TEST: 2271

Les fêtes de San Isidro reviennent à Madrid ce week-end!

Par Monique Auxenfans | Publié le 12/05/2022 à 18:15 | Mis à jour le 12/05/2022 à 18:15
Photo : ©ElsaSuarezGirardMadridDestino
L'affiche de San Isidro2022

Après deux ans de silence, à cause de la pandémie, Madrid  honore de nouveau San Isidro, son saint patron, "Saint Isidore le laboureur". 

 

"Ces fêtes des retrouvailles" inondent ce week-end tous les recoins de Madrid, avec plus de dynamisme que jamais.  Cette célébration, initialement religieuse, est devenue aussi au cours des années, la grande fête populaire madrilène. 

Des activités gratuites dans tout Madrid

De nombreuse activités gratuites pour tous publics et pour tous les goûts sont programmées dans des lieux emblématiques de Madrid tels que la Plaza Mayor, les jardins de Las Vistillas ou encore la Prairie de San Isidro.

 

beaucoup de gens font la fête
Avant la pandémie, les Madrilènes venaient en masse fêter San Isidro / César Lucas Abreu © Madrid Destino

 

Parmi les spectacles de danse et les nombreux concerts de musique populaire et contemporaine, on pourra écouter le groupe électro français "Acid Arab" ce vendredi 13 à Matadero.

Les personajes populaires de Madrid,  les "chulapos" avec leurs casquettes grises typiques et les "chulapas" vêtues de leur châle de Manila se promènent alègrement dans la ville et dansent partout le chotis (musique et danse typique de Madrid). "Madrid, Madrid", du compositeur mexicain , Agustin Lara, est l'un des chotis les plus populaires.

 

Des chulapos et chulapas posent ensemble
Des chulapos et chulapas, plaza Mayor © Madrid Destino

 

Le 15 mai est le jour le plus important de ces fêtes, avec célébrations religieuses, messes, ouverture de l'année sainte de Saint Isidro (au motif du 400ème anniversaire de sa canonisation) processions,  bénédiction de l'eau de la fontaine de San Isidro. 

 

deux chulapos font de la musique

 

 

Dans la journée, de nombreux madrilènes vont déjeuner  entre autres mets, "los entresijos " et "las gallinejas" (tripes)  sur l'herbe de la Pradera (immortalisée dans les tableaux de Goya). Ils dégustent également les biscuits traditionnels, les "rosquillas" (à l'anis) de trois sortes : "las tontas" (les simples aux oeufs, "las listas" (aux oeufs et recouvertes de sucres), "las francesas" (aux amandes) et celles de Santa Clara (recouvertes de meringue), le tout accompagné de la limonade madrilène (à base de citron, de vin blanc, d'eau, de sucre et de fruits en morceaux , des pommes normalement). Spectacle son et lumière et feux d'artifices au Retiro.

 

Sans oublier les 24 corridas de la Fête de San Isidro 2022 avec les meilleurs toreros du moment et les jeunes promesses.

 

Le 21 mai, le corps incorrompu de Saint Isidro qui n'avait pas été exposé depuis 37ans, sera exposé exceptionnellement au public jusqu'au 27 mai.

 

monique

Monique Auxenfans

Spécialisée sur les sujets culturels, touristiques et gastronomiques, expatriée au long cours, voyageuse infatigable. Spécialiste de l'Espagne et de l'univers hispanophone.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale