Lundi 22 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Opéra: "Capriccio", au Teatro Real

Par Monique Auxenfans | Publié le 02/06/2019 à 17:22 | Mis à jour le 02/06/2019 à 17:25
Photo : © Javier del Real
capriccio

Le Teatro Real présente pour la première fois à Madrid, jusqu'au 14 juin 2019, "Capriccio", le dernier opéra de Richard Strauss. 

Il s'agit d'une nouvelle production conçue par le metteur en scène allemand, Cristof Loy, en coproduction avec la Opernhauss de Zürich.

"Capriccio" surgit à partir d'une idée originale de l'écrivain Stefan Zweig qui, découvrant un opéra de Antonio Salieri et Battista Casti, "Prima la musica e poi le parole" sur ce thème, suggère au compositeur de créer un nouvel opéra en s'en inspirant. Strauss, en collaboration avec Clemens Krauss, se lance dans l'aventure et élabore un libreto plein d'ironie, d'esprit et d'intelligence où, sur le ton de la comédie, il propose une réflexion sur l'importance que la parole doit avoir dans l'opéra en rapport avec la musique.

Une idée originale de l'écrivain Stefan Zweig

Richard Strauss s'éloigne de la sinistre réalité de l'époque de la création de "Capriccio" (1942, en pleine Guerre Mondiale) pour situer l'histoire de la comtesse Madeleine dans un chateau de Paris en 1775.
La comtesse, personnage central de "Capriccio", aristocrate cultivée, raffinée d'une grande sensibilité, est incapable de se décider face à l'amour de ses deux prétendants, un poète et un compositeur. La célébration de son anniversaire qui sera à l'origine de la création d'une petite pièce de théâtre où participeront les deux artistes, donnera lieu à un débat intellectuel et philosophique non dénué d'humour, sur la question fondamentale de la prédominance de la musique sur la parole dans le théatre musical.
 

monique

Monique Auxenfans

Spécialisée sur les sujets culturels, touristiques et gastronomiques, expatriée au long cours, voyageuse infatigable. Spécialiste de l'Espagne et de l'univers hispanophone.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Madrid

FINANCE

Contrat assurance-vie français, résidence fiscale espagnole: attention

Le contrat d’assurance-vie est un des principaux véhicules d’épargne des Français. Une fois passés les Pyrénées, ces contrats de droit français restent souvent en l’état, cela peut poser problème.

Sur le même sujet