Vendredi 18 septembre 2020

ESCAPADE – Cuenca, magie et culture main dans la main

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 25/06/2013 à 00:00 | Mis à jour le 31/07/2013 à 09:58

Ville patrimoine de l´humanité depuis 1996 et candidate au titre de capitale européenne de la culture en 2016, Cuenca est surtout connue pour ses "casas colgadas"et sa "Ciudad Encantada". Magie et culture se donne la main dans cette ville médiévale et majestueuse, accrochée aux montagnes

(Photo Gabriel Villena Creative Commons)

La première chose à faire lorsqu'on arrive à Cuenca, c'est se rendre au centre historique de la ville. C´est à dire grimper par des ruelles bien pentues, laissant derrière soi nombreux petits balcons, maisons peintes de différentes couleurs, églises et couvents.
Enfin, on passe sous une arcade pour déboucher sur la Plaza Mayor et sa cathédrale Nuestra Señora de Gracia, première construction chrétienne après un long passé musulman. Un peu plus loin, le coup fort de la ville : les casas colgadas, maisons accrochées au bord de la falaise, au-dessus du Huécar, la rivière en contrebas. Pour les visiter, plusieurs possibilités : soit aller manger au restaurant Figón de Pedro, soit visiter le musée d´art abstrait espagnol, actuellement géré depuis la fondation Juan March à Madrid.
Ne pas hésiter également à visiter d'autres musées de la ville, comme la fondation Antonio Pérez, ancien couvent perché lui aussi sur les falaises, avec des pièces de Warhol, Antonio Saura, Jacques Chessex, ou encore les objets retrouvés, d'Antonio Pérez lui même.
Si vous avez encore envie de sensations fortes et de constructions à la verticale, n´hésitez pas à vous rendre à la Ciudad Encantada, site naturel avec des roches de formes impossibles.

Les alentours?
(Photo Montuno Creative Commons)

A Cuenca, nous sommes aussi très proches d´une des serranías les plus grandes d´Espagne, qui court du nord de Cuenca jusqu´au sud de Teruel. Classée parc naturel, cette chaîne de montagnes basses de plus de 89000 hectares, peuplée de pins, est en même temps une réserve de chasse et un lieu prédisposé à la magie.
Face aux torcas et aux lagunas de Cañada del Hoyo, à une vingtaine de kilomètres de Cuenca, on trouvera logiques les légendes qui sont nées autour de ces étranges trous dans le sol. Une route est proposée pour se balader entre 1 et 3 heures, parmi plus d'une vingtaine de torcas de différents diamètres (des fois très grands!). Des illustrations rappellent les fables relatives à ces lieux mystiques, telle que la légende de la torca de la mariée, ou celle de la torca de la gitane.
Des fois, ces torcas deviennent tout simplement des lagunas, petits cratères remplis d'une eau qui change de couleur selon l´époque de l´année? Laquelle choisiriez-vous pour aller vous promener ?

Ana Sánchez Rodríguez (www.lepetitjournal.com-Madrid) mercredi 25 novembre 2009
Lire aussi : Cuenca ne laisse personne de marbre
Plus d'informations : cliquez ici
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Tel Aviv Appercu

Israël reconfinée pour trois semaines

Israël se reconfine ce vendredi 18 septembre à 14h, pour une durée de trois semaines. C’est le premier pays à connaître un deuxième confinement depuis le début de la Covid-19.

Sur le même sujet