant les recettes de sa mère.

Sur le même sujet